Accueil > Dossiers > Espagne > Espagne : Mobilisation contre la "loi Fernandez"

3 mars 2014

Espagne : Mobilisation contre la "loi Fernandez"

La nouvelle "loi citoyenne de sécurité", prévoit des amendes allant jusqu’à 30.000 euros pour les "infractions graves" comme "menacer ou insulter un policier" ou "disposer des éléments qui empêchent la libre circulation des véhicules et des personnes". Le projet de loi prévoit aussi des amendes allant jusqu’à 600.000 euros pour les infractions "très graves" comme "filmer ou diffuser des images de policiers qui puissent menacer leur sécurité" ou "manifester sans préavis devant des institutions de l’Etat comme le Congrès, le Sénat ou les hauts tribunaux". L’actuel ministre de l’Intérieur à l’origine du projet de loi, Jorge Fernandez Díaz, est un fasciste notoire, ex-membre de la Phalange et toujours membre de l’Opus Dei.

Entre autre mobilisation contre la "loi Fernandez", une manifestation organisée par la Coordinadora Antifascista de León au cours de laquelle des banderoles et des slogans ont appelés à la libération des prisonniers révolutionnaires.

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?