Accueil > Dossiers > Amérique Latine

Amérique Latine

15 février 2018

Colombie : Affrontements entre étudiants et policiers

Les étudiants de l’Université Pédagogique de Bogotá ont dressés des barricades et bloqué la 72ème et la 73ème rues. Ce sont environ 500 étudiants de l’Université Pédagogique, certains masqués, qui manifestaient pour exiger de l’administration du district et du gouvernement des améliorations de l’institution. La police métropolitaine de Bogotá a envoyé plus de 200 policiers anti-émeutes de l’ESMAD, provoquant des affrontements dont on ignore encore le bilan.

Les affrontements à Bogota Les affrontements à Bogota

Tags de cet article: - - Nos sources
14 février 2018

Colombie : Fin des trois jours de grève armée de l’ELN

En Colombie, la grève armée de l’ELN a pris fin lundi 12 février au soir. Pendant trois jours, les guérilleros ont multiplié les attaques dans les régions où ils sont installés. Un soldat a été tué dans le département d’Antioquia et le bilan de l’offensive de l’ELN, fourni par l’armée, fait état de 20 attaques, essentiellement des bus, des camions et des péages incendiés. Une douzaine d’autres d’attaques auraient été déjoués. L’ELN, qui a paralysé l’activité économique dans ses fiefs, a fait savoir qu’elle était prête à reprendre les négociations de paix, suspendues depuis fin janvier.

Combattants de l'ELN Combattants de l’ELN

Tags de cet article: - - Nos sources
13 février 2018

Colombie : Affrontements à l’occasion de la grève des ouvriers du pétrole

Les luttes des travailleurs du secteur pétrolier ont débouché ce week-end sur des affrontements à Chichimene et à Castilla La Nueva, dans la région pétrolière de Meta. Plusieurs policiers ont été blessés, dont un dimanche à Castilla La Nueva. A Mancera Acacías, des travailleurs ont envahi une station de pompage d’Ecopetrol, détruit l’équipement, et coupé le courant pour prévenir le pompage du pétrole. D’autres stations de pompage ont été attaquées. De très nombreux puits ont été sabotés ou rendus inactifs, faisant baisser la production de 8.700 barils.

Huit policiers d’une équipe de la police anti-émeute (ESMAD) ont été blessés lundi à Acacias, lorsque le véhicule, dans lequel il se déplaçaient pour intervenir à la station de pompage Chichimene, a été caillassé. Les pierres ont frappé le pare-brise et le conducteur a perdu le contrôle du véhicule et percuté un poteau.

Grève dans la région de Meta Grève dans la région de Meta

Tags de cet article: - - Nos sources
9 février 2018

Colombie : 40e assassinat d’un membre des FARC depuis les accords de paix

Quarante ex-combattants ou proches d’anciens guérilleros des FARC ont été assassinés en Colombie depuis la signature de l’accord de paix avec le gouvernement, à la fin de novembre 2016. Douze proches d’ex-combattants, vingt-huit ex-combattants et dix chefs communautaires proches du parti de la FARC ont été assassinés. Ces assassinats résultent de quarante-quatre attaques contre le parti de la Force alternative révolutionnaire commune (F.A.R.C.) depuis la signature de l’accord de paix, qui a abouti au désarmement de 7000 guérilleros et à la transformation de la guérilla en mouvement politique de gauche. Ils s’ajoutent à plus de 150 assassinats de militants sociaux, syndicalistes etc.

C’est l’histoire de l’Union patriotique (UP) qui se répète : ce parti de tendance communiste créé lors de négociations de paix qui avaient échoué dans les années 1980, et dont quelque trois mille militants furent assassinés par des paramilitaires d’extrême droite avec la complicité d’agents des forces de l’ordre.

Des armes remises par les FARC Des armes remises par les FARC

Tags de cet article: - - Nos sources
7 février 2018

Brésil : Assassinat d’un dirigeant du mouvement des paysans sans terre

Marcio Matos (Marcinho), leader du MST – Mouvement des Sans-Terres – dans l’État de Bahia, au Brésil, a été assassiné le 24 janvier devant chez lui au camp de Boa Sorte, à Iramaia, dans la région de Chapada Diamantina. Ce leader de premier plan du MST engagé dans la lutte paysanne à Bahia, a été assassiné devant son fils, abattu par trois tirs en pleine tête. Il avait 33 ans.

Sa mort s’ajoute à une longue liste de leaders paysans et d’activistes sociaux, dont de nombreux membres du MST, tués pour avoir lutté inlassablement afin de récupérer et de saisir des terres pour les familles expropriées et les sans-terres. Leurs luttes paysannes et sociales ont d’abord été criminalisées. Ensuite sont venues les attaques, les arrestations et les emprisonnements, y compris le meurtre des leaders paysans et des activistes sociaux qui luttent à leurs côtés.

Marcio Matos (Marcinho) Marcio Matos (Marcinho)

Tags de cet article: - Nos sources
2 février 2018

Colombie : Trois combattants de l’ELN tués dans un bombardement

Une offensive militaire a eu lieu lundi dans le secteur du fleuve San Juan, dans le département du Choco (nord-ouest), frontalier du Panama. Trois guérilleros de l’ELN ont été tués et six autres blessés en Colombie lors du bombardement par l’armée d’un campement de cette guérilla. Des communautés indigènes de la zone ont dénoncé mardi, par la voix de l’Organisation nationale indigène de Colombie (Onic), les dégâts causés par cette offensive. L’Onic a affirmé qu’une mineure avait été blessée dans le bombardement.

Combattants de l'ELN Combattants de l’ELN

Tags de cet article: - - Nos sources
2 février 2018

Pérou : Incidents lors de manifestations d’agriculteurs

La mobilisation (grève et manifestations), commencée lundi dernier, des paysans producteur de pommes de terre a donné lieu à plusieurs incidents au Pérou. Trois policiers et quatre civils ont été blessés jusqu’à présent dans la région de Junín. En outre, 15 personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette mobilisation, qui a lieu dans cinq régions du pays. C’est ainsi qu’un groupe de manifestants est entré dans le grand centre commercial de la Real Plaza de Huancayo. Une demi-heure plus tard, la police est intervenue pour les déloger, provoquant des heurts qui se sont soldés par une arrestation. Les autres manifestants ont été repoussés. Ils se sont ensuite rendu dans un autre magasin, dans le district de Chilca, avec la même intention, mais ils ont également été repoussés.

Arrestation lors d'une manifestation de paysans Arrestation lors d’une manifestation de paysans

Tags de cet article: - - Nos sources
2 février 2018

Colombie : Les éboueurs de Bogota affrontent la police

La compagnie Aguas de Bogotá assure jusqu’au 11 février la collecte des déchets de la moitié de la ville. A partir du lundi 12, cinq concessionnaires commenceront à exploiter le service et la mairie de la ville n’a pas respecté les accords qui garantiraient la stabilité de l’emploi. 3.200 travailleurs qui seront touchés avec le nouveau régime de travail. Les travailleurs d’Aguas de Bogotá ont annoncé un arrêt de travail et ont bloqué pendant plusieurs heures de la nuit de mercredi à jeudi le camions de ramassage des ordures. Les forces anti-émeutes (ESMAD) sont intervenues, provoquant des affrontements très violents. Il y a de nombreux blessés, 67 camions ont été abimés et la circulation a longtemps été interrompue dans cette partie de la ville.

Affrontements à Bogota Affrontements à Bogota

Tags de cet article: - - Nos sources
29 janvier 2018

Colombie : Attaques meurtrières contre la police et gel des négociations

Trois attaques à l’explosif ont visé la police ces derniers jours en Colombie faisant au moins sept morts parmi les forces de l’ordre et plus de quarante blessés. La première attaque s’est produite peu après 6 heures samedi. Cinq policiers ont été tués et 41 autres blessés lorsqu’une charge a explosé devant un commissariat de Barranquilla, capitale du département de l’Atlántico. Puis deux policiers ont été tués lorsqu’un engin explosif a été activé vers minuit, samedi, sur un terrain vague à proximité du poste de police de Buenavista, une localité de Santa Rosa, au sud du département de Bolivar. L’attaque la plus récente a eu lieu le dimanche vers 4 heures, quand une explosion a eu lieu aux abords d’un poste de police situé dans la municipalité de Soledad (Barranquilla) faisant sept blessés. L’ELN a déjà revendiqué une de ces actions et le président colombien a annoncé la suspension de l’ouverture du cinquième cycle des négociations qui était prévu dans les prochains jours.

L'attaque contre le commissariat de Barranquilla L’attaque contre le commissariat de Barranquilla

Tags de cet article: - - Nos sources
29 janvier 2018

Chili : La prisonnière anarchiste Tamara Sol transférée en prison de haute sécurité

Le 25 janvier 2018, Tamara Sol a été à nouveau transférée, cette fois de la prison de Rancagua à la section de sécurité maximale de la prison de Santiago. L’origine de ce transfert est une tentative d’évasion de la prison de Valparaiso. Cette section à sécurité maximale se trouve à l’intérieur de l’unité de haute sécurité d’une division pénitentiaire dans une prison pour hommes, avec un régime disciplinaire strict. Une autre prisonnières politique, Marcela Mardones, liée au FPMR (Front Patriotique Manuel Rodriguez, une organisation de guérilla issue -et en rupture- du Parti communiste chilien) et condamnée pour l’exécution du sénateur d’extrême droite Guzman en 1991, y est déjà détenue depuis juin 2017.

Tamara Sol Tamara Sol

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1470

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?