Un paramilitaire d’une Unité Locales des Forces Armées Citoyennes (Cafgu) a été tué et un autre blessé lors d’une attaque des guérilleros de la Nouvelle Armée du Peuple (NPA) dans la ville de Buenavista, dans la province de Quezon, aujourd’hui samedi. Un sous-officier de l’armée a subi une blessure mineure dans le même engagement. Les forces gouvernementales retournaient au poste de police du centre-ville pour un débriefing, après un déploiement sur le terrain, lorsqu’elles ont été attaquées à l’arme automatique.

Deux maoïstes dont une femme ont été tués ce mardi dans l’état du Chhattisgarh, à la frontière des districts de Kondagaon et de Kanker. La police affirme qu’il y a eu échange de tir et que des armes ont été retrouvées non seulement sur les corps des deux maoïstes, mais aussi dans un dépôt clandestin proche. Les forces de sécurités recherchent les membres du groupes auquel appartenait les deux maoïstes tués.

Guérilleros maoïstes

Guérilleros maoïstes

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Trois maoïstes ont été tués à Sta. Rosa (Laguna), vendredi matin, lors d’une action menée par une force mixte composée de membres de divers services de police y compris la Force d’action spéciale. Les policiers affirment avoir trouvé un fusil d’assaut M-16 et deux pistolets de calibre 45. Un des maoïstes tué est Rommel Rizza alias Bernie ou Jomar, qui serait responsable d’un groupe de choc de la guérilla. Rommel Rizza était sur la liste des maoïstes recherchés par la police et la justice de l’état philippin.

 

Les policiers anti-guérilla ont ouvert le feu sur les habitants d’un village du district de Sukma, dans le Chhattisgarh, qui manifestaient contre l’ouverture d’un nouveau camp de ces forces de répression dans leur district. Près de 5000 manifestants venants de 20 villages étaient venus manifester pour exprimer leur opposition à l’installation de cette base. Les villageois démentent la version de la police selon laquelle après une manifestation d’habitants « sous la pression des maoïstes », des maoïstes auraient tirés sur le camp appelant une riposte des policiers. Les villageois annoncent qu’outre les trois manifestants tués, six autres ont disparus et 18 ont été blessés par les tirs policiers.

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Christopher John Trugelio, un commissaire politique de la guérilla maoïste, a été abattu par les militaires du 30e Bataillon d’infanterie mercredi après-midi à Barangay Motorpool (Surigao del Norte). Les militaires ont affirmé qu’il était armé d’un pistolet et qu’il a été tué lors d’une fusillade avec une unité de propagande armée du Front de guérilla n°16 de la Nouvelle Armée du Peuple.

La guérilla maoïste a abattu un policier qu’elle avait enlevé dans le village de Bijapur, dans le Bastar. C’est le troisième membre des forces de l’ordre abattu en 10 jours dans la région. Sur le corps du policier, il a été trouvé un document expliquant qu’il avait été exécuté pour avoir participé à la mort de plusieurs maoïstes. Les deux autres policiers tués sont un membres des commandos anti-guerilla COBRA et un membre de la DRG, une unité tribale paramilitaire.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

L’Agence nationale d’enquête (NIA) offre une récompense de 700.000 roupies pour l’arrestation de Madvi Hidma, qui commande le 1er bataillon de l’Armée Populaire de Libération de Guérilla (PLGA), actif dans le sud du Chhattisgarh. Les autorités pensent que Hidma a commandé la grande embuscade, il y a deux semaines à la frontière Sukma-Bijapur. Cette embuscade a frappé le 3 avril une colonne de 450 paramilitaires de la CRPF et policiers de l’état du Chhattisgarh. Elle a fait 22 morts et 31 blessés. En outre une grande quantité d’armes et de munitions a été saisie par les guérilleros. La colonne de 450 personnes faisait partie d’une vaste opération anti-guérilla mobilisant 2.000 policiers et paramilitaires.

Une récompense de 10 lakh a également été annoncée pour des informations conduisant à l’arrestation du secrétaire général du PCI(maoïste) Basavaraju, alias Nambala Keshava Rao, 66 ans. Il a déjà pour 18.500.000 de roupies de prime sur sa tête, offertes par les autorités des Etat du Maharashtra, du Chhattisgarh et de l’Odisha.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Deux membres présumés de la NPA, la branche armée du Parti Communiste des Philippines, ont été tués pas des militaires le 17 avril à Purok Yuring, (Hinoba-an). C’est un détachement du 15e bataillon d’infanterie qui participait à une opération anti-guérilla qui a tué les deux hommes. Les militaires ont récupéré deux pistolets, des téléphones portables, des documents et des effets personnels sur les lieux.

Craignant que la guérilla maoïste du PCP lance des attaques ce dimanche à l’occasion des élections générales au Pérou, les forces armées péruviennes ont déployé 7.960 soldats, dont 3.100 pour la seule zone de la vallée des rivières Apurímac, Ene et Mantaro (Vraem) où la guérilla est solidement implantée. Le PCP pourrait être tenté de faire une démonstration de force le jour du scrutin, comme il l’avait fait la veille des élections présidentielles d’avril 2016, surtout après la mort récente d’un de ses dirigeants, Jorge Quispe Palomino (voir notre article).

La police nationale philippine (PNP) a déclaré que deux membres présumés de la Nouvelle Armée du Peuple avaient été tués, lundi passé, dans un affrontement avec ses troupes à Santa Catalina, dans le Negros Oriental. C’est un commando de la Force d’action spéciale de la police qui a abattu les deux présumés maoïstes. La police affirme avoir récupéré sur le terrain des armes et des équipements de télécommunication.

Des membres du Special Action Force Commando de la police des Philippines