Jeudi 11 juin, la Cour provinciale a rejeté la demande d’annulation du mandat d’arrêt européen qui avait mené à l’arrestation de Gabriel Pombo Da Silva au Portugal (voir notre article). Gabriel Pombo Da Silva est un militant anarchiste qui avait libéré en 2016 après 30 ans de prison. Cependant, l’état espagnol veut lui faire purger un supplément de peine de dix ans de prison pour des faits datant des années ’90. Il se trouve toujours à la prison de Badajoz où on l’empêche d’accéder à son courrier. Plus d’infos ici.

Gabriel Pombo da Silva

Dossier(s): Espagne Tags: , , ,

Le prisonnier anarchiste Gabriel Pombo Da Silva a été livré par les autorités portugaises à l’Etat espagnol mercredi 13 au matin. Il avait été arrêté en janvier dans la région de Monção en janvier (voir notre article). Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international, l’Espagne voulant lui faire purger un supplément de peine de dix ans de prison pour des faits datant des années ’90. Il se trouve actuellement à la prison de Badajoz (Estrémadure). Il devra sûrement rester 14 jours en quarantaine obligatoire et ensuite, soi-disant, être transféré dans une autre prison. Pour lui écrire, il est préférable d’envoyer des lettres recommandées à: Gabriel Pombo Da Silva / Carretera de Olivenza, km 7,3 / 06001 Badajoz / Espagne.

Gabriel Pombo da Silva

Après un an et demi de clandestinité, samedi 25 janvier, Gabriel Pombo da Silva a été arrêté au Portugal, la région de Monção. La police portugaise aurait bénéficié de l’aide des polices espagnole et italienne. Gabriel était sorti de prison en 2016 (voir notre article), mais il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international, l’Espagne voulant lui faire purger un supplément de peine de dix ans de prison pour des faits datant des années ’90. Dans la clandestinité, Gabriel a continué à se battre et à apporter sa propre contribution à la lutte anarchiste notamment via ses textes. La cour d’appel de Guimarães dispose désormais de 60 jours pour décider de le libérer ou de le remettre en Espagne. En attendant, il est enfermé à titre préventif dans une prison du nord du pays.

Gabriel Pombo da Silva

Anarchiste, Gabriel Pombo Da Silva a déjà passé près de 30 ans en détention, dont une vingtaine dans différentes prisons espagnoles. Il a également affronté toute la palette des punitions et des régimes d’isolement. En octobre 2003, Gabriel n’a pas regagné la prison après un congé pénitentiaire. Le 28 juin 2004, suite à un contrôle de police qui tourne à la fusillade, il est arrêté près d’Aachen (Aix-la-Chapelle), en Allemagne, en compagnie de sa sœur Begoña et des anarchistes Bart de Geeter et José Fernandez Delgado (lui aussi en fuite des prisons espagnoles).

Le 25 septembre 2005, José, accusé en outre de hold-up, est condamné à 14 ans de prison, Gabriel à 13, Bart à 3 ans 1⁄2 et Begoña à 10 mois avec sursis. Bart sort en 2007, José est à présent dans la prison de Rheinbach après plusieurs transferts, quant à Gabriel, il purgera sa peine à Aachen où il refusera l’obligation de travailler et devra donc rester 23 heures sur 24 en cellule. Le 16 janvier 2013, aux deux tiers de sa peine (selon les pratiques en vigueur en Allemagne), Gabriel est extradé vers l’Espagne. Il a été liberé avant-hier, vendredi, mais une nouvelle procédure semble en cours pour le ré-emprisonner dans 45 jours.

Lire la lettre de Gabriel pour sa libération (en anglais)

Gabriel Pombo Da Silva

Gabriel Pombo Da Silva

Gabriel Pombo da Silva est sorti du régime d’isolement le 6 août dernier (il y était depuis le 17 juin) et a été transféré à Salamanque. C’est au moins la quatrième fois que Gabriel est transféré depuis qu’il a été extradé vers l’Espagne le 25 février 2013. Les autorités pénitentiaires tentent par tout les moyens de briser l’insoumission du prisonnier anarchiste. Immédiatement à son arriver à la prison de Salamanque, on lui a notifié que toutes ses communications seraient surveillées. Il peut néanmoins recevoir du courrier à sa nouvelle adresse :

Gabriel Pombo Da Silva
Centro Penitenciario de Topas – Salamanca
Ctra. N-630, km. 314
37799 Topas (Salamanca)
Espagne

Gabriel a purgé 20 années de prison en Espagne (dont 14 en régime FIES), puis 9 en Allemagne. Il risque d’être extradé en Italie suite à l’opération Ardire où la police italienne a visé deux prisonniers anarchistes : Gabriel et Marco Camenisch.

Depuis le 17 juin, le prisonnier anarchiste Gabriel Pombo Da Silva se trouve en isolement total dans la prison de A Lama pour avoir refusé d’être placé dans un module de “máximo respeto”et d’accepter les contraintes qui en découlent, ainsi que pour avoir refusé d’être mis en cellule avec un autre prisonnier, ce qu’ils ont déjà essayé de lui imposer à plusieurs reprises. Des recours juridiques ont été faits contre cette situation, ainsi qu’une campagne de fax, d’appels téléphoniques et de courriers postaux aux institutions pénitentiaires.

Gabriel Pombo Da Silva
C.P A Lama
Monte Racelo s/n
36830 A Lama (Pontevedra)
Espagne

Espagne: Gabriel Pombo Da Silva à l’isolement

Mardi 24 janvier, à la périphérie de Vigo, une soixantaine de policiers armés (membres de la Garde civile et des services secrets) a envahi et dévasté la maison où vit Gabriel Pombo da Silva et sa compagne Elisa Bernardo. Ils ont été violemment éveillés, menottés et séparés. Les policiers affirmaient chercher des armes et des explosifs mais après huit heures de recherches (avec des chiens et des radars de haute technologie), ils ont fait choux blanc. Gabriel a cependant été détenu pendant 24 heures pour «possession illégale et trafic d’armes et d’explosifs et groupe armé». Il a été remis en liberté sous caution mais reste inculpé.

Il y a environ trois mois, le couple a rencontré une anarchiste autoproclamée qui leur avoué ses problèmes de drogue et une condamnation avec sursis pour une attaque au cocktail Molotov contre une institution à Vigo. Gabriel et Elisa ont accepté de l’aider en la logeant pendant une semaine (au début de l’année), pour l’accompagner dans la pire phase d’une voie de désintoxication. Après cette brève période, la jeune fille retourne chez elle … réapparaissant comme informatrice dans l’actuelle affaire. Cette personne avait bien déjà été condamnée: la police avait trouvé un arsenal chez elle. En 2013, alors qu’elle purgeait une peine de 11 ans de prison pour terrorisme, elle a vu sa peine spectaculairement réduite à 2 ans, puis convertie en libération conditionnelle. Elle n’était resté au total que quelques mois en prison.

Gabriel Pombo da Silva

Gabriel Pombo da Silva

Transféré depuis l’Allemagne vers la prison de Soto del Real en janvier dernier, le prisonnier anarchiste Gabriel Pombo da Silva a été déplacé vers celle de Villena, Alicante. Alors qu’il est déjà interdit de visite et que les autorités pénitentiaires compliquent ses communications, celles-ci ont pris une nouvelle mesure à son encontre par ce transfert arbitraire et injustifié. Sa nouvelle adresse:

– Centro Penitenciario Alicante II
– Ctra. N.303, km.66
– 03400 Villena (Alicante)

Jeudi 24 décembre au matin, deux cocktails Molotov ont été lancés contre le consulat du Chili à Séville. Il y a quelques jours, les prisonniers anarchistes Freddy Fuentevilla et Marcelo Villaroel ont été extradés vers le Chili depuis la prison argentine de Neuquen, où ils étaient enfermés après une condamnation pour port d’arme de guerre; au Chili, ils font face à la répression de l’Etat et à l’emprisonnement pour leurs actions révolutionnaires et des expropriations.

Cette attaque s’inscrit dans le cadre de la semaine de lutte internationaliste appelée par Gabriel Pombo Da Silva depuis la prison d’Aachen (Allemagne), qui a commencé le 18 décembre à travers une grève de la faim suivie par quelques prisonniers anarchistes dans différents Etats.