Un meeting pour la libération de Georges Abdallah aura lieu ce samedi 6 février. Organisé par le Comité Anti-Impérialiste, des soutiens de Bagnolet, du collectif Quartiers libres et Saint-Ouen Palestine, en présence de Saïd Bouamama, sociologue, fondateur et animateur du Front Uni des Immigrations et Quartiers Populaires (FUIQP), il aura lieu à 17h à la Belle Étoile, 14 rue Saint-Just, à Saint-Denis (et non à Saint-Ouen, comme prévu initialement), métro ligne 12 station Front Populaire.

Manifestation pour Georges Abdallah au Liban

Manifestation pour Georges Abdallah au Liban

Il s’est tenu samedi à Liège une journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens.
Lors des débats avec la salle, le porte-parole du Comité lillois de solidarité avec la résistance palestinienne a longuement évoqué la légitime lutte armée, le sort intolérable des prisonniers, la situation de Georges Ibrahim Abdallah. D’autres intervenants ont dénoncé les accords d’Oslo et la collaboration de l’Autorité Palestinienne avec l’occupant, et demandé la reprise de la lutte armée par l’OLP. Enfin, il a été longuement question du sort des prisonniers, détenus illégalement par l’entité sioniste, et d’un palestinien réfugié dans une ambassade qu’Israël veut faire extrader. Notre Secours Rouge a tenu un stand. L’après-midi s’est terminée sur une manifestation culturelle.

Des participants à la journée avec des affiches appelant à la libération de Georges Abdallah

Des participants à la journée avec des affiches appelant à la libération de Georges Abdallah

L’OCML Voie Prolétarienne a récemment rejoint notre campagne de soutien aux révolutionnaires internationalistes qui combattent dans le Bataillon International de Libération (IFB), aux côtés des YPG, au Rojava. Cette participation sera initiée par une soirée d’hommage à Ivana Hoffmann (une jeune révolutionnaire du MLKP tombée sous les balles islamistes en mars 2015), qui aura lieu à Toulouse le 27 février prochain.

Tous les détails de cette soirée sont disponible ici, l’intégralité des fonds récoltés sera versée à la caisse de la campagne visant à fournir des pansements hémostatiques aux internationalistes du Rojava.

L’event Facebook.

soiree_kurde_ocml_vp_toulouse-17df4.png

Les Etats-Unis viennent de déclassifier un ensemble d’e-mails d’Hillary Clinton, (hrod17@clintonemail.com) alors Secrétaire d’Etat. Sur le site officiel du département d’Etat US on peut trouver la retranscription d’un « call » du 11 janvier 2013 de Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères à Hillary Clinton son équivalent aux US. La veille, le 10 janvier 2013, des juges français avaient décidé de la libération de Georges Abdallah sous réserve qu’il soit expulsé au Liban. Le mail demande donc à Laurent Fabius de trouver un moyen pour empêcher que cette décision de justice soit appliquée. Trente ans auparavant, Reagan était déjà intervenu directement auprès de Mitterand pour que Georges Abdallah ne sorte pas de prison.

ob_833880_extrait-1.png
ob_59e20e_extrait-2.png

Plusieurs associations antifascistes françaises (dont Antifa NP2C) ont lancé une campagne “Fuck Daesh, Support PKK” qu’ils ont partagé sur Facebook. La campagne propose une pétition demandant entre autres que le PKK soit retiré des listes de groupes ‘terroristes’, que les militants et les soutiens du PKK ne soient plus poursuivis, que les poursuites engagées contre des sympathisants du PKK en Belgique et en Allemagne soient abandonnées. Après avoir été partagée, ‘likée’, et commentée des milliers de fois, la campagne a été censurée par Facebook. Le bureau-presse français de Facebook a répondu aux critiques que “La règle est très simple sur Facebook : il n’y a pas de place pour le contenu faisant l’apologie du terrorisme. Et le PKK est une organisation terroriste selon l’U.E et les Etats-Unis”. Les règles “très simples” de Facebook semblent ne pas être aussi simples lorsqu’il s’agit de contenus fascistes.

Voir la campagne “Fuck Daesh” sur un autre site que Facebook.

Fuck Daesh, Support PKK

Fuck Daesh, Support PKK

Notre page spéciale
[rouge]Journée d’action pour Georges Abdallah[/rouge]
a été complétée avec les dernières informations reçues (Argentine, Australie…).
Elle quittera prochainement notre menu spécial à la “une”. C’est l’occasion de survoler les initiatives qui, de Béziers à Sidney, ont marqué ce mois d’octobre la solidarité avec Georges.

Les banderoles de la manifestation du 24 à Lannemezan

Les banderoles de la manifestation du 24 à Lannemezan

[fond rouge]Bruxelles:[/fond rouge]
Une quarantaine de personnes se rassemblent devant la résidence de l’ambassadeur de France.

Au rassemblement à Bruxelles

Au rassemblement à Bruxelles

[fond rouge]Lille:[/fond rouge]
Manifestation d’une centaine de personnes au départ de la place de la République.

A la manifestation de Lille

A la manifestation de Lille

[fond rouge]Lannemezan:[/fond rouge]
Manifestation de 400 personnes jusqu’à la prison.

[fond rouge]Berlin[/fond rouge]
Rassemblement devant l’ambassade de France.

Au rassemblement de Berlin

Au rassemblement de Berlin

[fond rouge]Milan[/fond rouge]
Rassemblement devant le consulat de France qui rejoint une grande manifestation de solidarité avec la Palestine.

A la manifestation de Milan

A la manifestation de Milan

[fond rouge]Tunis[/fond rouge]
Rassemblement devant l’ambassade de France

Au rassemblement de Tunis

Au rassemblement de Tunis

[fond rouge]Beyrouth:[/fond rouge]
Rassemblement devant l’ambassade de France

Au rassemblement de Beyrouth

Au rassemblement de Beyrouth

Bien d’autres manifestations, rassemblements et actions à Biel, Alger, Toulouse, Lille, Gaza, New-York et ailleurs.
Voir notre page spéciales sur les actions solidaires de ces derniers jours avec Georges Abdallah

Des manifestants exigeant la libération de Georges Ibrahim Abdallah ont été arrêtés à Beyrouth suite à leur action pour interpeller le président du Sénat français Gérard Larcher en visite à l’exposition du livre francophone dans le centre ville de la capitale libanaise.
Voir la vidéo

A Bruxelles, quelques centaines de tracts ont été distribués pour Georges Abdallah au rassemblement pour la Palestine à 16H garde centrale. Une banderole pour Georges Abdallah a été déployée, une prise de parole en sa faveur a été faite et le slogan appelant à sa libération repris.

A Liège, une banderole de solidarité a été accrochée ce vendredi midi à la passerelle Saucy, devant l’université de Liège, au-dessus de la N671, en solidarité avec le révolutionnaire libanais Georges Abdallah.

Accrochage de la banderole à Liège

Accrochage de la banderole à Liège

Voici la liste des initiatives prévues le 24 octobre pour Georges Abdallah:

[rouge]Lannemezan[/rouge]
Manifestation devant la prison.
Des cars sont prévus au départ de Paris, Bordeaux et Toulouse

Affiche pour la manifestation de Lannemezan

Affiche pour la manifestation de Lannemezan

[rouge]Tunis[/rouge]
Le comité tunisien de solidarité avec Georges Abdallah organise un rassemblement solidaire devant l’ambassade de France à Tunis.

[rouge]Beyrouth[/rouge]
Manifestation nationale devant l’ambassade de France à Beyrouth, à 15H.

[rouge]Bruxelles[/rouge]
Rassemblement devant la résidence de l’ambassadeur de France à Bruxelles, à 17H30, à l’appel du Secours Rouge.

L’affichette du rassemblement

L’affichette du rassemblement

[rouge]Lille[/rouge]
Manifestation au départ de la Place de la République, à 14h00, à l’appel du Comité solidarité Georges Abdallah Lille, du Collectif de soutien à la résistance palestinienne(CSRP59), et d’autres…

[rouge]Milan[/rouge]
Rassemblement devant le consulat de France à Milan à l’appel du Collettivo Contro la Repressione per un Soccorso Rosso Internazionale et du Fronte Palestina.

[rouge]Berlin[/rouge]
Rassemblement devant l’ambassade de France à Berlin à l’appel du Demokratische Komitees Palastina de Berlin.

Rassemblement à Berlin

Rassemblement à Berlin

Voir notre page spéciale pour les détails

Leila Khaled, héroïne de la résistance armée palestinienne, dirigeante du FPLP et de l’Union générale des femmes palestiniennes, et membre du Conseil national palestinien (CNP), s’est exprimée à propos de la campagne pour la libération de Georges Abdallah.



Ce vendredi 16 octobre à Bordeaux
, réunion publique pour la libération de Georges Abdallah de 18h30 à 22h à la salle municipale Saint Augustin à Bordeaux, 18 place de l’église Saint Augustin.
Samedi 17 octobre à Toulouse, rassemblement à 16H au Square Charles De Gaulle (Métro Capitole).
Samedi 17 octobre, Bordeaux, meeting pour Georges Abdallah et Abdullah Ocalan à la salle Point-du-Jour Pierre-Tachou, de 16h à 23h, 44 rue Jospeh-Brunet à Bacalan.

Voir le détail de ces activités sur notre page spéciale