« La Caravane de solidarité » qui distribue des denrées alimentaires ainsi que des produits de première nécessité à des personnes dans le besoin a vu la police débarquer en force pour stopper leur action. Alors que plus d’une soixantaine de personnes étaient au point de distribution, le véhicule de l’association a été saisi “pour éviter tout risque de récidive”. La responsable a été emmenée au commissariat pour y être longuement interrogée. Selon le responsable de la police “l’association n’a pas les autorisations officielles”.