Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Kurdistan : La Turquie bombarde Shengal et le Rojava

25 avril 2017

Kurdistan : La Turquie bombarde Shengal et le Rojava

L’armée de l’air turque a bombardé cette nuit vers 2h du matin des villages kurdes du Mont Shengal (en Irak) et du Mont Karachok (au Rojava  ). Le Mont Shengal est une montagne dans le nord ouest de l’Irak, à l’ouest de Mossoul, il abrite les Yézidis, un peuple kurdophone et zoroastriste, génocidé par Daesh il y a deux ans et vivant depuis sous la protection du PKK  . Le Mont Karachok est situé près de Derik, à l’extrémité nord-est du Rojava  , il abrite le quartier général des YPG  .

L’attaque contre le Mont Shengal (voir nos articles) tout d’abord : l’armée turque a visé un quartier civil, la station de radio Çıra et un jardin construit en honneur à Abdullah Oçalan (leader emprisonné du PKK  ) plus précisément. Un civil a été tué, au moins 5 combattants YBS blessés. Les YBS sont les milices yézidies pro-pkk  . Malgré le fait que ce soit probablement la première attaque turque contre Shengal, la précision n’était pas au rendez-vous : cinq combattants peshmerguas (les forces armées du régime kurde d’Irak, allié de la Turquie) ont été tués dans l’opération. Selon les peshmerguas, 20 missiles ont visé les positions du PKK  , le dernier a touché les peshmerguas. Le communiqué peshmergua blâme à peine la Turquie : demandant au "PKK   et à la Turquie de ne pas importer leur conflit". La Turquie ne s’est à son tour pas excusée et a déclaré que les bombardements visaient à repousser des "menaces terroristes" proches des frontières turques, et que de telles opérations se reproduiraient. En effet, voilà de nombreux mois que les habitants du Mont Shengal craignent une intervention turque, le pire scénario implique une intervention au sol sous la bénédiction du régime kurde irakien.

Une autre attaque a visé le Mont Karachok, près de Derik. Les bombardements ont visé le quartier général des YPG   ainsi qu’une autre station de radio, adjacente au batiment, la "Voix du Rojava  ". Les YPG   ont reconnu "Cette attaque traîtresse a tué et blessé nombre de nos camarades". On n’a pas encore de bilan précis pour cette attaque, le bilan officiel à 11h était de 18 morts. Le communiqué de l’armée turque concernant les frappes fait penser que ce bombardement était en représailles à l’attaque du "Tunnel de Diyarbakir" (voir l’article) qui a lourdement frappé la police turque.

Mise à jour 12h : Des hélicoptères turcs ont également bombardé plusieurs villages du Dersim du côté turc de la frontière. Plusieurs groupes de guérilla sont actifs dans cette province.

Les deux monts bombardés : Karachok et Shengal Les deux monts bombardés : Karachok et Shengal

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?