Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Pérou : Nouvelle prime pour la capture du "camarade José"

14 mars 2012

Pérou : Nouvelle prime pour la capture du "camarade José"

La Police du Pérou a offert une récompense de 13 millions de Sol (environ 4.9 millions de dollars) pour l’arrestation de Víctor Quispe Palomino, le "camarade José". Le "camarade José" dirige la principale force du PCP-SL : le Comité Régional Principal du Centre (CRPC), actif dans la région VRAE. Il incarne la ligne ’Proseguir’ (’continuité’) du PCP-SL opposée à toute négociation avec le gouvernement. La police estime les forces « régulières » (permanentes) du CRPC dans la région VRAE à 12 colonnes de quelques dizaines de combattants chacune. L’action du CRPC s’étend aux départements de Junín (Satipo), Ayacucho Huanta-La Mar. Il a comme base d’appui la région de Vizcatán-Huanta, et s’efforce d’étendre son action aux provinces de Tayacaja, Churcampa et auxs districts de Huachocolpa et de Surcobamaba (Huancavelica), de Chincheros, Ocobamaba et Andahuaylas (Apurimac).

Début mars, une colonne de guérilleros a été signalée dans quelques communautés de la rive droite de la rivière Mantaro (VRAE). Ils ont distribués des tracts parlant de la « déroute du révisionnisme armé d’Artemio » et annonçant que les « les cadres, les combattants et les masses du Huallaga se joindront au Comité Régional de l’Oriente (CRO), pour réaliser des actions politiques et militaires ». Ces tracts célèbrent la chute d’"Artemio", exposant qu’il a été « démasqué et battu par le développement de la victorieuse guerre populaire démocratique de résistance nationale contre le super-imperialisme yankee ». En février, une colonne de 150 guérilleros du CRPC aurait pénétré dans le Haut Huallaga pour y créer une base d’appui et y relancer la guerre populaire. 250 km séparent le Haut Huallaga de la région VRAE.

Camarade josé Le "camarade José"

Voir le dossier: avec les tags: - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?