Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Une maoïste connue sous le nom de Jugni a été tuée aujourd’hui dimanche par les forces de sécurité dans le district de Kabirdham, dans le Chhattisgarh, à la frontière avec le Madhya Pradesh. La police a attaqué et mitraillé un campement maoïste vers 13 h 15, près du village de Suratiya. La maoiste a été tuée, mais les autres guérilleros ont pu échapper à la police. Celle-ci a récupéré de la littérature maoïste et d’autres documents sur le site, qui relève de la zone MMC (Maharashtra-Madhya Pradesh-Chhattisgarh) du PCI (maoïste).

Le site de la fusillade

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Cinq maoïstes ont été tués en deux jours par la police de l’état d’Andhra Pradesh, dans la région frontalière entre l’Andhra et l’Odisha. Les policiers de l’unité d’élite “Greyhounds”, de la police d’Andhra Pradesh, ont tué dimanche trois maoïstes, dont deux femmes, lors d’une rencontre dans le district de Visakhapatnam. Deux fusils automatiques, un fusil et un pistolet ont été récupérés. Une des femmes était probablement une cadre, membre du comité zonal. Lundi, deux maoïstes ont été tués dans la même région, là, c’est un AK47, un fusil et un pistolet qui ont été retrouvés. Les forces de sécurité quadrillent toujours la région.

Greyhounds en patrouille

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Six maoïstes ont été tués lors de trois affrontements distincts avec la police dans la région de Bastar, dans le Chhattisgarh, vendredi et samedi. Vendredi soir, deux maoïstes recherchés, et pour la capture desquels les autorités indiennes offraient des primes, ont été tués lors d’une rencontre avec les forces de sécurité dans le district de Dantewada. La fusillade a éclaté vers 23h30 dans une forêt près du village de Kutrem. Après un bref échange de tirs, les maoïstes se sont échappés. Les corps de deux rebelles ont été retrouvés plus tard. Ils ont été identifiés comme étant Lachu Mandavi et Podiya, tous deux membres du comité des maoïstes de la région de Malangi. Un maoïste a été tué dans le district de Bijapur samedi tôt dans la matinée. Cela s’est produit vers 8h30 du matin, dans une forêt proche du village de Punnur, lors d’une opération anti-guérilla la police de réserve du district  vers Awapalli, à environ 450 km de Raipur. L’objectif de l’opération était la capture d’un commandant maoïste recherché, signalé dans la région. Une fusillade a eu lieu, laissant un guérillero mort sur le terrain. La troisième fusillade a eu lieu vers 18 heures dans une forêt proche de Tadmetla-Mukram nullah, lorsqu’un détachement de la police de réserve du district était en patrouille. En apprenant que des maoïstes avaient coupé une route près de Tadmetla, les forces de sécurité ont lancé une opération dans la région, à environ 500 km de Raipur. Après la fusillade, les forces de sécurité ont retrouvé les corps de trois maoïste, des armes et munitions.

Guérilleros maoïstes

 

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un commando maoïste a mitraillé mardi soir deux anciens membres de la guérilla qui s’étaient rendu et qui avaient collaboré avec les autorités. Les deux renégats, connus sous les noms d’Ashok et de Kishore, se rendaient à moto à Gadchiroli, en provenance du village de Gilanguda mardi, lorsque les maoïstes ont ouvert le feu sur eux. L’un des renégats a été tué, l’autre blessé. Ashok et Kishore s’étaient rendus en 2010 et 2013 respectivement. Tous deux étaient résidents de Gadchiroli.

guérilleros maoïstes (archive)

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un maoïste recherché et un paramilitaire anti-guérilla ont été tués mercredi dans une fusillade dans une jungle du district de Malkangiri dans l’Odisha. Un autre paramilitaire a également été grièvement blessé lors du heurt qui a eu lieu au cours d’une opération de ratissage menée par le Groupe d’opérations spéciales (SOG) et la Force volontaire de district (DVF). Le militant maoïste, Rakesh Sodhi, était recherché depuis dix ans et faisait l’objet d’une mise à prix pour sa capture de 800.000 roupies. Rakesh Sodhi était dans un campement avec une quinzaine d’autres maoïstes dans la forêt de Pakanguda. Il était recherché comme un des principaux dirigeants du Comité spécial zonal des frontières d’Andhra-Odisha pour une douzaine d’attaques de la guérilla maoïste dans l’Odisha, le Chhattisgarh et l’Andhra Pradesh. Parmi ces actions, l’attaque à l’IED à Kalimela (Malkangiri), qui a tué 17 membres des forces spéciales de la police en juillet 2008.

Guérilleros maoïstes

Guérilleros maoïstes

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Cinq combattants maoïstes ont été tués, et deux paramilitaires anti-guérillas de la Garde de réserve du district de Narayanpur ont été blessés, dans une violente fusillade entre les forces de sécurité et la guérilla dans la jungle de Dhurbeda à Abujhmad, à 350 km de Raipur. C’est une force conjointe de la Garde de réserve du district de Narayanpur (DRG) et de la Force d’intervention spéciale (FST) qui a affronté les maoïstes au début de la matinée. Narayanpur est un des sept districts où l’insurrection maoïste est la plus forte dans la région de Bastar, dans le sud de l’état du Chhattisgarh.

Opération anti-guérilla en Inde (archive)

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un maoïste a été tué dans une opération anti-guérilla dans la jungle de Burgula, à Manuguru mandal. Cela s’est passé mercredi, dans cette région de la circonscription de Pinapaka, dans le Telangana, qui est un fief naxalite. L’opération visait une groupe de guérilleros conduit par le commandant du Comité de la région de Manuguru du PCI(maoïste). Après les tirs, la police a récupéré le corps d’un maoïste et prétend avoir aussi récupéré arme qui lui appartiendrait, ainsi que de la littérature maoïste.

guérilleros maoïstes (archive)

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Sapamcha Kangleipal, a été arrêté par une équipe spéciale de la police de Delhi avec deux autres personnes, Wahengbam Thoi Luwang, alias Thawai Lakpa, et Kangabam Roshan dans la région de Kotwala (Bihar). Sapam Kangleipal alias Chirangelen alias Sarat (38 ans) avait été arrêté le 7 mai 2008 comme maoïste pour “sédition”. Le 13 mai 2008, le tribunal l’avait libéré sous caution au motif que les charges de sédition portées contre lui n’étaient pas fondées. Cependant, alors qu’il sortait de la salle d’audience, il a de nouveau été arrêté par l’autorité de l’État en vertu de la loi sur la sécurité nationale. Après avoir séjourné dans la prison de Sajiwa pendant quelques mois, les autorités l’ont admis à l’hôpital. Dans la nuit du 28 au 29 décembre 2008, Sapamcha Kangleipal s’est échappé de la salle de sécurité de l’hôpital. Il était en cavale depuis.

Sapam Kangleipal alias Chirangelen alias Sarat

Vendredi matin, un cadre maoïste a été tué et une cache d’armes a été retrouvée à la suite d’une fusillade entre les forces de sécurité et les guérilleros maoïstes dans la forêt de Tholkobera, entre Chaibasa et Khunti, dans le district de West Singbhum (état de Jharkhand). L’opération a été menée par une force conjointe du 94e bataillon de la CRPF et de la police de Jharkhand. La cache contenait deux fusils de chasse, un fusil de calibre .315, des munitions de divers calibres mais aussi 10 téléphones mobiles et des équipements divers.

Les paramilitaires du CRPF devant le matériel retrouvé

Dossier(s): Inde-Népal Tags:

Les forces spéciales de la police du Rajnandgaon ont mitraillé une quarantaine de combattants maoïstes dans leur campement de la forêt de Sailpar, une jungle dense du district de Rajnandgaon, à quelque 70 km de la capitale, Raipur. Sept corps, un AK-47, deux fusils et des armes artisanales ont été retrouvés sur le terrain. Le Chhattisgarh est riche en minéraux, mais parmi les États les plus pauvres de l’Inde; l’insurrection maoïste y est particulièrement bien implantée, tout comme dans le Maharashtra, l’Odisha, le Jharkhand, le Bihar. Le gouvernement a déployé des dizaines de milliers de policiers et de commandos spéciaux dans le but d’éradiquer ces guérillas.

Le district de Rajnandgaon, dans le Chhattisgarh

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,