Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Notre camarade Mustapha “Ernest” Erden (aussi connu comme Mujo Muric) est décédé jeudi matin d’une crise cardiaque (voir notre article). Un hommage lui sera rendu le mardi 30 juillet au local Sacco Vanzetti en présence de sa famille, ses amis et ses camarades.

Hommage mardi 30 juillet à 18h au local Sacco-Vanzetti, 54 chaussée de Forest, 1060 Bruxelles

Hommage à notre camarade

Hommage à notre camarade

À moins d’un an des prochaines élections sociales en Belgique, les entreprises en profite pour accélérer les licenciements de syndicalistes. Cette période, appelée aussi la période des soldes, est une période où les licenciements sont moins coûteux pour les entreprises, plusieurs syndicalistes ayant déjà été licenciés.

Ce jeudi 25 juillet, c’était au tour de Laurent Vanhaelen, délégué principale du syndicat des employés (CNE-CSC) chez Econocom à se faire licencier. Il le sera sans que la procédure de licenciement n’ait été respectée et le courrier accompagnant la notification de licenciement incriminant clairement les activités syndicales du délégué. Un rassemblement de soutien est prévu le mardi 30 juillet devant les bureaux d’Econocom pour exiger la réintégration du syndicaliste.

Rassemblement de soutien, mardi 30 juillet dès 07:00
Leuvensteenweg 510/B-10, 1930 Zaventem

Soutien à Laurent Vanhaelen

Soutien à Laurent Vanhaelen

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de notre ami et camarade, Mustapha “Ernest” Erden (aussi connu comme Mujo Muric), tué par une crise cardiaque ce matin. Mustapha était un militant communiste, membre du mouvement révolutionnaire turc de la première heure, il habitait en Belgique depuis de nombreuses années et participaient à toutes les mobilisations de la gauche révolutionnaire locale et internationale. Son combat pour le socialisme, l’internationalisme et la solidarité continuera à travers nos luttes. Nos pensées vont aux ami·e·s, camarades et à la famille de Mustapha. Un hommage sera prochainement rendu.

Nous nous rappellerons toujours de sa gentillesse, son esprit de vraie camaraderie, son hostilité au sectarisme et son attachement à l’unité de tou·te·s les révolutionnaires.

Mustapha

Mustapha

mustafa_ernest_erden.jpg

Un appel d’offres a été récemment lancé par la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles afin d’obtenir un «camion-barrière» à utiliser lors de manifestation. Le marché public vient d’être ouvert, et si de tels camions anti-émeutes existent déjà à travers le monde (comme le Bozena Riot de la vidéo ci-dessous), la zone de police a dressé un cahier des charges en fonction de ses besoins spécifiques. Parmi les demandes de la police, une barrière atteignant deux mètres de haut et dix de longueur, des barbelés et des caméras pour éviter que les manifestants ne grimpent sur le camion-barrière.

Bozena Riot

Des Gilets jaunes ont été arrêtés par la police dimanche 21 juillet, jour de fête national, dans le Parc royal. Aucun d’entre eux n’avait de gilet jaune et aucun geste n’avait été posé. Les arrestations ont été faites par la police fédérale en présence de policiers des renseignements généraux. Les gilets jaunes ont été maintenus dans le Vauxhall du parc jusqu’à la fin du défilé.

Le kiosque du Vauxhall

Le kiosque du Vauxhall

Après une action syndicale en 2017, direction et représentants des travailleurs de Volvo Car Gand avaient abouti à un accord afin d’alléger la charge de travail. Mais la vitesse de la ligne de production a ensuite à nouveau été revue à la hausse, sans mise en place de mesures supplémentaires. Cela a à nouveau mené à une courte interruption de travail en 2018, qui n’était pas soutenue par les syndicats. Un groupe d’ouvriers a été licencié à la suite de cette action et une partie d’entre eux s’est dirigée vers le tribunal. Le constructeur automobile Volvo Car Gand vient d’être condamné à doit payer des dédommagements entre 20.000 et 24.000 euros à quatre de ces anciens travailleurs pour les avoir licenciés de manière injustifiée, a décidé le tribunal du travail local.

L'usine Volvo à Gand

L’usine Volvo à Gand

Alexis Deswaef, ancien président de la Ligue des Droits Humains a été cité à comparaitre suite à une plainte du commissaire Vandersmissen. Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour deux motifs : harcèlement et outrage sur une période couvrant de 2008 à 2016. On ignore à ce stade la nature réelle des faits qui sont reproché à Alexis Deswaef. Il pourrait s’agir d’interviews, qu’il avait donné en tant président de la LDH, où il nommait directement le commissaire.

Arrestation d'Alexis Deswaef en 2016 sur ordre du commissaire Vandersmissen

Arrestation d’Alexis Deswaef en 2016 sur ordre du commissaire Vandersmissen

La Cour européenne des droits de l’homme a condamné ce mardi la Belgique pour ne pas avoir suffisamment motivé son refus de livrer à la justice espagnole une militante présumée de l’ETA , accusée d’avoir participé à des actions de l’organisation ayant coûté la vie en 1981 à deux militaires, deux policiers et deux Gardes Civils. Maria Natividad Jauregui Espina, qui vit à Gand depuis de nombreuses années, avait été arrêtée en 2013 (voir notre article), mais la chambre des mises en accusation de Gand a refusé d’exécuter le mandat d’arrêt, arguant du risque qu’elle soit détenue en Espagne dans des conditions inhumaines ou dégradantes (voir notre article). Le refus a été confirmé en Cassation, puis lors d’une nouvelle procédure en 2016 (voir notre article).

La Cour européenne des droits de l’homme a reconnu à la Belgique son droit de ne pas appliquer le mécanisme de reconnaissance mutuelle de manière automatique et mécanique, au détriment des droits fondamentaux. Mais a aussi décrété que le constat d’un risque de traitements inhumains ou dégradants reposait sur des bases factuelles suffisantes. Elle condamné la Belgique à indemniser les enfants du lieutenant-colonel Ramón Romeo, abattu à Bilbao en 1981, à hauteur de 5.000 euros pour dommage moral et 7.260 euros conjointement pour frais et dépens. Cependant les autorités belges n’ont toujours pas l’obligation de remettre Maria Natividad à l’Espagne.

Natividad Jauregui Espina

Natividad Jauregui Espina

Ce samedi 13 juillet, trois activités au Local Sacco-Vanzetti:

De 18h30 à 19h30: Atelier “Écrivons aux prisonniers politiques”, des cartes, timbres, adresses de prisonniers et conseils seront à disposition.

De 19h30 à 20h30: Le Front Anti-Impérialiste (AEC) présentera la situation de Aytem Özturk, journaliste et opposante arabo-turque livrée par Beyrouth au régime d’Ankara, détenue pendant 6 mois clandestinement et torturée avant d’être transférée dans une prison turque régulière.

À partir de 20h30: Apéro contre la répression en soutien au Local Sacco-Vanzetti et à la lutte contre la répression. Au programme, musique, cocktails, discussions, tables d’infos…

Soliparty 13 juillet

Soliparty 13 juillet

Ce samedi 6 juillet, 22 personnes ont été arrêtées alors qu’elles partaient pour une action « Zombie Sales Invasion » rue Neuve, principale rue commerçante de Bruxelles. Cette action était organisée par « Extinction Rebellion Belgium » dont l ‘événement avait disparu de facebook un ou deux jours avant. Extinction Rebellion (ER) est un « mouvement de désobéissance civile qui lutte contre l’effondrement écologique et le réchauffement climatique ». En avril, lors de la « semaine internationale de rébellion », les différents groupes d’ER avaient menées des actions dans 80 villes de 33 pays.

Participant.e.s du

Participant.e.s du