Des milliers d’Américains ont manifesté jeudi, jour de la fête nationale de l’Indépendance, pour protester contre le programme d’espionnage de la NSA. A Washington, de 200 à 300 personnes se sont rassemblées à quelques centaines de mètres de la Maison Blanche, brandissant des panneaux comme “Ne volez pas mon droit à ma vie privée”. D’autres manifestations, rassemblant des centaines de personnes, ont eu lieu dans les rues d’une cinquantaine de villes américaines comme Philadelphie, Boston, New York, Chicago ou San Francisco.

La mobilisation, lancée par le mouvement Restore the Fourth (“Restaurez le quatrième” [amendement de la Constitution]). Le 4e amendement protège les citoyens contre les enquêtes et les arrestations arbitraires. Sur le net, la campagne a reçu le soutien de Mozilla ou de sites oeuvrant pour la liberté sur le net. Une pétition, Stop Watching Us (“Arrêtez de nous espionner”), signée jeudi par 550.000 personnes, s’adresse au Congrès pour lui demander de révéler l’étendue totale du programme d’espionnage de la NSA.

lkondaf.jpg