Une opération conjointe de la police espagnole, de la police péruvienne et d’INTERPOL a débouché sur l’arrestation en Espagne, de Marie Hilda Pérez Zamora. La police péruvienne affirme que sous le pseudonyme de camarade “Noemí”, “Miriam” ou “Marilyn”, Marie Hilda Pérez Zamora (qui serait entré en Espagne avec de faux papiers) est une des dirigeante du PCP-SL pour la région de Cajabamba.