Actualité de la répression et de la résistance à la répression

24 novembre 2018

France/Belgique : Manifestations et arrestations en France et en Belgique

Ce samedi 24 novembre, plus de 80.000 personnes ont participé aux actions des gilets jaunes organisées en France et à La Réunion. Des rassemblements et manifestations se sont tenus à Lille, Lyon, Toulouse, Limoges, Carcassonne ... ainsi qu’à Saint-Denis (à La Réunion). Des barrages filtrants, opérations escargots ou péages gratuits ont également été organisée sur des axes routiers et des zones commerciales.

A Paris, le rassemblement avait été interdit par la préfecture. Les « gilets jaunes » avait rejeté la proposition de se rassembler sur le Champ-de-Mars, refusant d’être « parqués » loin des lieux de pouvoir parisiens, et avait annoncé qu’ils manifesteraient « dans le quartier des Champs-Élysées » durant « toute la journée ». La police ne pouvant les contenir dans le haut des Champs-Élysées, les manifestants ont finalement pu avancer vers la place de la Concorde où la police avait renforcé la sécurité. Des gaz lacrymogènes seront tirés et la police utilisera des canons à eau pour éloigner les gilets jaunes. De l’autre côté, les gilets jaunes ont construit des barricades avec des barrières de chantier (et en démontant entre autre des terrasses) et descellé des pavés. Vers 15h, on dénombrait huit blessés (dont 2 gendarmes).

En Belgique, plusieurs actions nocturnes se sont tenues dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 à Binche, Pommeroeul, Erquelinnes et Charleroi... L’autoroute A7/E19 Mons-Bruxelles avait été fermée vendredi en fin de journée. Le samedi matin, des blocages étaient organisés dans divers endroits. Plusieurs gilets jaunes se sont également rendus à l’aéroport de Bierset, en province de Liège, pour bloquer le charroi des camions et filtrer un à un les camions.

Dans le centre-ville de Charleroi, la police d’Anvers a dû venir en renfort pour faire face à une émeute. Une autopompe a été utilisée pour disperser les manifestants. Deux personnes ont été interpellées.

Camion en feu sur les Champs Elysées Camion en feu sur les Champs Elysées

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
24 novembre 2018

Iran : Un syndicaliste condamné à un an de prison

Dimanche 18 novembre, Khalil Karimi militant au syndicat libre des travailleurs d’Iran a été condamné à un an de prison par la cours révolutionnaire de Sanandaj. Il est condamné pour propagande contre l’état. Concrètement il lui est reproché d’avoir participé à la journée internationale des travailleurs (le premier mai) et à une campagne contre la peine de mort prononcée contre Ramin Hossein Panahi,un militant du Komala exécuté en septembre (voir notre article).

Khalil Karimi Khalil Karimi

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
23 novembre 2018

Afrique du Sud : Violente grève des mineurs de Sibanye

La grève à la mine de platine de Sibanye, près de Rustenburg, a donné lieu à de nombreuses violences entre les grévistes et le personnel de sécurité, qui a fait usage d’armes à feu. A ces affrontements s’ajoutent ceux entre les grévistes et les jaunes, et des tensions entre les deux syndicats des mineurs, l’Association des mineurs et du syndicat de la construction (Amcu), premier syndicat de les mines de platine, et le Syndicat national des mineurs (NUM, mieux implanté dans les mines d’or). Un mineur du NUM a été touché par six balles et a succombé à ses blessures.

Syndicalistes de l'AMCU Syndicalistes de l’AMCU

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
23 novembre 2018

Corse : Trois militants nationalistes écopent de 500 euros d’amende

Mercredi 21 novembre, la cour d’appel de Bastia a confirmé le jugement de 500 euros d’amende à l’encontre de trois militants nationalistes, Stéphane Tomasini, Félix Benedetti et Jean Marc Dominici. Ils avaient refusé en 2017 de se plier aux obligations (notamment en termes de prélèvement d’ADN et d’empreinte biologique) liées à leur inscription au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions terroristes.
Les trois militants, avaient été interpellé en mai 2017 dans le cadre des poursuites liées aux manifestations nationalistes d’octobre 2016 (voir notre article).

Les affrontements à Bastia (archive) Les affrontements à Bastia (archive)

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
22 novembre 2018

Colombie : Le commandant en chef de l’ELN nommé négociateur à Cuba

Mardi 20 novembre, le commandement central de l’ELN a confirmé avoir nommé Gabino (de son vrai nom Nicolás Rodríguez Bautista) comme négociateur et a également confirmé sa présence à Cuba. Gabino, commandant en chef de la guérilla, s’était rendu à Cuba pour recevoir des soins médicaux malgré une circulaire rouge d’Interpol lancée par l’état colombien demandant son arrestation (voir notre article). Le gouvernement colombien avait par ailleurs demandé le 6 novembre son arrestation par les autorités cubaines.

Le Haut Commissaire de la paix, Miguel Ceballos, avait déclaré le 10 novembre qu’avec sa nomination, Gabino devennait un membre représentant de la délégation des dialogues de la paix. Le gouvernement colombien a, peu de temps après, accepté cette nomination.

Nicolas Rodriguez Bautista (alias Gabino) Nicolas Rodriguez Bautista (alias Gabino)

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
22 novembre 2018

Inde : Une femme maoïste abattue

Une guérillero a été abattue ce mardi au cours d’un combat avec les forces de sécurité dans le district de Sukma. La fusillade s’est déroulée durant l’après-midi, à proximité du village de Burdhapara dans le district de Sukma (Chhattisgarh) alors que des soldats menaient une opération de contre-insurrection. Une brigade conjointe de la Special Task Force et de la District Reserve Guard encerclait une zone autour du village susmentionné lorsqu’elle est tombée sur un groupe de guérilleros. Un échange de tirs nourris s’en est suivi avant que les maoïstes ne battent en retraite. La maoïste, Hemla Ayathi, était membre d’une brigade locale du PCI(maoïste). Une opération de ratissage a immédiatement été déclenchée pour tenter de capturer ses camarades.

District de Sukma District de Sukma

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
21 novembre 2018

Iran : Quatre syndicalistes arrêtés

Depuis le début du mois de novembre, les travailleurs de la société Haft Tapeh sont en grève. Le 18 novembre, 18 militants ont été arrêtés et quatre d’entre eux ont été conduits à la prison d’Ahvaz.

Fondée en 1962, Haft Tapeh emploie près de 4.000 personnes.

Depuis la privatisation de la société en février 2016, les employés ont organisé plusieurs manifestations contre les retards accusés dans le règlement de leurs salaires. La contestation s’est intensifiée ces dernières semaines. La grève et les manifestations continuent avec le soutien des habitants de la ville pour réclamer le paiement des salaires impayés et la libération de toutes les personnes arrêtées. Entre temps, l’armée aurait été envoyée à Suse.

Manifestants dans les rues de Suse Manifestants dans les rues de Suse

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
21 novembre 2018

France/Réunion : Un gendarme a la main arraché par sa propre grenade

16 policiers et 14 gendarmes, ont été blessés à la Réunion lors d’affrontements dans l’île paralysée par une cinquantaine de barrage des "gilets jaunes". Un commandant du GIPN qui a eu une main arrachée lors de l’explosion accidentelle d’une grenade dans son véhicule alors qu’il était caillassé par de jeunes manifestants. Un escadron de 80 gendarmes décolle ce soir de Paris pour renforcer les forces de l’ordre.

Grenades en dotation dans la gendarmerie française Grenades en dotation dans la gendarmerie française

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
21 novembre 2018

Philippines : La guérilla frappe des paramilitaires

Un milicien paramilitaire a été tué et un autre a été blessé dans une embuscade de la guérilla maoïstes. Les deux paramilitaires appartenaient à des unités CAFGU (pour Citizen Armed Force Geographical Unit) affectées au travail anti-guérilla. Ils ont été pris sous le feu des guérilleros de la NPA à San Jorge, dans la province de Samar.

Formation de miliciens CAFGU (image d'archive) Formation de miliciens CAFGU (image d’archive)

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
21 novembre 2018

Chili : Affrontements à Temuco après la mort du jeune Mapuche

Des manifestants protestant contre l’assassinat du jeune mapuche par les forces de l’ordre (voir notre article) ont érigés des barricades et affrontés la police près de l’Université de Frontera (Ufro), à Temuco, la capitale de l’Araucanie.

Dans la ville de Temuco Dans la ville de Temuco, après les manifestations

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
20 novembre 2018

Bruxelles : Soirée de soutien à la ZAD de Haren demain mercredi

Une soirée de soutien à la ZAD de Haren aura lieu demain mercredi 21 novembre à 19H au Foyer Solbosch ULB, avenue Paul Héger. Au programme, bar solidaire et vente de Keelbier, infokiosque sur la ZAD et le Genepi, concerts de Lavender Witch, Bengal et Pneumotracks

En savoir plus

Le programme de la soirée de demain Le programme de la soirée de demain

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
20 novembre 2018

France/Belgique : Affrontements aux barrages des "gilets jaunes"

Les manifestations et les blocages de route organisés par les "gilets jaunes" se sont soldées par 400 personnes blessées, dont 14 grièvement, samedi dans toute la France. Ce mouvement des "gilets jaunes", en référence aux vestes réfléchissantes des automobilistes, s’est organisé en France puis en Belgique sans soutien syndical ni politique, par la seule force des réseaux sociaux, en réaction à la hausse des taxes sur le carburant. La grogne s’est par la suite étendue à un ensemble de revendications de citoyens excédés par les réformes gouvernementales. Samedi, des centaines de milliers de personnes ont manifesté à travers la France, dans plus de 2000 endroits.

Les manifestations, pour la plupart peu organisées, ont mené à des affrontements en plusieurs endroits, provoquant 282 arrestations et 28 blessés parmi les policiers, les gendarmes et les pompiers. Samedi matin, une manifestante a été tuée lorsqu’elle a été frappée par une conductrice prise de panique après avoir été encerclée par des "gilets jaunes".

En Belgique, le blocage par les "gilets jaunes" du site de la société pétrolière Total à Feluy (Seneffe) a été levé lundi en milieu de journée après une intervention de la police, mais dans la nuit de lundi à mardi, un arbra a été abattu en travers de la route et un camion citerne a été incendié. La police est aussi intervenue à Wandre et à Sclessin.

Barrage des "gilets jaunes" à Caen Barrage des "gilets jaunes" à Caen

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
20 novembre 2018

Haïti : répression meurtrière des manifestations contre la corruption

Depuis cet été, les manifestations se multiplient pour réclamer la reddition des comptes dans le dossier Petrocaribe, du nom du programme de prêt consenti, depuis 2008, par le Venezuela dans le cadre d’achats des produits pétroliers. En 2016 puis en 2017, deux enquêtes du Sénat haïtien sur le mauvais usage de près de deux milliards de dollars de ce fonds avaient épinglé une douzaine d’anciens ministres, du parti actuellement au pouvoir, mais jamais les rapports n’avaient été suivis de poursuites judiciaires.

Dimanche, de larges manifestations ont paralysé toute activité dans les centres urbains, et lors desquelles plusieurs milliers de personnes, dont une large majorité de jeunes, ont défilé dans les principales villes du pays. 11 manifestants ont été tués selon l’opposition, trois selon la police. La situation est restée tendue lundi dans le pays, particulièrement dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, désertée suite à un appel à la grève lancé par l’opposition. Habituellement encombrées de trafic et de commerces informels, les principales artères de la capitale sont restées vides, sans aucun véhicule de transport en commun visible. La présence policière était notable aux principaux carrefours de la ville mais des barricades, parfois enflammées, empêchaient tout passage sur certains axes.

Manifestation dimanche à Haïti Manifestation dimanche à Haïti

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
20 novembre 2018

Palestine : 25 manifestants blessés à Gaza

Vingt-cinq manifestants palestiniens ont été blessés hier lundi lors d’affrontements avec l’armée israélienne dans le nord de la bande de Gaza. Ces manifestations, qui ont lieu tous les lundis dans la localité de Beit Lahya, font partie du mouvement de protestation lancé fin mars dans l’enclave pour exiger la levée du blocus israélien dans la bande de Gaza. Au moins 235 manifestants palestiniens ont été tués par les militaires israéliens lors de ces manifestations.

Manifestation palestinienne hier lundi à Gaza Manifestation palestinienne hier lundi à Gaza

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
20 novembre 2018

Bruxelles : Une centaine de manifestants contre Macron

Une centaine de manifestants ont défilé du Carré de Moscou à l’Avenue Louise ce lundi soir à Bruxelles, alors que le Président Macron rendait visite à la famille royale belge. Des militants venus de France ont participé à la manifestation et ont pris la parole Avenue Louise, devant la Banque Rothschild, où Macron a passé une partie de sa carrière. Les interventions ont dressé un état des lieux de la répression sous Macron, que cela soit contre les travailleurs, les étudiants, les ZAD, contre les mobilisation face aux "Lois Travail", etc. Les manifestants sont rentrés en cortège ensemble au Carré de Moscou, où une dernière intervention solidaires avec les militants antifas lyonnais a eu lieu.

Retrouvez l’album photo sur le site de l’Alliance 1mai.xyz

Manifestation contre la visite de Macron Manifestation contre la visite de Macron

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Alliance du 1er Mai Révolutionnaire

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Solidarité révolutionnaire avec les combattantes du Rojava, Raqqa, Shengal et d’Afrin

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava

Vignette No procès Historique des poursuites contre nos membres (2007-2018)

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?