Mercredi 20 mai, la section montoise de l’organisation communiste Rupture et Renouveau, organisait, comme à son habitude, une distribution de masques gratuits. La police est intervenue en nombre, dépêchant 21 de ses agents, avec des chiens, pour arrêter les 6 militant·es. La mère d’un des militants arrêtés, venue s’enquérir de la situation de son fils a également été arrêtée administrativement. Ses empreintes ont été prises et elle écope d’une amende de 250 euros.

Arrestation de militant·es communistes qui distribuaient des masques gratuits

Arrestation de militant·es communistes qui distribuaient des masques gratuits

Ce week-end, plusieurs actions ont été menées à Bruxelles, Mons et Liège en souvenir de Mawda. Pour rappel, Mawda n’avait que deux ans lorsqu’elle a été tuée d’une balle dans la tête par un un tir policier au cours d’une course poursuite (voir notre article). La police avait pris en chasse une camionnette transportant des personnes migrante lorsqu’il policier a décidé de faire feu sur le véhicule, tuant ainsi Mawda. Une banderole était posée au-dessus de l’autoroute où Mawda a été tuée. Des ballons arborant son nom flottaient au-dessus des étangs d’Ixelles et plusieurs affiches, rappelant les faits, étaient visibles à Bruxelles.

Plus d’infos ici.

Des ballons arborant le nom de Mawda flottaient au-dessus des étangs d'Ixelles

Des ballons arborant le nom de Mawda flottaient au-dessus des étangs d’Ixelles

Mawda

Mawda

À partir d’aujourd’hui, notre ligne téléphonique de Legal Team, +32 456 20 06 42, sera ouverte de façon permanente (pour Bruxelles et la Belgique). Vous pouvez donc nous y contacter si vous faites face à la répression. Merci de toujours privilégier les messages écrits Signal. Vous pouvez également envoyer des messages via Whatsapp, Telegram ou SMS. Vous pouvez également appeler (via Signal, Whatsapp ou téléphone) s’il n’est pas possible d’envoyer un message. Toutes les infos sur la permanence légal-team se trouvent sur cette page.

Mise à jour du site

Notre site souffrait de lenteurs et d’indisponibilités réccurentes depuis plusieurs mois maintenant. Suite aux travaux de la nuit dernière, il ne devrait à terme plus y avoir de problèmes de performances. Des bugs peuvent encore se produire, principalement : le site peut être indisponible ou le certificat https/ssl (qui assure le chiffrement de la connexion entre vous et notre site) peut apparaître comme périmé. Ces problèmes sont dûs à la propagation DNS (c’est à dire, une période de 24h durant lesquelles certains serveurs ne sont pas au courant que le domaine “secoursrouge.org” mène désormais vers l’adresse d’un nouveau serveur).

Si vous rencontrez toujours des problèmes le 21 mai, vous pouvez tenter de nettoyer votre navigateur, pour le forcer à télécharger le site depuis son nouvel emplacement. Mais si vous arrivez à lire cet article depuis notre site vous n’êtes pas concerné-es.

Lancement de l’Agenda Zone Midi

Le site de notre local, le Sacco-Vanzetti, est actuellement remplacé par un agenda qui sera commun avec d’autres lieux du sud de Bruxelles (principalement Saint-Gilles, Anderlecht et Forest). Ce nouveau site peut être visité à l’adresse zonemidi.org. L’adresse saccovanzetti.space redirigera bientôt vers la page dédiée sur l’Agenda Zone Midi, c’est à dire zonemidi.org/sacco-vanzetti/

 

Marie-Christine Marghem ; Ministre fédérale MR de l’Énergie, de l’Environnement et du Développement durable ; a réagit à la haie de déshonneur réservée à Sophie Wilmès lors de sa visite de la veille au CHU de Saint-Pierre (voir notre article). Elle a déclaré que cette action était une “action ridicule” menée par des personnes qui agissaient “comme des enfants qui n’ont pas eu ce qu’ils voulaient”.

Marie-Christine Marghem, Ministre fédérale MR de l'Énergie, de l'Environnement et du Développement durable

Aujourd’hui, la première ministre, Sophie Wilmes, visitait l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Une centaine de soignant·es ont alors formé une haie en lui tournant le dos pour marquer leur dégout de la politique menée par son gouvernement et de sa gestion de l’épidémie de Coronavirus. La colère des soignant·es a été particulièrement renforcée par deux arrêtés royaux permettant la réquisition des soignant·es par les gouverneurs de province ainsi que la pratique des soins infirmiers par du personnel non-qualifié (voir notre article). Les soignant·es protestaient également contre les coupes budgétaires qu’elle a réalisé dans le domaine des soins de santé, du temps où elle était ministre du Budget.

Les soignant·es forment une haie de déshonneur pour accueillir Sophie Wilmes

Les travailleuses et travailleurs de différentes entreprises de transports françaises, ont fait parvenir des messages de solidarité au personnel de la STIB en grève contre le déconfinement prématuré (voir notre article). Ces messages de solidarité, provenant de différents corps de métier de la RATP et de la SNCF, ont été compilé dans une vidéo.

Le personnel de la STIB en grève contre le déconfinement prématuré