Avant-hier lundi, six militaires du 86e bataillon d’infanterie ont été blessés lors d’un affrontement de 20 minutes avec les combattants de la NPA à Sagada (province de Mountain). Les militaires menaient une opération de contre-guérilla lorsqu’ils ont été pris pour cible par une vingtaine de combattants maoïstes près du village de Mabbayad.

Toujours lundi, mais en soirée, c’est un détachement du 85e bataillon d’infanterie qui est tombé dans une embuscade à Lopez (Quezon). Un sous-officier a été tué, un autre sous-officier et un soldat ont été blessés par l’explosion d’un IED suivie d’un tir nourri dans le village de Silang. Les troupes venues en renfort sont tombées dans une autre embuscade, mais n’ont pas subi de perte, un IED n’ayant pas explosé.

Hier mardi en matinée, un détachement composé de forces anti-guérrilla de la police (15e Bataillon de la Force mobile régionale et une compagnie des forces mobiles provinciales) ont été pris sous le feu des guérilleros maoïstes à Mt. Sipitan, une nouvelle fois à Sagada (Mountain). Un policier a été tué et 9 autres blessés, parmi lesquels un commissaire.

La région de Sagada, dans la province de Mountain, île de Luzon

La région de Sagada, dans la province de Mountain, île de Luzon

Un détachement du 58e bataillon d’infanterie de l’armée gouvernementale a engagé lundi, à Barangay Banlay, un groupe d’une trentaine de maoïstes appartenant au Comité 4-B (GFC 4-B) de la NPA du Comité régional Nord-Centre Mindanao. Les maoïstes ont pu se retirer en emportant leurs blessés dans les montagnes de Kamansi (province de Misamis Oriental), mais ils ont laissé sur le terrain trois tués et leurs armes: deux AK 47 et un M16.

Hier mercredi, un groupe d’une quinzaine de guérilleros, dont une femme, a intercepté dans un barrage routier un véhicule de police circulant de la ville de Salug à la municipalité de Godod, à la hauteur du village de Mauswagon (province de Zamboanga del Norte). Les maoïstes ont désarmé les policiers et leur ont ordonné de descendre du véhicule. Ils sont parti dans le véhicule de police en emportant les trois M-16 des policiers.

Guérilleros maoïstes aux Philippines

Guérilleros maoïstes aux Philippines

Un ancien policier a été abattu aujourd’hui vendredi par deux guérilleros maoïstes circulant à motos de bord tandis qu’il était dans son atelier de soudure à Barangay Labben, (Cagayan), vendredi après-midi. La NPA a rendu public un document expliquant que ce policier à la retraite, Ronel « Zaldy » Millare, continuait à travailler avec les services de renseignement du gouvernement. Toujours aujourd’hui, un détachement du 83e Bataillon d’infanterie a engagé à 5 heures du matin un groupe d’une vingtaine de guérilleros à Barangay Lidong (Camarines Sur).

Combattants et combattantes de la NPA

Combattants et combattantes de la NPA

Deux soldats ont été tués et huit autres blessés lors d’une réunion avec des guérilleros maoïstes, hier samedi en matinée, dans un village de l’arrière-pays de Kabankalan. Ce combat s’est produit à Barangay Tan-awan, près d’une semaine après que la NPA ait incendié du matériel lourd utilisé dans la construction d’un barrage à proximité. Une trentaine de soldats appartenant au 62e bataillon d’infanterie menaient une opérations de nettoyage quand ils sont tombés sous le feu de la guérilla.

Des détachements de la 9e division d’infanterie de l’armée philippine se sont heurtés à deux reprises, aujourd’hui dimanche, à la guérilla maoïste, dans la région de Ragay (province de Camarines Sur). Le premier combat a eu lieu dans le village de Salvacion vers 8h30 du matin. le second dans le village de Patalunan à 10h20. Deux soldats sont morts dans le combat de Salvacion.

Combattantes de la NPA

Combattantes de la NPA

Un affrontement entre les forces de sécurité et la guérilla de la NPA dans le centre de Mindanao a fait deux blessés parmi les soldats gouvernementaux à Barangay Luayon, Makilala, (province de North Cotabato). Les maoïstes ont ouvert le feu sur un détachement du 39e bataillon d’infaterie qui s’approchait d’eux. Des affrontements sporadiques entre des militaires et des guérilleros maoïstes ont également éclaté mardi à Barangay Kematu, Tiboli, dans la province du South Cotabato. C’est un détachement du 27e bataillon d’infanterie qui est tombé dans une embuscade dont on ignore le bilan.

La province de North Cotabato

La province de North Cotabato

En moins de 12 heures, cinq combattants présumés de la NPA ont été tués lors de deux engagements distincts avec les forces gouvernementales dans les Visayas occidentales. Les trois premiers ont été tués à Calatrava (Negros Occidental), hier vendredi, en soirée, lors d’un engagement avec le 605e Bataillon régional mobile. Les deux autres ont été tués à Miag-ao, dans la province d’Iloilo, aujourd’hui matin lors d’un engagement avec le 61e Bataillon d’infanterie. L’un des maoïste tués a été identifié. Une troisième affrontement entre le 61e B.i. et la NPA à Calinog (province d’Iloilo), a fait trois blessés dans les rangs gouvernementaux.

guérilleros de la new people’s army

guérilleros de la new people's army

Au moins quatre guérilleros communistes ont été tués et cinq autres capturés après des affrontements avec l’armée dans la province de Camarines Sur. Trois guérilleros ont été tués et 5 autres ont été capturés après des affrontements, mardi 10 avril, à Bato, dans le sud de la province. L’un des maoïstes a été gravement blessé. Plus tôt dimanche 8 avril, un autre guérilleros a été tué dans des affrontements séparés à Lagonoy, dans le nord-est de la province. Quatre fusils M14, ont été récupérées par les militaires.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA

Duterte, président des Philippines, a fait campagne en 2016 sur la promesse de mettre un terme à la guérilla maoïste active depuis plus de 50 ans dans le pays. Il a affirmé vouloir trouver une solution politique. Depuis le mois de novembre, il a abandonné toute volonté de négociations, prétextant les violences de la guérilla pour refuser de discuter. Ce mercredi, il a ordonné à son gouvernement de travailler à une trêve afin de permettre les pourparlers. Jose Maria Sison, fondateur et figure historique du CPP, exilé politique aux aux Pays-Bas, a déclaré que les deux camps pourraient trouver à résoudre leurs divergences grâce à ces négociations. Il a néanmoins ajouté « Il ne doit y avoir aucune pré-condition à la reprise de ces pourparlers ». Or, auparavant, Duterte a toujours exigé un cessez-le-feu de la guérilla avant de se mettre à table pour discuter.

Jose Maria Sison

Jose Maria Sison

Un membre de la NPA a été tué jeudi lors d’une fusillade avec des soldats de l’armée à Barangay Itok, dans la province de Camarines Norte. Cette fusillade a opposé un groupe d’une quinzaine de guérilleros maoïstes à un détachement du 9e bataillon d’infanterie de l’armée. Les guérilleros ont pu se retirer mais ont laissé derrière eux le corps d’un des leurs ainsi qu’une arme automatique.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA

Les forces de sécurité gouvernementales ont affirmé samedi avoir tué quatre combattants communistes lors d’un affrontement à Barangay Manobo, au nord de Cotabato. La fusillade, qui a duré deux heures, a eu lieu jeudi. L’armée n’a pas pu produire de corps pour justifier son bilan qui est probablement de pure propagande. Par contre, deux militaires du 19e bataillon d’infanterie ont été blessés dans cette fusillade déclenchée par les guérilleros à l’approche d’une patrouille. Les soldats blessés ont été transportés dans un hôpital de la ville de Davao.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA