Le soir du 29 janvier, les bureaux du Kapo, le service de renseignements SAII IMD (délits à motivation politique) de la police, a été attaqué à Zurich. Les vitres ont été brisées, l’entrée et l’intérieur “redécorés” avec de la peinture. Un communiqué expose que cette attaque est “une réponse à la répression contre la résistance anticapitaliste à Berne, Bâle, Davos et Zurich”.