Jayland Walker, 25 ans, a été tué le 27 juin alors qu’il fuyait des policiers à pied après une poursuite en voiture consécutive à une infraction routière. Une vidéo diffusée dimanche par la police montre le jeune homme être criblé de 60 balles (90 coups de feu ont été tirés contre lui…). Quatre nuits de protestation ont eu lieu dans la ville. La première nuit de rassemblement s’était déroulée sans encombre, tandis que des poubelles avaient été brûlées et des vitres brisées la nuit suivante dans cette ville de 190.000 habitants proche de Cleveland. Le maire d’Akron avait déclaré l’état d’urgence lundi et a instauré un couvre-feu à partir de 21 heures.

Dossier(s): Amérique du Nord

La police est arrivée dimanche matin à Nepali Nagar, à Patna, avec plus de 14 bulldozers pour démolir près de 90 maisons qui ont été construites sur des terres publiques. Les habitants ont protesté: les autorités leur avait fournir un raccordement électrique et collectait régulièrement les taxes municipales. Ils ont finalement résisté en caillassant la police. Plusieurs policiers, dont le surintendant de la police de Patna, ont été blessés et plus d’une douzaine de personnes ont été arrêtées.

Dossier(s): Inde-Népal

Un jeune homme palestinien a été blessé après que des affrontements aient éclaté entre des jeunes palestiniens et les forces d’occupation israéliennes dans la ville de Jénine en Cisjordanie, samedi soir. Le jeune homme palestinien a été blessé à la main par des balles réelles, tandis que des dizaines de personnes ont souffert de problèmes respiratoires lors des affrontements qui ont éclaté après que les soldats des forces d’occupation israéliennes aient installé un poste de contrôle improvisé à l’entrée du village de Jaba’ à Jénine.

Pendant ce temps, des dizaines de citoyens palestiniens ont souffert de problèmes respiratoires après que des soldats des forces de l’ordre aient fait une descente dans le village de Fahma, au sud de Jénine, en tirant des grenades lacrymogènes. Dans un incident connexe, les soldats ont poursuivi un jeune homme palestinien et lui ont tiré dessus à balles réelles dans la ville de Ramallah en Cisjordanie. Aucune information sur son état de santé n’était disponible. En outre, des affrontements ont été signalés entre des jeunes Palestiniens et des soldats des forces israéliennes de défense dans le village de Kafr Qaddoum dans la ville de Qalqilya en Cisjordanie.Un jeune homme palestinien a été blessé après que des affrontements aient éclaté entre des jeunes palestiniens et les forces d’occupation israéliennes dans la ville de Jénine en Cisjordanie, samedi soir.

Dossier(s): Monde arabe et Iran

Toute la journée de vendredi, la colère s’est emparée de plusieurs villes de Libye pour dénoncer la détérioration des conditions de vie et l’impasse politique provoquée par les gouvernements rivaux. Cette mobilisation intervient alors que la Libye est en proie depuis plusieurs jours à des coupures de courant. « Nous voulons avoir de la lumière » ont scandé des manifestants à Tripoli sous l’œil des forces de sécurité. À Tobrouk, ils ont saccagé le siège du parlement et ont brûlé une partie du bâtiment (photo). Il s’agit de la plus grande mobilisation depuis 2011, l’année du renversement de Kadhafi. Deux gouvernements se disputent le pouvoir depuis mars : l’un basé à Tripoli et dirigé par Abdelhamid Dbeibah depuis 2021 et un autre conduit par Fathi Bachagha et soutenu par le parlement de Tobrouk et le maréchal Khalifa Haftar. Des scrutins présidentiels et législatifs devaient se tenir en décembre 2021 mais ont été reportés sine die en raison de fortes divergences entre rivaux politiques.

 

Dossier(s): Monde arabe et Iran Tags:

À l’occasion du 47e anniversaire des événements d’Oglala, qui ont eu lieu le 26 juin 1975 dans la réserve de Pine Ridge, dans le Dakota du Sud, de nombreuses initiatives ont été organisées pour rappeler l’histoire de Leonard Peltier et demander sa libération. Il y a eu des meetings et des rassemblements dans plusieurs villes d’Italie, d’Allemagne, de Suisse, et de France. Un rassemblement a eu ainsi eu lieu sur la place de la cathédrale à Milan le 28 juin en fin d’après-midi.

En 1977, Léonard Peltier a écopé de deux peines de prison à perpétuité pour la fusillade dans laquelle deux policiers, qui s’étaient introduits illégalement dans la réserve de Pine Ridge, où se trouvait le campement du Mouvement Indien Américain, avaient été tués. Aucune preuve formelle de la culpabilité du militant amérindien n’a jamais pu être établie, à l’inverse, il a été établi qu’il avait été reconnu coupable sur base de fausses preuves et de témoignages recueillis sous la contrainte dans le cadre de la guerre secrète menée par le FBI dans le cadre du COINTELPRO contre le Mouvement Indien Américain.

Huit manifestants ont été tués jeudi à Khartoum où des dizaines de milliers de Soudanais ont défilé au cri de « le peuple veut la chute du général [putschiste] Abdel Fattah al-Burhane ». Si chaque semaine les Soudanais manifestent pour réclamer que le pouvoir soit rendu aux civils, jeudi est la journée la plus meurtrière depuis des mois et l’une de celle qui a le plus mobilisé. Parmi les huit manifestants tués par les forces de sécurité, six au moins – dont un mineur – ont été tués par balles, ont rapporté des médecins, dénonçant aussi des tirs de grenades lacrymogènes à l’intérieur d’hôpitaux. Outre Khartoum et ses banlieues, des manifestants ont aussi manifesté à Wad Madani (sud), au Darfour (ouest) et dans plusieurs villes de l’Est côtier.

Dès mercredi soir, alors que de petits cortèges appelaient ici et là les Soudanais à défiler, un jeune manifestant avait été tué d’une balle dans la poitrine à Khartoum. Depuis le coup d’Etat du 25 octobre 2021, 111 manifestants ont été tués et des milliers d’autres blessés par les forces de l’ordre. Le 30 juin est une journée symbolique qui marque l’anniversaire du coup d’Etat qui a porté le dictateur Omar el-Béchir au pouvoir en 1989. C’est par ailleurs en juin 2019 qu’ont eu lieu des rassemblements monstres ayant poussé les généraux à intégrer les civils au pouvoir après avoir écarté Béchir. Comme à chaque appel à manifester, internet et le téléphone ont été inaccessibles toute la journée avant d’être de nouveau rétablis en partie en soirée alors que certains cortèges s’éparpillaient, tandis que les grands axes étaient quadrillés par les forces de sécurité.

Dossier(s): Afrique

Depuis plusieurs mois, de nombreux Ghanéens manifestent contre la hausse croissante des prix alimentaires et des carburants, mettant sous pression le président Nana Akufo-Addo. L’inflation a atteint plus de 27% ce mois, soit son niveau le plus haut depuis près de deux décennies dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. La police ghanéenne a arrêté mardi 29 personnes après avoir dispersé à coups de gaz lacrymogène une manifestation contre la vie chère. Depuis le matin, les manifestants défilaient dans les rues de la capitale. En milieu d’après-midi, une centaine de manifestants ont tenté de dévier l’itinéraire officiel de la manifestation. Ils ont été stoppés par un barrage de dizaines de policiers, sur lesquels ils ont lancé des projectiles. Après l’arrivée de renforts vers 16h30, les policiers ont alors tenté de disperser la foule à l’aide de gaz lacrymogène, causant la panique. Des gens ont fui, des commerces ont fermé et les autorités ont lancé une vague d’arrestations.

 

Dossier(s): Afrique

L’armée israélienne, le service de sécurité intérieure du Shin Bet et la police des frontières ont effectué de nouveaux raids en Cisjordanie dans la nuit de lundi à mardi. Les opérations ont notamment eu lieu dans les villages de Halhul, Doha, Silat al-Khartiya, Adik, Abu Dis et al-Yamun. Une opération a aussi eu lieu à Hébron, où les forces israéliennes ont été la cible de jets de pierres. Au cours d’opérations à Kfar Jaba, les forces israéliennes ont tiré sur des manifestants qui lançaient par des cocktails Molotov. Lors d’une autre opération qui a eu lieu mercredi matin, un mlanifestant Palestinien, Muhammad Maher Amree, a été tué lors d’une protestation contre l’arrestation de deux hommes recherchés à Jénine.

Au total, 13 Palestiniens recherchés ont été arrêtés et remis aux services du Shin Bet. Depuis fin mars, les forces israéliennes mènent des raids quotidiens dans la région, dans le cadre de la vaste opération « Briser la vague » décidée par le gouvernement à la suite d’une série d’attaques réalisées par des Palestiniens qui ont coûté la vie à 19 Israéliens en mars et avril derniers.

Dossier(s): Monde arabe et Iran

La Cour suprême des États-Unis a annulé la « décision Roe v. Wade » vendredi après-midi, donnant aux différents États le pouvoir d’autoriser, de limiter ou d’interdire la pratique comme ils l’entendent. Suite à cela, au moins 13 États ont déjà adopté des lois de déclenchement qui interdisent la plupart des avortements: l’Arkansas, l’Idaho, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri, le Dakota du Nord, l’Oklahoma, le Dakota du Sud, le Tennessee, le Texas, l’Utah et le Wyoming. L’Arizona a deux lois contradictoire et le Sénat de l’Etat devait se prononcer. A Phoenix la police a affronté un groupe important de manifestants qui tentait de forcer l’entrée du bâtiment du Sénat de l’État, brisant des vitres et forçant des portes. Les législateurs ont reçu l’ordre de ne pas sortir du bâtiment. Des policiers ont dispersés, avec d’importants moyens, les manifestants et les législateurs ont repris leur calendrier législatif dans une salle spéciale sécurisée. D’autres incidents entrainant des arrestations ont eu lieu à Greensville (Caroline du Sud) et à Eugene (Oregon).

 

Dossier(s): Amérique du Nord

À l’approche du sommet du G7, neuf personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation à Munich, entre autres pour avoir enfreint l’interdiction du port de masques mais aussi, pour deux d’entre elles, sous l’accusation d’avoir attaqué des policiers. L’arrestation d’une personne recherchée par la police vers la fin de la marche de protestation avait déclenché une brève confrontation avec les manifestants. Peu de temps auparavant, des manifestants avaient allumé plusieurs fumigènes. Dans ce contexte, la police a déclaré que les violations de la loi sur les explosifs faisaient actuellement l’objet d’une enquête. Environ 5 000 personnes ont pris part à la manifestation plusieurs personnes ont été blessées par des policiers mobilisés en nombre (3000).

 

Dossier(s): Allemagne