Le Tribunal d’application des peines a remis sa décision cet après-midi : Jean-François Legros et Bertrand Sassoye, ne seront pas retenus en prison pour avoir ‘enfreint les termes de leur liberté conditionnelle”.

Aucune condition supplémentaire ni aucune restriction n’a été formulée : le TAP a admis que nos camarades avaient respecté chacun des termes imposés lors de leur libération conditionnelle respective. Les accusations hystériques pour maintenir nos camarades en prison n’ont pas trouvé de réponse dans l’appareil judiciaire, et c’est donc, après un mois d’emprisonnement et après un mois de grève de la faim, que Jean-François pourra retrouver son domicile. Il devrait être emmené chez lui mecredi au plus tôt – samedi au plus tard – afin qu’on lui remette le bracelet électronique qui lui était imposé lors de sa sortie. Bertrand doit encore attendre la fin du mois – vers le 25 juillet – afin de passer devant la Chambre du Conseil pour une prétendue activité liée à une organisation terroriste. Le combat n’est pas fini, mais cette première victoire est importante : nous ne la devons pas à la démocratie, mais bien à la lutte et au soutien de tous!

-Libérons Bertrand!
-Arrêt des charges contre les membres du SR!
-Abrogation des lois liberticides!

La liberté est notre arme

Manifestation:

Rendez-vous le samedi 19 juillet à 18h devant l’hôtel de ville de Saint-Gilles – Place Van Meenen pour ensuite aller vers la prison de Forest

Communiqué de presse du SR Belgique