Après presque 100 jours de grève de la faim, la situation d’Alfredo Cospito est désormais très grave. Il grade toute sa détermination à lutter jusqu’au bout et la mobilisation solidaire s’est beaucoup élargie. Il y a eu des manifestations et des initiatives dans de nombreuses petites villes. A Milan et Turin, des manifestations d’un millier de personnes ont eu lieu. A Rome a lieu chaque jour un rassemblement de 3 heures devant le Ministère de la Justice. Les médias traitent souvent de l’affaire. Le demande de mettre fin au régime de 41bis pour Alfredo Cospito est largement sortie des milieux révolutionnaires. Ont pris positions en ce sens un mouvement d’opinion démocrate (intellectuels, juristes et avocats, quelques politiciens), divers forces de la gauche, des organisations comme Amnesty ou des mouvements comme le Notav. Des initiatives de solidarité internationale ont eu lieu, et notamment de la part de prisonniers révolutionnaires de Grèce, France, Turquie, Palestine et Kurdistan. Une audience à la Cour de cassation pour traiter le recours présenté par l’avocat d’Alfredo a été fixée dans… trois mois, le 20 avril. En apprenant la nouvelle de la fixation en avril, l’avocat d’Alfredo a envoyé une demande d’anticipation de l’audience.

 

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Alfredo Cospito poursuit sa grève de la faim. Les principales mobilisations solidaires se sont déroulées à Rome, Turin, Milan, Bologne, Gênes et à Palerme. A Turin, le 25 décembre, une cinquantaine de solidaires ont fait une diffusion massives de tracts entourés d’une centaine de policiers. A Milan, 300 personnes ont défilé le même jour et il y a eu des heurts avec les forces de l’ordre (photo 1). A Rome, le 31 décembre, 300 personnes se sont rassemblées devant la Direction Nationale Antimafia et Antiterroriste, au coeur du quartier parlementaire et présidentiel. Deux tentatives de départ en cortège ont été violemment repoussée par la police et il y a eu de nombreuses arrestations. La nuit de nouvel an, entre 500 et 1000 personnes se sont rassemblées devant la grande prison de Rebibbia. Il y a eu pendant cette période des manifestations et des rassemblements dans plusieurs villes secondaires: Modena, Teramo, Pesaro, Pescara, Trento et d’autres encore. Enfin, il y a eu trois rassemblements devant la prison de Bancali (à Sassari, en Sardaigne), où est détenu Alfredo: le 31 décembre, le 4 janvier et aujourd’hui, le 8. Le camarade a pu bien entendre les manifestants.

Il y a eu plusieurs actions directes dont 25 voitures incendiées sur le parking de Hertz, une société qui collabore avec le système carcéral, et de très nombreuses petites initiatives solidaires, en Italie et à l’étranger (photo2: des tags à Bruxelles). La cause d’Alfredo commence à être largement thématisée. L’extrême démesure de la condamnation et du régime de détention est questionnée jusque dans les médias mainstream.

Edit: Il n’y a pas eu d’arrestations à Rome mais un très long nassage à la suite duquel les manifestants n’ont été libéré qu’après minuit, le lendemain 1er janvier.

 

 

Dossier(s): Italie Tags: , , ,

Hier lundi le verdict a été rendu quand à la possibilité de réviser la situation de l’anarchiste Alfredo Cospito.  L’audience avait eu lieu le 1er décembre à Rome. L’avis est négatif, ce qui signifie qu’Alfredo devra rester au régime d’isolement 41 bis. Dans quatre ans seulement l’application du régime 41 bis à Alfredo pourra être reconsidérée. Alfredo en est maintenant à son 62e jour de grève de la faim. La solidarité a réagi fortement avec de nombreux tags, des destructions d’appareils bancaire, et une manifestation très offensive à Cagliari (photo). Alfredo s’attendait à un rejet de la part du tribunal de surveillance de Rome. Il ne désespère pas d’avoir encore gain de cause dans sa lutte. En tout cas, il fait savoir qu’il a l’intention de continuer jusqu’à la mort. La perspective de la prison à vie ayant été évitée – du moins reportée – pour l’instant avec la décision de la cour d’appel de Turin du 5 décembre, Alfredo répète qu’il ne cessera sa grève de la faim que s’il est déclassé du 41 bis.

 

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Suite à l’appel du Secours Rouge International pour une journée d’action solidaire le 17 décembre, des initiatives de soutien à l’anarchiste Alfredo Cospito, en grève de la faim en Italie contre le régime d’isolement 41bis, ont eu lieu à Paris, Toulouse, Berne, Bâle, Zürich, Genève, Turin, Milan et Bruxelles. A Bruxelles la Chambre de commerce belgo-italienne (à Saint-Gilles) et le Consulat général d’Italie (à Ixelles, voir photo) ont été tagués. Des peintures au pochoir ont aussi été réalisées dans la ville. Plus de photos

Le prisonnier anarchiste Alfredo Cospito est toujours en grève de la  faim contre le régime d’isolement total 41 bis (voir nos précédents articles). Le Secours rouge international a appelé ses sections et les forces amies à une journée d’action de soutien le 17 décembre.

Lire le communiqué du SRI

Recueil en français de textes d’Alfredo Cospito

Suivre la campagne de solidarité

Alfredo Cospito poursuit sa grève de la faim au finish contre la mise au régime d’isolement total 41bis (voir nos précédents articles). Les manifestations, occupations et actions directes se multiplient en Italie, mais la solidarité est aussi internationale. Le 30 novembre, de la peinture a été jetée et des slogans peints sur la Chambre de commerce italo-grecque à Athènes. Le 1er décembre, deux véhicules de police ont été incendiés devant un commissariat de Berlin (phpto). Et hier 3 décembre la voiture d’un diplomate italien a été incendiée à Athènes

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Le 20 octobre, l’anarchiste Alfredo Cospito a annoncé avoir commencé une grève de la faim contre le régime de détention 41 bis, auquel il est soumis, et contre la peine de perpétuité incompressible (voir nos précédents articles). Une bataille qu’Alfredo n’a pas l’intention d’interrompre avant son décès. Alfredo, qui est en régime 41 bis depuis le 5 mai dernier, suite à un décret signé par la ministre de la Justice de l’époque, est actuellement détenu dans la prison de Bancali, en Sardaigne. Depuis, Juan Sorroche, Ivan Alocco et Anna Beniamino se sont joints à cette grève. De nombreuses initiatives solidaires ont eu lieu dans plusieurs pays: réunions, manifestations, tags et accrochages de banderoles, mais aussi actions directes (distributeurs de billets détruits, lignes de train sabotées, antenne 5G incendiée…)

Rassemblement vendredi 25 novembre à 18h devant le Consulat d’Italie
5 Boulevard Émile Augier Paris 16e

Dossier(s): Italie Tags: , ,

A Milan, des militants ont escaladé la grue du chantier du théâtre de la Scala et déployé une grande banderole en solidarité avec les anarchistes Alfredo Cospito, Juan Sorroche et Ivan Alocco. Ces deux derniers ont rejoint Alfredo dans sa grève de la faim contre le régime d’isolement 41 bis et la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. La grue a été occupée plusieurs heures. Un rassemblement a été organisé au pied de la grue et les occupants ont pu rejoindre la manifestation sans se faire arrêter. A Sassari, en Sardaigne, plusieurs centaine de manifestants ont défilé dans la ville en solidarité avec Alfredo et les autres grévistes. Au petit matin du 31 octobre, la cellule autonome « Anna Maria Mantini » à incendié à Berlin une camionnette appartenant à la société GA-Tec, une filiale à 100% par le groupe Sodexo, gère ses propres prisons (en Angleterre et au Chili) et est un important spéculateur dans le secteur de l’incarcération. Le 5 novembre, une antenne de téléphonie mobile a été incendiée à Trambelino (dans la province de Trente) en solidarité avec Alfredo.

La manifestation de Sassari

escendu dans la rue en solidarité avec Alfredo Cospito

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Le prisonnier anarchiste Alfredo Cospito est toujours en grève de la faim contre sa mise au régime « 41Bis » d’isolement carcéral total (voir notre article). Plusieurs initiatives solidaires ont déjà eu lieu en Italie: occupation du siège de la RAI à Gènes, attaque du siège de la RAI à Turin, etc. A Bruxelles, ce vendredi 28, au matin, un rassemblement surprise organisé par le Secours Rouge a eu lieu devant le consulat général d’Italie, rue de Livourne.

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Aujourd’hui, 20 octobre, au tribunal de surveillance de Sassari, lors d’une audience concernant la saisie de la correspondance, le révolutionnaire anarchiste Alfredo Cospito a déclaré qu’il entamait une grève de la faim contre le régime carcéral 41 bis sous lequel il a été placé le 5 mai (voir notre article). Le 41bis est un régime carcéral d’isolation extrême. Alfredo, qui a fait une déclaration, n’était pas présent dans la salle d’audience mais connecté par vidéoconférence depuis la prison de Bancali.

Alfredo Cospito

Alfredo Cospito

Dossier(s): Italie Tags: , ,