Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan

Turquie-Kurdistan

23 mars 2017

Kurdistan : Un internationaliste basque arrêté à l’occasion du Newroz

La police turque a arrêté Eduardo Izarzugaza, un internationaliste membre d’une délégation du Pays-Basque envoyée à l’occasion du Newroz ("nouvel an kurde et perse"). Il a été arrêté à un barrage routier à Amed (Diyarbakir), la "capitale" du Kurdistan turc où a traditionnellement lieu la plus impressionnante célébration du Newroz. Il a été remis à la police anti-terroriste.

Comme chaque année, des milliers de Kurdes rassemblés à Amed pour le Newroz Comme chaque année, des milliers de Kurdes rassemblés à Amed pour le Newroz

Tags de cet article: - - Nos sources
22 mars 2017

Turquie/Kurdistan : Répression du Newroz à Istanbul

Malgré l’interdiction formelle de toute sorte de rassemblements à Istanbul, de nombreuses personnes se sont rassemblées dimanche à l’occasion du nouvel an kurde, le Newroz. Une manifestation réprimée brutalement à l’aide de gaz lacrymogène, canons à eau et balles en plastique. Plusieurs dizaines de personnes ont également été arrêtées. Au total 120.000 policiers et 80.000 gendarmes avaient été mobilisés cette année pour le Newroz.

Dans certaines zones du pays pourtant, les célébrations ont été maintenues. C’est notamment le cas dans la grande ville kurde de Diyarbakir. Chaque année, plus de 100.000 personnes s`y réunissent. Le rassemblement a été autorisé avec un interdit : pas de drapeau à l’effigie d’Abdullah Öcalan (interdit bravé par plusieurs manifestants). Seules étaient tolérées les bannières du HDP   et celles prônant le « non » au référendum constitutionnel, donnant ainsi à l’événement un net accent anti-Erdogan. Le 16 avril, les électeurs sont en effet appeler à se prononcer pour ou contre l’élargissement des pouvoirs du président Erdogan.

Participants au Newroz brandissant le "Nah !" ("non !" en kurde) Participants au Newroz brandissant le "Nah !" ("non !" en kurde)

EDIT : Un Kurde a été tué par la police lors du Newroz à Diyarbakir.

Tags de cet article: - - - Nos sources
22 mars 2017

Genève : Soirée de solidarité avec le Bataillon International de Libération au Rojava

Dans le cadre de la campagne nationale et internationale de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  , la J.I.K (Jeunesse Internationaliste du Kurdistan) organise une soirée de soutien le 25 mars au Théatre de l’Usine à Genève. Plus d’info sur Renversé.

Genève : Soirée de solidarité avec le Bataillon International de Libération au Rojava Genève : Soirée de solidarité avec le Bataillon International de Libération au Rojava

Tags de cet article: - - - Nos sources
19 mars 2017

Turquie/Kurdistan : Nouvelle rafle anti-PKK

Au total, 740 personnes soupçonnées d’appartenir au PKK   ont été arrêtées au cours des trois derniers jours dans le cadre de 36 opérations policières simultanées. La police affirme avoir saisi, au cours de ces opérations, un fusil d’assaut AK-47, quatre pistolets, 14 fusils et des munitions ont été saisis, ainsi qu’un grand nombre de documents. En février, 259 personnes avaient déjà été arrêtées dans plusieurs opérations contre le PKK  . Parmi elles, 39 sont encore en détention. A Allemagne, 30.000 Kurdes ont manifestés à Francfort pour dénoncer le régime dictatorial d’Erdogan, dans la perspective du referendum qui vise à augmenter encore les pouvoirs de la présidence.

La manifestation d'hier à Francfort La manifestation d’hier à Francfort

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 mars 2017

Turquie/Kurdistan : Deux militaires tués dans une embuscade du PKK

Des guérilleros du PKK   ont fait exploser aujourd’hui un IED   sur l’autoroute Mardin-Diyarbakir, lors du passage d’un véhicule des forces de l’ordre. Deux militaires ont été tués dans l’explosion. Des renforts ont été envoyés sur place et une opération anti-guérilla, avec une couverture aérienne a été lancée. La circulation sur l’autoroute a été bloquée dans les deux sens.

Le théâtre de l'embuscade Le théâtre de l’embuscade

Tags de cet article: - - - - Nos sources
8 mars 2017

Turquie/Kurdistan : Vaste opération contre les guérillas du PKK

Les forces de sécurité turques ont lancé dimanche soir 6 mars l’une des plus vastes opérations anti-guérilla de ces dernières années dans le Kudistan turc. Quelque 7000 gendarmes, 600 policiers d’élite, ainsi que des dizaines d’hélicoptères et de blindés ont été mobilisés pour cette offensive à Lice, dans la province de Diyarbakir. En outre, 18 villages ont été placés sous un strict couvre-feu jusqu’à nouvel ordre. Cette opération vise à neutraliser les guérillas du PKK   actives dans ces zones boisées et montagneuses. Une autre opération a été menée à Genc, dans la province de Bingol

Les autorités turques affirment avoir tués 4 guérilleros à Lice et 6 autres à Genc. Une des personne tuée à Lice, Edip Yetut, surnommé Erhan Siser, était activement recherché pour sa participation présumée à la guérilla urbaine à Diyarbakir. Sa tête avait été mise à prix à 1 million de livres turques.

Edip Yetüt, tué le 6 mars par la contre-guérilla Edip Yetüt, tué le 6 mars par la contre-guérilla

Tags de cet article: - - - - Nos sources
7 mars 2017

Kurdistan : Il y a deux ans mourrait Ivanna Hoffmann

Il y a deux ans mourrait Ivanna Hoffmann, première femme martyre internationaliste qui a inspiré la création du Bataillon International de Libération. A cette occasion, le bataillon a publié un hommage que nous traduisons ici :

Souvenons nous aujourd’hui de notre chère camarade Ivana Hoffmann, nom de guerre Avaşin Tekoşin Güneş, morte ce jour il y a deux ans, dans la bataille de Tal Tamir. Avaşin était internationaliste de la plus pure des façons, de nationalité allemande et d’origine africaine (togolaise). Comme tant d’entre-nous elle a grandi comme une migrante non-européenne, et c’est à travers cette expérience qu’elle est entrée en contact avec les jeunes migrants turcs et kurdes, desquels elle a étudié le marxisme non-dilué qui allait façonner sa vie. Non seulement, son martyre à 19 ans frappe toutes les femmes, puisqu’elle est la première martyre internationale, mais aussi les personnes LGBT, puisqu’elle était lesbienne. Ce sont des fondations sur lesquelles nous pouvons nous appuyer au Rojava  . A travers l’altruisme désintêressé, l’engagement dévoué à la cause du socialisme, nous démontront nos valeurs les uns aux autres. Nous défendons Ivanna comme un symbole de notre époque, comme un signe de la lutte grandissante entre les forces de l’égalité et celles de la réactions qui se répandent sur le globe. Peu après sa mort, nous avons répondu à la vague d’émotion et de volontaires que son martyre a évoqué : nous avons formé le Bataillon International de Libération ! Ainsi, Ivanna Hoffmann est immortelle ! Shehid Namirin !

Ivanna Hoffmann Ivanna Hoffmann

Tags de cet article: - - Nos sources
5 mars 2017

Turquie/Kurdistan : La Turquie renforce le blocus du Rojava

La Turquie a commencé à déployer des véhicules blindés modernes Kobra 2 le long du mur de béton, construit sur la frontière turco-syrienne, dans le cadre du blocus contre le Rojava  . Ce véhicule a été conçu et produit en Turquie, possède un ensemble de systèmes de surveillance avancés, permettant de détecter précisément des menaces éventuelles à une distance d’une dizaine de kilomètres. En particulier, le véhicule est équipé d’un radar, d’un système de détection de cibles, de viseurs et de caméras thermiques.

Un Kobra 2 le long du mur isolant le Rojava Un Kobra 2 le long du mur isolant le Rojava

Tags de cet article: - - Nos sources
4 mars 2017

Rojava : Arrivée de Celox au Bataillon !

Des pansements hémostatiques CELOX fournis par la campagne de Soutien au Bataillon International de Libération au Rojava   sont arrivés sur place. Un camarade touché au ventre a aussitôt pu s’en servir. Les combattants internationalistes du International Freedom Battalion remercient chaleureusement les donateurs ! La campagne continue, les besoins sont immenses !

Pour faire un don :
IBAN : BE09 0016 1210 6957 - BIC : GEBA BE BB - Communication : « Rojava   ». Voir rojava.xyz

Tags de cet article: - - - - Nos sources
4 mars 2017

Rojava : Les Peshmergas attaquent le Rojava et le PKK avec l’aide de la Turquie et de l’armée syrienne libre

Le PDK (Parti Démocrate du Kurdistan, le parti féodal libéral qui gouverne la région autonome du Kurdistan en Irak) veut depuis longtemps conquérir le Rojava  . Il demande régulièrement à faire entrer des peshmergas dans ce territoire du nord de la Syrie afin de "combattre Daesh" selon ses propres dires. Les YPG   et les YPJ le répètent : si les peshmergas du PDK veulent combattre Daesh en Syrie, ils devront le faire sous l’écusson des YPG   et des YPJ. A l’inverse, le PKK   contrôle plusieurs zones dans le Kurdistan irakien : les montagnes du nord de la région (à la frontière turque) et le Mont Shengal, la montagne des Yézidis, que Daesh a tenté de génocider alors qu’ils étaient abandonnés par les peshmergas et qui avaient été secourus par le PKK  , les YPG   et les YPJ. Cette situation est une épine dans le pied du PDK, empêtré dans des scandales de détournement de pétrole et traînant à organiser un référendum sur l’indépendance du Kurdistan Sud tant qu’il n’a pas la garantie de s’y mettre au pouvoir. Le Mont Shengal est aujourd’hui défendu contre Daesh par des milices du PKK   et des milices yézidies, le PDK a plusieurs fois poser des ultimatums afin de les en chasser, sans succès.

La situation a évolué en ce début de mois de mars : le PDK demande toujours à faire entrer 5000 "peshmergas rojava  " (surnommés "roj-pesh") en Syrie, il négocie ferme avec les régimes turc et syrien à cette fin et a récemment rejoint l’opération "Bouclier de l’Euphrate". Pour rappel, cette opération est une mise en place d’une zone tampon empêchant l’unification des cantons du Rojava  , elle est pilotée par la Turquie et appliquée par des factions salafistes issues de l’armée syrienne libre. Cette opération a empêché les YPG  /YPJ de libérer la ville d’Al-Bab et menace à présent la ville de Manbij qui a été libérée aux YPG   après une bataille extrêmement coûteuse en vies humaines.

En plus de la menace sur Manbij, 500 roj-pesh ont été massés aux portes du Mont Shengal ce matin du 3 mars. Ils voulaient passer à Hawl (au-delà de la frontière syrienne, au Rojava  ) et sont donc passés dans la ville yézidie de Khanasor, contrôlée par des milices yézidies pro-PKK  , les YBS. Des affrontements ont éclatés, 400 familles ont été évacuées en quelques heures, fuyant par des routes qu’elles avaient déjà du prendre en fuyant Daesh en août 2014. Cette agression du PDK contre le PKK   survient à quelques kilomètres à peine de la ligne de front contre Daesh, dans un village où vivent des centaines de Yézidis qui ont déjà été martyrisés par l’Etat Islamique (des centaines de femmes sont toujours détenues comme esclaves sexuelles). Selon des sources non-officielles, il y aurait eu au moins 10 morts coté PDK, 6 coté YBS, 5 côté PKK  , et un civil yézidi, ainsi que des dizaines de blessés. Les milices YBS et PKK   n’ont pas d’artillerie lourde au Mont Shengal, mais des témoins rapportent que du matériel est importé depuis le Rojava   en urgence. En réaction à cette attaque, des locaux de mouvements proches du PDK au Rojava   ont été incendiés par des foules en colère. Notamment le local du KNC à Qamislo.

Politiquement, le Mont Shengal ne fait officiellement pas partie de la région autonome du Kurdistan irakien selon les frontières de 2003. Il est donc disputé entre les gouvernements de Baghdad et d’Erbil mais est défendu par des milices pro-PKK   qui encouragent l’administration de la montagne par les Yézidis (en tant que "Yézidistan"). Une réunion d’urgence aurait eu lieu entre PKK  , YBS et PDK avec le PUK (un autre parti plus progressiste au Kurdistan irakien) comme médiateur. La réunion aurait échouée et la situation resterait extrêmement tendue sur place.

Pour plus d’information, un statut à dérouler.

Pour mieux comprendre la situation au Kurdistan, voir notre dossier "Notes sur le Kurdistan".

Le Mont Shengal en mai 2016 (cliquez pour agrandir) Le Mont Shengal en mai 2016 (cliquez pour agrandir)

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1060

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?