Une ordonnance de “non-entrée en matière” a été rendue par le Ministère public genevois concernant les plaintes contre des syndicalistes de Gate Gourmet pour “violation de domicile, lésions corporelles et émeute”, suite aux faits qui se sont déroulés le samedi 28 septembre 2013 dans les locaux de la succursale de Genève de l’entreprise aéroportuaire. Gate Gourmet vient de faire recours contre cette décision.

Pour rappel: cette entreprise avait déposé des plaintes pénales pour justifier le licenciement de six grévistes, dont trois délégués syndicaux. Tout a démarré en septembre quand Gate Gourmet a licencié 86 collaborateurs avant de les réembaucher à moindres coûts, conduisant à la grève une vingtaine d’entre eux. L’absence de poursuite ne contraint pas Gate Gourmet à revenir sur les licenciements.

gate.jpg