Le Premier ministre libanais désigné, Tammam Salam, a reçu aujourd’hui une délégation de la campagne internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. La délégation a suggéré que la situation de Georges Abdallah soit incluse dans la déclaration ministérielle et que le nouveau cabinet œuvre pour la libération.

La voie démocratique basiste à Marrakech organise des journées culturelles et militantes entre le 28 et 31 mai 2013 sous le slogan : «unifions nos efforts pour soutenir les détenus politiques au Maroc et au niveau international (à l’honneur du détenu politique Georges Ibrahim Abdallah)». Ces journées contiendront une journée réservée à l’expérience du détenu politique Georges Ibrahim Abdallah, une journée de soutien à la guerre populaire en Inde, un débat centrale sur la détention politique au Maroc et au niveau international, ainsi qu’un débat sur les révoltes populaires dans le monde arabe. Cet activité culturelle et militante vient dans un contexte de l’augmentation de l’attaque du régime en place au Maroc contre le peuple marocain tout entiers et ses militants.

Ce mardi 28 également, au Pays Basque Nord, deux rendez-vous de solidarité sont prévus:
-De 12h à 13h: Rassemblement devant la mairie d’Anglet.
-De 18h à 19h: Rassemblement devant la mairie de Bayonne.

Par ailleurs, il y a quelques jours, plusieurs appels à la libération de Georges Abdallah ont été peint sur l’ambassade du Liban à Paris.

France et Maroc: Initiatives pour Georges Abdallah à Marrakech

A Toulouse, le collectif Coup Pour Coup 31 organise une soirée de soutien pour la libération de Mumia Abu Jamal le 8 mai à partir de 20h au bar Le Communard. Dans le cadre du Ciné-Résistances à Bagatelle, il a également programmé la projection du documentaire ‘Toute ma vie en prison’ le mardi 14 mai à 19h.

Soirée de soutien à Georges Ibrahim Abdallah

Ce jeudi, la police anti-émeute a bloqué la rue menant à l’ambassade de France à Beirut afin d’empêcher les sympathisants de Georges Ibrahim Abdallah d’approcher du bâtiment. Des membres des Internal Security Forces ont fermé la rue Damascus dans les deux sens dès ce matin en tant que mesure préventive alors qu’un vaste appel au rassemblement avait été lancé. Jeudi dernier, à l’annonce de la justice française de refuser de libérer Georges Abdallah, des centaines de personnes s’étaient massées devant l’ambassade. Aujourd’hui, elles n’ont pas pu s’y rendre, mais ont affirmé que leurs actions s’intensifieraient si les autorités libanaises n’intervenaient pas. Le cordon de policiers anti-émeute a été la cible de jets d’oeufs.

Manifestation empêchée à Beirut

Demain, jeudi 11 avril 2013, un rassemblement de solidarité à Georges Abdallah aura lieu à 18h devant la Sous-Préfecture de Bayonne pour dénoncer
la décision de la Cour de Cassation (le jeudi 4 avril 2013) qui a permis de casser la libération conditionnelle de Georges Abdallah acordée le 19 novembre 2012 par le Tribunal d’Application des Peines à Paris, ainsi que l’extermination lente en prison à l’encontre des prisonnier(ère)s politiques.

Manifestation à Bayonne pour Georges Abdallah

Manifestation à Bayonne pour Georges Abdallah

Georges Ibrahim Abdallah a déposé sa dernière demande de libération il y a quatorze mois, et cela fait quatre mois que cette libération, pour laquelle le tribunal d’application des peines a prononcé un avis favorable, attend la signature d’un arrêté d’expulsion par le ministre de l’intérieur pour être effective.

Les mobilisations se poursuivent. A Beyrouth, prés de 200 militants du comité de soutien à Georges Abdallah ont manifesté le dimanche 3 mars devant l’ambassade de France (sur la vidéo, images du précédent rassemblement la bande son est un déclaration de Georges Abdallah faites par téléphone depuis la prison). Un autre rassemblement aura eu lieu dimanche 17 mars, à 12h au même endroit et, ce mercredi 13 mars, un rassemblement de soutien à Georges Abdallah aura lieu devant le syndicat des avocats à 9h, à l’occasion de l’ouverture de la conférence juridique francophone, toujours à Beyrouth.

Voir les mobilisations de la dernière journée internationale

Outre les deux rassemblements qui se sont déroulés en France évoqués dans notre article d’hier (édité depuis), de nombreuses manifestations de solidarité avec le prisonnier libanais se sont déroulées à travers l’Europe et le monde arabe.

A Athènes, des dizaines de personnes s’étaient rassemblées devant l’ambassade de France. Les policiers, présents en nombre, sont rapidement intervenus pour disperser les gens et le empêcher de se tenir sur le trottoir devant l’ambassade. Des initiatives se sont tenues à Milan, Malmö, Stuttgart, Hambourg (photo du rassemblement devant le consulat général de France), Berlin, Dublin, Zürich, Saida (Liban), dans la Bekaa (Liban), à Tunis et à Amman (Jordanie).

Pour Georges Abdallah à Athènes

Pour Georges Abdallah à Athènes

Consultez notre page spéciale sur les mobilisations du 27 février

Pour Georges Abdallah à Athènes
Pour Georges Abdallah à Athènes
Journée internationale pour Georges Ibrahim Abdallah

Voici la liste des mobilisations du 27 février pour la libération de Georges Abdallah:

France

Paris : A l’appel du Secours Rouge arabe, de l’AGEN et du comité anti-impérialiste : rassemblement devant le siège du PS à 18h30. A l’appel du CPLGIA, rassemblement place Saint-Michel.
Bordeaux : Deux rassemblements devant le palais de justice à l’appel d’une vingtaine de groupes.
Toulouse : Rassemblement à l’appel du comité “Coup Pour Coup”, du Secours rouge arabe et d’autres groupes.
Limoges : Rassemblement à l’appel de l’OCML-VP et de Limousin-Palestine devant la Préfecture.
Bayonne : Rassemblement devant la mairie à l’appel du Secours rouge international.
Pau : Rassemblement à l’appel d’une dizaine de groupes devant la Préfecture à partir de 18h.
Perpignan : Rassemblement Place Arago à l’appel de Association France-Palestine Solidarité.
Lille : Rassemblement au Louvre de Lens devant “La Liberté guidant le peuple” à l’appel du Collectif “Bassin minier” pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.
EDIT:
Belfort: Rassemblement devant la préfecture à l’appel de Justice pour la Palestine.
Marseille: Rassemblement et spectacle de Dabka (danse traditionnelle en Palestine et au Liban) à la MerVeilleuse.
Avignon: Rassemblement devant la préfecture.
Montpellier: Rassemblement place de la comédie.

Reste de l’Europe

Bruxelles : organisation par le Secours rouge de Belgique d’un co-voiturage pour participer à la manifestation de Paris devant le siège du PS.
Malmö : Rassemblement à l’appel du Secours Rouge arabe.
Stuttgart : Rassemblement devant le consulat de France à l’appel du Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefangenen (Secours rouge international).
Hambourg : Rassemblement devant le consulat de France à l’appel du Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefangenen (Secours rouge international) , du Bündnis gegen imperialistische Aggression et de Palästina AK.
Milan : Rassemblement devant le consulat de France de Milan à l’appel du Secours rouge italien.
Athènes : Rassemblement devant l’ambassade de France à Athènes.
EDIT: Berlin: Rassemblement à l’appel du Netzwerk Freiheit für alle politischen Gefangenen (Secours rouge international).
Dublin: Rassemblement devant l’Alliance française.

Pays arabes

Saida (Liban) : Rassemblement devant le Centre culturel français à l’appel de plusieurs groupes (nassériens et communistes).
Bekaa (Liban) : Rassemblement de groupes de gauches.
Tunis : Rassemblement devant la maison communale à 12H.
Amman (Jordanie): Rassemblement

Journée internationale pour Georges Ibrahim Abdallah

Ce 20 février, François Hollande était en visite à l’Institut des Arts et Métiers de Clermont-Ferrand. A cette occasion, une banderole avait été déployée sur les grilles de l’établissement.

Banderole pour Georges Ibrahim Abdallah

Le même jour, une dizaine de militants s’est rendue devant le domicile d’Emmanuel Valls pour le réveiller au son de leurs slogans pour exiger qu’il signe l’arrêté d’expulsion nécessaire à la libération du prisonnier libanais.

Banderole pour Georges Ibrahim Abdallah