Voilà 20 ans que le Secours Rouge est actif en Belgique sur le front de l’anti-répression. S’il a pu développer des relations privilégiées, lors d’expériences heureuses et moins heureuses, avec d’autres forces politiques, il avait jusqu’à présent résolument gardé son indépendance politique et organisationnelle.

C’est une page qui est maintenant tournée.

Le Secours rouge de Belgique devient partie intégrante de l’organisation révolutionnaire “Classe contre classe”, tout en restant une section du Secours Rouge International.

Qu’est-ce que cela change ? À la fois tout et à la fois rien.

Tout, parce que le Secours Rouge, quoique centré sur la thématique de l’anti-répression (ou plus exactement de la ligne de front dialectique révolution/contre-révolution), était une organisation politique révolutionnaire ; désormais, elle ne définira plus sa propre ligne mais appliquera, dans son champ de lutte, celle de l’organisation Classe contre classe.

Rien, parce que l’organisation Classe contre classe s’est construite à partir de l’expérience du Secours rouge. Bien qu’intégrant, dès sa fondation, des membres non-issus du Secours rouge, Classe contre classe peut être considérée comme l’extension des principes, expériences et choix politiques du Secours rouge à l’ensemble des champs de lutte – et non plus au seul domaine de l’anti-répression.

Rien, parce qu’au sein de l’organisation Classe contre classe, en tant que commission anti-répression, le Secours rouge va poursuivre, intensifier et étendre le travail qui est le sien depuis 20 ans.


📂 Lire le dossier

Nous serons en direct écrit et photo, de la “Grande Manifestation de la Santé” organisée par la Santé en Lutte. Le post le plus récent sera affiché en bas de l’article. Notre légal-team est joignable au +32 456 20 06 42 (privilégiez les messages écrits, joignable via Signal, Whatsapp et Telegram), vous pouvez également informer ce numéro des développements dans la manif afin d’alimenter le fil-info.

Suivez notre live ici.

Notre “petit guide légal des manifestant-es” peut être consulté en cliquant ici.


📂 Lire le dossier

250 personnes ont manifesté hier à Saint-Gilles, contre les violences policières et notamment celles qui ont visé 3 femmes samedi 15 août sur le Parvis Saint-Gilles, (voir notre article) ainsi que pour la dissolution de la brigade Uneus qui faisait déjà régulièrement l’actualité pour ses interventions brutales et racistes, avant d’y ajouter des violences et insultes sexistes lors de l’intervention du 15 août. La manifestation est passée par le Parvis et par le commissariat de la brigade Uneus qui s’y situe avant de remonter vers la Maison Communale, puis la prison de Saint-Gilles et le domicile du bourgmestre Charles Piqué. Parmi les slogans : “Uneus au feu, Piqué au milieu”, “Police fasciste, commune complice”, “Fortes, fières, féministes, radicales et en colère”, “Police fédérale, milice patriarcale”, “Tout le monde déteste la police”, “Piqué nous fait la guerre et sa police aussi, mais on reste déter’ pour bloquer le Parvis”. Pour plus d’info sur Uneus, voir notre dossier “Uneus et la Zone-Midi”.

Il y a 4 ans débutait en Allemagne un procès anti-terroriste contre 10 membres de l’ATIK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe) accusés d’être des dirigeants du TKP/ML, organisation interdite en Turquie mais pas en Allemagne. Le procès se terminera ce mois de juillet 2020 et le procureur a requis des peines de prison allant de trois ans et six mois à six ans et neuf mois. En raison de l’accusation construite de soi-disant “chef de file” du TKP/ML, le principal accusé Müslüm Elma est le seul qui est toujours en prison après cinq ans et près de trois mois de détention provisoire. L’ATIK, soutenu par des dizaines d’organisations (dont le Secours Rouge International) appelle à un rassemblement de solidarité ce mardi 28 juillet dès 10h devant le tribunal de Munich en Allemagne. L’événement Facebook

Début juin, une banderole avait été accrochée en solidarité avec Patxi Ruiz, prisonnier basque en grève de la faim (à laquelle il a mis fin le 10 juin). “Patxi Ruiz SOS, solidarité internationale”.

Il y a quelques jours, l’ambassade d’Espagne a été taguée en solidarité avec Pablo Hasel, rappeur révolutionnaire menacé de prison. “Pablo Hasel Llibertat”.

finalpablo.gif

Dossier(s): Espagne

Une douzaine de manifestant-es qui se dirigeaient vers le rassemblement contre l’annexion (qui avait lieu à Trône à 15h) ont été nassés et intimidés par la police durant 45 minutes, devant le cinéma Toison d’Or, après les avoir suivi depuis Saint-Gilles. Les policiers ont invoqué des motifs comme “vous n’avez pas des têtes de Palestiniens”, “vous allez tout casser comme Black Lives Matter”, “si ça tourne mal on a vos photos”,… Les manifestant-es ont fini par pouvoir rejoindre le rassemblement pour les 20 dernières minutes.

Les manifestations de masse aux États-Unis ont propulsé l’application de messagerie sécurisée Signal parmi les applications les plus téléchargées du pays. Elle est à présent 8è au classement des apps les plus téléchargées dans la catégorie réseaux sociaux. Hier soir, Signal a déployé une mise à jour bien utile puisqu’il est désormais possible de flouter des visages dans une photo que l’on envoie : “Nous avons travaillé sur de nouvelles façons d’aider tous ceux et celles qui sont dans la rue pour le moment. Une chose est sûr, 2020 est une bonne année pour se couvrir le visage. La dernière version de Signal pour Android et iOS introduit une fonctionnalité de floutage dans son éditeur d’image.” En plus de cela, Signal distribuera de vrais masques gratuitement aux manifestant·e·s.

À partir d’aujourd’hui, notre ligne téléphonique de Legal Team, +32 456 20 06 42, sera ouverte de façon permanente (pour Bruxelles et la Belgique). Vous pouvez donc nous y contacter si vous faites face à la répression. Merci de toujours privilégier les messages écrits Signal. Vous pouvez également envoyer des messages via Whatsapp, Telegram ou SMS. Vous pouvez également appeler (via Signal, Whatsapp ou téléphone) s’il n’est pas possible d’envoyer un message. Toutes les infos sur la permanence légal-team se trouvent sur cette page.

Mise à jour du site

Notre site souffrait de lenteurs et d’indisponibilités réccurentes depuis plusieurs mois maintenant. Suite aux travaux de la nuit dernière, il ne devrait à terme plus y avoir de problèmes de performances. Des bugs peuvent encore se produire, principalement : le site peut être indisponible ou le certificat https/ssl (qui assure le chiffrement de la connexion entre vous et notre site) peut apparaître comme périmé. Ces problèmes sont dûs à la propagation DNS (c’est à dire, une période de 24h durant lesquelles certains serveurs ne sont pas au courant que le domaine “secoursrouge.org” mène désormais vers l’adresse d’un nouveau serveur).

Si vous rencontrez toujours des problèmes le 21 mai, vous pouvez tenter de nettoyer votre navigateur, pour le forcer à télécharger le site depuis son nouvel emplacement. Mais si vous arrivez à lire cet article depuis notre site vous n’êtes pas concerné-es.

Lancement de l’Agenda Zone Midi

Le site de notre local, le Sacco-Vanzetti, est actuellement remplacé par un agenda qui sera commun avec d’autres lieux du sud de Bruxelles (principalement Saint-Gilles, Anderlecht et Forest). Ce nouveau site peut être visité à l’adresse zonemidi.org. L’adresse saccovanzetti.space redirigera bientôt vers la page dédiée sur l’Agenda Zone Midi, c’est à dire zonemidi.org/sacco-vanzetti/