Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan

Turquie-Kurdistan

20 juin 2018

Bruxelles : Rassemblement pour Turgut Kaya et Hidir Gönek

Une trentaine de manifestants, principalement des membres d’ATIK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe) et du Secours Rouge se sont rassemblés ce mercredi 20 juin devant le siège de la Commission Européenne à Bruxelles, Rond-Point Schuman, entre 11h et 13h. L’objet de la manifestation était d’exiger la libération de Hidir Gönek et de Turgut Kaya, tous deux révolutionnaires turcs emprisonnés en Grèce et menacés d’extradition vers la Turquie où ils risquent d’être emprisonnés car soupçonnés d’appartenir à une organisation "illégale", à savoir le TKP/ML. Turgut et Hidir sont tous deux en grève de la faim depuis une vingtaine de jours.

Liberté pour Turgut Kaya et Hidir Gönek ! Liberté pour Turgut Kaya et Hidir Gönek !

Tags de cet article: - - - - - Nos sources
11 juin 2018

Turquie/Kurdistan : Encore des combats à Sirnak

Un policier turc a été tué, samedi, lors d’une opération antiguérilla, dans la région kurde de Şırnak. Un soldat a également été blessé lors de l’opération soutenue par un drone visant les guérilleros du PKK. Les forces de sécurité turques revendiquent avoir "neutralisé" trois combattants du PKK dans cette opération.

Combattants du PKK Combattants du PKK

Tags de cet article: - - - - Nos sources
5 juin 2018

Rojava : Les YPG quittent Manbij

Les YPG ont annoncé ce mardi leur retrait de Manbij (Minbej), une ville qu’elle avait prise aux jihadistes du groupe Etat islamique en 2016 (voir notre article) dans une dure bataille où était notamment tombée une combattante du Bataillon international de Libération (voir notre article). Cette annonce intervient au lendemain d’une réunion entre le secrétaire d’Etat américain et son homologue turc, qui a abouti à un accord concernant Manbij, selon le département d’Etat. Les YPG forment l’épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS ou QSD) qui avaient formé un "Conseil militaire de Manbij" avec des forces locales.

Depuis plusieurs semaines, le président turc Erdogan menaçait de lancer ses forces contre la région de Manbij, où sont pourtant stationnées des militaires français et américains soutenant les FDS dans leur lutte contre l’Etat islamique. Ces menaces survenant après l’offensive turco-jihadiste sur Afrin. Située à une trentaine de kilomètres de la frontière turque, la région de Manbij est hautement stratégique. Les escarmouches s’étaient multipliées entre les FDS et les forces turques, essentiellement sous la forme de tirs d’artillerie.

Combattants et combattantes des YPG (archive) Combattants et combattantes des YPG (archive)

Tags de cet article: - - Nos sources
4 juin 2018

Kurdistan : Des militaires turcs tués au Kurdistan turc et irakien

Trois militaires turcs ont été tués et un autre blessé lors d’une attaque à la roquette réalisée dimanche par des combattants du PKK dans la région montagneuse de Hakkari (frontalière de l’Irak et de l’Iran). Cette opération intervient dans le contexte d’une campagne de harcèlement allant crescendo, menées par les guérillas du PKK, et visant notamment les forces de police dans la province de Hakkari. Par ailleurs, deux autres militaires turcs ont été tués sur le territoire du Kurdistan irakien ou les forces armées turques mènent des opérations visant le PKK.

Opération anti-PKK au Kudistan nord Opération anti-PKK au Kudistan nord

Tags de cet article: - - - - - Nos sources
20 mai 2018

Kurdistan/Turquie : La chanteuse Pinar Aydinlar (HDP) torturée sexuellement en prison

La chanteuse Pinar Aydinlar (membre du HDP, Parti Démocratique des Peuples), emprisonnée depuis la semaine dernière, a été victime de torture sexuelle et de menaces verbales dans la prison pour femmes de Bakirköy (Istanbul), son avocat a déposé une plainte pénale auprès du procureur.

Pinar Aydinlar, deux fois candidate sur les listes électorales du HDP, a déjà plusieurs fois été arrêtée et réprimée. Elle avait déjà été arrêtée en 2012 pour un concert de 2010 où elle avait fait la "propagande du réseau terroriste TKP/ML" en reprenant des chansons et en entonnant des slogans dont "notre leader est Ibrahim Kaypakkaya". Elle avait de nouveau été arrêtée en mai 2016.

Pinar Aydinlar Pinar Aydinlar

Tags de cet article: - - - - Nos sources
11 mai 2018

Syrie/Kurdistan : Les SDF ont repris leur progression à l’Est de l’Euphrate

Le 1er mai, les Forces démocratiques syriennes (FDS), ont lancé leur offensive "Tempête de Cizire" contre les dernières positions encore tenue par l’État islamique (ou Daesh) sur la rive orientale de l’Euphrate, près de la frontière avec l’Irak. Cette offensive avait été suspendue en raison de l’invasion d’Afrin par l’armée turque : les SDF avaient alors massivement transféré des forces à Afrin pour renforcer la résistance à l’invasion. Quelques attaques lancées par les forces du régime syrien contre les SDF dans la province de Deir ez-Zor, le long de l’Euphrate, dont elles occupent la rive occidentale, avaient aussi retardé cette offensive.

Les jihadistes occupent deux poches à l’est de Deir ez-Zor province, celle de Hajin et celle d’al-Dashisha (le long de la frontière). Ces dernières semaines, profitant de l’affaiblissement des SDF consécutif à l’invasion d’Afrin, ils avaient repris l’initiative en lançant des raids. L’offensive lancée le 1er Mai a inversé la tendance. L’avancée des SDF est facilitée par 40 frappes aériennes des USA (et une française) contre des bâtiments occupés par les jihadistes. Les SDF progressent lentement, 21 km en dix jours, moins à cause de la résistance (pourtant effective) des jihadistes qu’à cause des mines et pièges. Elles sont à seulement 2 km de Baxoz, sur les rives de l’Euphrate.

Combattants des SDF Combattants des SDF

Tags de cet article: - Nos sources
26 avril 2018

Turquie/Kurdistan : De nouvelles pertes pour l’armée turque

Les guérillas du PKK ont multiplié les opérations ces derniers jours. Les autorités turques ont reconnu avant hier qu’un militaire avait été tué et quatre autres blessés lors d’un combat avec les combattants du PKK près du village d’Akcabudak, à Lice. Les soldats blessés ont été transportés à l’hôpital à bord d’un hélicoptère dépêché sur les lieux. Avant-hier, elles ont reconnu qu’une attaque à l’IED avait tué un autre militaire dans la région de la colline Soru Tepe à Sirnak. Les forces kurdes affirment que les pertes de l’armée ont été bien plus lourdes pendant cette période, les estimant à huit morts au moins.

Combattants du PKK (archives) Combattants du PKK (archives)

Tags de cet article: - - - - Nos sources
24 avril 2018

Turquie : Deux combattantes TIKKO tuées dans le Dersim

Le 23 avril dernier, le TKP/ML TIKKO a annoncé que deux combattantes de sa guerilla étaient tombées martyrs lors d’affrontements avec l’armée turque dans la région de Dersim.
Une seule guerillera a été identifiée pour le moment, il s’agit de Gül Kaya (nom de combattante Nergis).

Gül Kaya (nom de combattante Nergis)

Tags de cet article: - - Nos sources
17 avril 2018

Turquie : 7 combattants du PKK tués par l’armée turque dans le Dersim

Le 4 avril dernier, 7 combattants de la guerilla du PKK sont tombés martyrs lors d’affrontements avec l’armée turque dans la région de Pülümür dans le Dersim.
Parmi eux, le membre du Conseil du commandement du HPG (Force de défense du peuple, branche armée du PKK en Turquie) Kemal Garzan qui avait rejoint la guerilla kurde en 1993.

Kemal Garzan, commandant du HPG Kemal Garzan, commandant du HPG

Tags de cet article: - - - Nos sources
12 avril 2018

Irak/Kurdistan : Des commandos turcs avancent vers Qandil

Le PKK, en guerre contre l’Etat turc depuis 1984, a établi depuis plusieurs dizaines d’années leur base arrière dans les montagnes de Qandil, à la frontière entre l’Irak et l’Iran. L’armée turque a récemment multiplié les bombardements contre Qandil. A ces attaques aériennes, régulières, s’ajoute cette fois, à l’envoi de forces terrestres dans la région.

Selon l’agence de presse kurde Rudaw et des témoins locaux, des commandos turcs ont récemment pénétré sur une profondeur d’environ 20 kilomètres en territoire irakien, établissant plusieurs avant-postes et consolidant les routes dans la zone de Sidekan, sur les contreforts des monts Qandil. L’armée turque, qui dispose, grâce à la complicité du clan Barzani et de son PDK, de bases dans le nord de l’Irak depuis le milieu des années 1990, s’est toujours arrogé une grande liberté de manœuvres dans la région. Des milliers de militaires turcs − représentants des forces spéciales, agents du renseignement – y sont présents.

Meetin,g du PKK à Qandil pour le nouvel an kurde (archive) Meeting du PKK à Qandil pour le nouvel an kurde (archive)

Tags de cet article: - - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1190

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?