A l’occasion d’une conférence de la Mensa Occupata le 1er mars à Naples (voir notre article), Georges Abdallah a fait parvenir cette déclaration :

Cher-e-s camarades,
De vous savoir aujourd’hui réunis autour de cette initiative de solidarité avec la lutte du peuple palestinien, nous apporte, à nous tous, prisonniers communistes et révolutionnaires arabes en Europe, beaucoup de force et d’enthousiasme.
Certainement, et ce ne sont pas des mots de circonstance, vous voir, camarades, quand on est derrière ces abominables murs depuis des décennies, les mots assument une charge et un poids différent.
Tout au long de ces années et à travers de multiples initiatives de solidarité avec la Palestine et ses combattants incarcérés, vous avez participé très efficacement à démontrer entre autre, que c’est toujours au niveau des instances politiques que se décide de la place et du poids du rituel judiciaire quand on parle des protagonistes révolutionnaires incarcérés ; vous avez participé très efficacement à démasquer et à dénoncer l’acharnement judiciaire et tout ce qui ressemble plus à une vengeance d’État.
Encore faut il préciser que cet acharnement judiciaire est ni fortuit, ni gratuit, mais il s’insère dans la dynamique globale de la contre-révolution préventive. Des prisons sionistes à celles du Maroc, des cellules d’isolement en Turquie à celles encore plus sombres en Grèce, aux Philippines et ailleurs en Asie et dans le monde, on constate toujours la même chose : l’acharnement judiciaire est seulement un élément de toute une panoplie à disposition de la contre-révolution permanente et préventive. Bien-entendu cette panoplie de mesures et de lois ne cesse pas de s’alourdir toujours plus au fur et à mesure que le système s’effondre dans sa propre crise.

Lire ici la suite de la déclaration

Une des nombreuses fresques de la Mensa Occupata à Naples.

Une des nombreuses fresques de la Mensa Occupata à Naples.

Les vitrines du consulat israélien à Marseille, 4 Impasse Dragon, ont été démolies à la masse dans la nuit du 27-28 février. L’action a été revendiquée par le “Groupe Pierre Oller”, en solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah. La masse a été laissée sur le lieu de l’action.

La masse.

La masse.

La Mensa Occupata organise une conférence débat sur la solidarité avec les prisonniers palestiniens et Georges Abdallah le jeudi 1er mars dès 18H30 (Mensa Occupata – Via Mezzocannone, 14. Naples).
Au programme, la projection d’un documentaire sur les prisonniers palestiniens suivie d’une discussion avec le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 sur la situation de Georges Abdallah et la campagne pour sa libération.

La Mensa Occupata à Naples.

La Mensa Occupata à Naples.

Des militants tunisiens sont intervenus lors du bain de foule du président français en visite d’État en Tunisie, jeudi 1 février, pour exiger la libération de Georges Abdallah. Cette interpellation, dont la vidéo a amplement circulé sur le net, n’a été qu’un moment de la mobilisation du comité tunisien pour la libération de Georges Abdallah.

Le premier février à Tunis

Le premier février à Tunis

La semaine internationale d’action pour Georges Abdallah, qui prenait fin aujourd’hui, a été un succès: nous avons eu connaissance jusqu’à présent de 29 initiatives collectives (préparées par de nombreuses autres: tractages, collages, etc.) dans 14 pays. Notons l’interdiction de la soirée solidaire à Lyon (plus d’information ici)

13 octobre : Soirée de solidarité au Cinéma Utopia, à Bordeaux
14 octobre : repas de solidarité à l’Athénée libertaire, à Bordeaux
14 octobre : initiative solidaire (accrochage de banderole pendant un match de football) au stade de Peristeri, à Athènes.
16 octobre : Rassemblement devant la représentation française à l’ONU, à New-York
16 octobre : tagage solidaire du siège de BNP-Paribas à Bruxelles
17 octobre : Soirée d’information au Centre culturel de Villeneuve
18 octobre : Rassemblement à Manchester
19 octobre : Soirée de soutien au Dar Lamifa, à Marseille
20 octobre : Rassemblement à La Haye
20 octobre : Rassemblement devant le consulat de France à Bruxelles
20 octobre : Soirée solidaire au Sacco-Vanzetti, à Bruxelles
20 octobre : Soirée solidaire au Hangar de la Cépière, à Toulouse
20 octobre: Collages d’affiches solidaires à Turin et à Milan
21 octobre : Manifestation à Lannemezan
21 octobre : Rassemblement à Tunis devant l’ambassade de France
21 octobre : Rassemblement à Dublin
21 octobre: Rassemblements à Barcelone et à Valence
21 octobre : Rassemblement devant l’ambassade de France à Berlin
21 octobre : Colloque solidaire à Baalbeck
21 octobre: Rassemblement à Ramallah
21 octobre : Gala de boxe de solidarité à Lyon (interdit par la préfecture!)
21 octobre: Rassemblement surprise, de nuit, devant le consulat de France à Genève
22 octobre: Rassemblement devant l’ambassade de France à Beyrouth
23 octobre : Rassemblement devant le consulat de France à New-York
23 octobre : Meeting au camp de Chatila
23 octobre : Meeting à l’Université Saint-Joseph à Beyrouth
24 octobre: Rassemblement devant l’ambassade de France à Athènes

Devant l'ambassade de France à Berlin

Devant l’ambassade de France à Berlin

Cher-e-s camarades, cher-e-s ami-e-s,
Vous savoir rassemblé-es en ces moments face à ces abominables murs et autres miradors nous apporte ici, beaucoup de force et nous fait chaud au coeur. L’ambiance, toute l’ambiance change dans ces sinistres lieux quand l’écho de la vie agissante vient percuter la platitude sans nom d’une quotidienne carcérale mortifère … ainsi, si près de nos cellules, la résonance de votre présence suscite beaucoup d’émotion et autant d’enthousiasme…
Certainement camarades, les diverses initiatives solidaires que vous avez su développer tout au long de cette 33e année de captivité, non seulement ont participé efficacement à démasquer l’absurdité de l’acharnement judiciaire et la vengeance d’État, mais surtout elles ont apporté un cinglant démenti à tous ceux et celles qui misaient sur l’essoufflement de votre élan solidaire.
Bien entendu Camarades, vous n’êtes pas sans savoir que c’est aussi grâce à cette mobilisation dans la diversité de l’engagement que les protagonistes révolutionnaires ici dans les geôles de la république ainsi qu’ailleurs, arrivent à tenir debout derrière les abominables murs en dépit des toutes ces années de captivité…
Force est de constater Camarades, que la politique d’anéantissement dont font l’objet les protagonistes révolutionnaires incarcérés, est vouée immanquablement à l’échec dans la mesure où l’on assume la solidarité sur le terrain de la lutte anticapitaliste/anti-impérialiste. On n’y insiste jamais assez camarades, ce n’est qu’en assumant la solidarité sur le terrain de la lutte de classe en cours et dans toutes ses dimensions que l’on apporte le soutien le plus efficace à nos camarades prisonniers.

lire ici la suite de la déclaration

Samedi à Beyrouth, manifestation en présence de Leila Khaled

Samedi à Beyrouth, manifestation en présence de Leila Khaled

Vendredi après midi, 100 manifestants se sont rassemblés à Bruxelles à l’appel du Secours rouge face au consulat de France et à la résidence de l’ambassadeur de France pour revendiquer la libération de Georges Abdallah.

Au rassemblement de Bruxelles

Au rassemblement de Bruxelles

Vendredi soir à Toulouse 160 personnes ont participés à la soirée d’information et de solidarité. Un meeting a également été organisé à Hambourg.

A la soirée de Toulouse

A la soirée de Toulouse

Samedi, 400 personnes ont manifesté de la gare de Lannemzan à la prison de la ville où est détenu Georges Abdallah. Des rassemblements ont aussi eu lieu à Dublin, à La Haye, à Barcelone et à Berlin. Nosu présenterons un bilan détaillés de ces initiatives prochainement.

A la manifestation de Lannemezan

A la manifestation de Lannemezan

Une soirée de solidarité avec Georges Abdallah aura lieu demain jeudi 19 octobre, à partir de 19H, à Marseille (La Dar Lamifa, 127 rue d’Aubagne).

Plus d’info ici

.

.

Cette soirée s’inscrit dans la semaine internationale d’action pour Georges Abdallah qui a déjà vu se réaliser:
13 octobre: Soirée de solidarité au Cinéma Utopia, à Bordeaux.
14 octobre: repas de solidarité à l’Athénée libertaire, à Bordeaux
14 octobre: initiative solidaire (accrochage de banderole pendant un match de football) au stade de Peristeri, à Athènes.
16 octobre: Rassemblement devant la représentation française à l’ONU, à New-York
16 octobre: tagage solidaire du siège de BNP-Paribas à Bruxelles
17 octobre: Soirée d’information au Centre culturel de Villeneuve

A venir

18 octobre: Rassemblement à Manchester
19 octobre: Soirée de soutien au Dar Lamifa, à Marseille
20 octobre: Rassemblement à La Haye
20 octobre: Rassemblement devant le consulat de France à Bruxelles
20 octobre: Soirée solidaire au Sacco-Vanzetti, à Bruxelles
20 octobre: Soirée solidaire au Hangar de la Cépière, à Toulouse
21 octobre: Manifestation à Lannemezan
21 octobre: Rassemblement à Tunis devant l’ambassade de France
21 octobre: Rassemblement à Dublin
21 octobre: Rassemblement devant l’ambassade de France à Berlin
21 octobre: Colloque solidaire à Baalbeck
21 octobre: Gala de boxe de solidarité à Lyon
23 octobre: Rassemblement devant le consulat de France à New-York
23 octobre: Meeting au camp de Chatila
22 octobre: Meeting à l’Université Saint-Joseph à Beyrouth
24 octobre: Rassemblement devant l’ambassade de France à Athènes

La nuit de lundi à mardi, une des façades du complexe administratif central de la BNP Paribas à 1000 Bruxelles a été taguée pour la libération de Georges Abdallah avec un grand pochoir à l’image du prisonnier

BNP Paribas tagué à Bruxelles

BNP Paribas tagué à Bruxelles

La semaine internationale d’action pour Georges compte parmi d’autres initiatives:

Manifestation devant la prison de Lannemezan (Hautes Pyrénées) où est détenu Georges. La manifestation partira de la gare à 14h pour aller devant la prison. Cars et covoiturage partiront de Paris, Toulouse, Marseille, Pau, Tarbes… et d’autres villes encore. A Paris, rendez-vous vendredi 20 octobre, à 21h, au pied de la statue de la République, pour un départ en car à 22h. Retour à Paris dimanche vers 6h. Pour réserver sa place, écrire à : campagne.unitaire.gabdallah@gmail.com

Rassemblement devant le consulat de France à Bruxelles. De 17H30 à 18H30, 42 Boulevard du Régent (métro Art-Loi). Le rassemblement sera suivi en soirée de rencontres entre participants au rassemblement au local Sacco-Vanzetti.