Ce samedi 3 avril, la Confédération des associations kurdes en Europe organise à Bruxelles une grande manifestation en soutien à ROJ-TV et en protestation contre l’opération policière anti-PKK du 4 mars. Des milliers de Kurdes sont attendus d’Allemagne, de France, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et de Scandinavie. Le départ aura lieu à 11 heures gare du Nord.

Le Secours Rouge propose aux forces révolutionnaires et progressistes de Belgique de former un bloc solidaire dans la manifestation, avec comme premier lieu de rendez-vous la petite pyramide de la place Rogier entre 10h00 et 10h30. A 10h30, nous irons ensemble rejoindre le rassemblement kurde.

[rouge]EDIT: modification du lieu de rendez-vous (pour cause de travaux); nouveau lieu: place Rogier devant le Sheraton.[/rouge]

Les forces de sécurité turque ont abattu la nuit de mercredi à jeudi cinq combattants du PKK dans le sud de la province de Hakkari, près de la frontière irakienne. Le combat a eu lieu lors d’une rencontre entre une unité turque et une vingtaine de guérilleros. L’armée turque opère des ratissage dans le Hakkari depuis le week-end. C’est dans cette région que trois soldats ont été tués et deux autres blessés mardi.

Ce mercredi 31 mars s’est tenu, comme tous les mercredi, un rassemblement contre l’extradition du militant révolutionnaire turc Faruk Ereren de l’Allemagne vers la Turquie. Un tract a été distribué.

Lire le tract – format pdf

Manifestation pour Faruk Ereren

Manifestation pour Faruk Ereren

Özgürlük, qui signifie ‘Liberté’ en turc est un bureau d’information alternative proche de la gauche extraparlementaire turque. Hier matin, son agence d’Amsterdam a été perquisitionnée par les unités antiterroristes néerlandaises. Par le passé, l’organisation avait déjà fait l’objet de perquisitions dans le cadre d’opérations policières visant le DHKP-C. Ce mardi, trois personnes auraient été arrêtées et mises en garde à vue. Leurs identités sont pour l’instant toujours inconnue.

Trois soldats ont été tués et deux autres blessés ce mardi suite à l’explosion d’une mine alors qu’ils effectuaient un ratissage de sécurité dans la province de Hakkari. Depuis le début du mois, plusieurs attaques à l’explosifs ont été recensées dans cette région du sud-est du pays. Il semblerait qu’elles aient toutes été l’oeuvre du PKK et aient fait un total de cinq morts et six blessés parmi l’armée turque. Bien que le PKK ne les ait pas revendiquées, Ankara vient de lancer une offensive terrestre à grande échelle afin d’empêcher toute nouvelle action.

Le cinquième rassemblement hebdomadaire à l’appel du Comité International de Solidarité avec TAYAD (l’Association d’entraide avec les familles des détenus) pour empêcher l’extradition du révolutionnaire turc Faruk Ereren d’Allemagne vers la Turquie. Il s’est tenu ce mercredi après-midi devant l’ambassade d’Allemagne à Bruxelles. Une délégation de notre Secours Rouge était présente.

Rassemblement pour Faruk Ereren

Rassemblement pour Faruk Ereren

Mercredi aura lieu le cinquième rassemblement hebdomadaire à l’appel du Comité International de Solidarité avec TAYAD (l’Association d’entraide avec les familles des détenus) pour empêcher l’extradition du révolutionnaire turc Faruk Ereren d’Allemagne vers la Turquie. Rassemblement devant l’ambassade d’Allemagne à Bruxelles, rue Jacques de Lalaing 8-14 à 1040 Bruxelles, 15h-16h.

Une délégation de militants solidaires belges et turcs s’est rendue ce jeudi au siège de ROJ-TV, la télévision kurde qui a été une des cibles de la vaste opération policière du 4 mars. La délégation a pu visiter les locaux et studios de la chaîne. Le plus spectaculaire était les dizaines de postes de travail avec écrans et claviers mais… sans ordinateur (photo 2). Ce sont plus de 200 ordinateurs qui ont été saisi par la police, ainsi qu’un grand nombre de clés USB, de Flash Disk et jusqu’à la machine à faire des sous-titres… La police a également saisi toutes les archives digitales de la télévision. Seule une partie a pu être sauvée à l’aide de back-up – mais c’est l’équivalent de quatre années de travail de digitalisation d’archives qui a disparu.

Lors de la perquisition, les policiers se sont d’abord rendus dans le local technique pour arracher les câbles qui permettaient à la télévision d’émettre. Puis ils ont envahi le bâtiment de la télévision, les studios de Radio Mésopotamie et ceux de Sterk Production. Roj-TV a perdu pour environ un million deux cent mille d’euros de matériel dans cette attaque. Les bénévoles qui l’animent ont pu recommencer rapidement les émissions au moyen d’ordinateurs portables, mais la télévision travaille bien en deçà de son niveau normal.

Roj-TV avait déjà été la cible de le justice allemande, en juin 2008 (on sait les liens politico-économiques étroits entre la RFA et la Turquie). Mais l’interdiction de Roj-TV par le Ministère de l’Intérieur allemand a été levée par la Cour de grande instance de la RFA en février 2010. Les pressions turques s’expliquent par la grande influence de Roj-TV chez les Kurdes. Ses émissions retransmises par satellites sont les plus écoutées au Kurdistan. Elles contribuent à faire vivre la langue kurde qui reste interdite d’enseignement.

Rassemblement devant Roj-TV en mars 2010.

Visite de Roj-TV

Rassemblement devant Roj-TV en mars 2010.
Visite de Roj-TV

A l’occasion de la Journée Internationale du Prisonnier Révolutionnaire, un rassemblement a eu lieu à l’initiative du Comité des Libertés devant l’ambassade de Turquie ce jeudi de 14h à 15h. Une délégation de notre Secours Rouge était présente.

Rassemblement pour les prisonniers turcs

Rassemblement pour les prisonniers turcs

Rassemblement pour les prisonniers turcs
Rassemblement pour les prisonniers turcs