Actualité de la répression et de la résistance à la répression

2 février 2019

Gaza : 30 manifestants palestiniens blessés par les soldats israéliens

32 Palestiniens ont été blessés par des tirs de soldats israéliens vendredi dans de nouveaux affrontements le long de la frontière de la bande de Gaza, mais aucun d’entre eux n’est en danger de mort. Des milliers de manifestants se sont rassemblés en différents endroits le long de la barrière, ils ont fait rouler des pneus enflammés et jeté des pierres vers les troupes israéliennes.

Evacuation d'un des manifestants blessés hier à Gaza Evacuation d’un des manifestants blessés hier à Gaza

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
2 février 2019

Rojava : Un an après Afrin, deux témoignages d’internationalistes ayant défendu la ville

Ce 25 janvier, nous organisions une soirée d’information et de débat au Local Sacco-Vanzetti, afin de commémorer le début de la bataille d’Afrin mais surtout de discuter les perspectives de solidarité alors que l’État turc prépare plus que jamais une attaque massive contre le mouvement de libération kurde et contre le projet révolutionnaire qui se développe dans le nord et dans l’est de la Syrie. Voici les deux témoignages vidéos, celui d’Argesh (internationaliste états-unien des YPG) et celui d’Eddi (internationaliste italienne des YPJ).

Nous joignons également la présentation réalisée par le mouvement de libération kurde et présentée lors de la soirée.

Defend Afrin Defend Afrin

Voir le dossier: avec les tags: - - - - - - Nos sources
1er février 2019

Colombie/Cuba : La délégation de l’ELN restera à Cuba

Jeudi 31 janvier, la délégation de l’ELN qui avait été chargée de négocier les accords de paix a annoncé qu’elle ne pourrai pas rentrer en Colombie puisque de le gouvernement refusait de respecter le protocole d’accord prévu en cas d’échec des négociations. Ce protocole prévoit un sauf conduit permettant aux négociateurs de retourner dans les territoire contrôlés par la guérilla dans les 15 jours après l’annonce de l’échec des négociations. Le délais expire samedi (voir notre article). La délégation qui reste donc à Cuba a annoncé qu’elle respecterait sa souveraineté et que ses activités ne concerneraient que le processus de paix.

De son coté, le gouvernement colombien offre des récompenses financières importantes pour la capture des dirigeants de l’ELN présents à Cuba. Parmi eux, se trouve Nicolás Rodríguez Bautista, alias ’Gabino’, commandant en chef de l’ELN (voir notre article).

Nicolas Rodriguez Bautista (alias Gabino) Nicolas Rodriguez Bautista (alias Gabino)

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
1er février 2019

Allemagne : Libération de Nero

Il y a un an et demi, Nero avait été emprisonné dans les prisons de Moabit et de Tegel pour avoir aveuglé un hélicoptère de police avec un laser, pendant les affrontements dans la rue Rigaer (voir notre article). Dix-huit mois de tentatives de le briser de la part de la prison et des enquêteurs, d’efforts soutenus de la LKA (police criminelle du Land) pour le maintenir derrière les barreaux plus longtemps et de pressions constantes de la direction de la prison pour qu’il se démarquer du milieu anarchiste. Nero a refusé de capituler et rejeté leurs offres de "resocialisation". Il a finalement pu quitter la prison au début de la semaine sans conditions.

"FREE NERO chassez les porcs du ciel" "FREE NERO chassez les porcs du ciel"

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
1er février 2019

UE : Un blog recense les dispositifs policiers d’espionnage

Le blog Des oreilles et des yeux recense et détaille les dispositifs de surveillance cachés par la police dans les espaces privés (domiciles et voiture). De nombreuses informations en plusieurs langues sont disponibles et un appel à de nouvelles contributions est lancé.

Aller sur le blog

Micro trouvé dans un squat à Grenoble en août dernier Micro trouvé dans un squat à Grenoble en août dernier

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
1er février 2019

Belgique : Fin du libre accès des policiers aux GSM des suspects

Un arrêt de la Cour constitutionnel prononcé le 6 décembre (désolé pour notre retard à en faire écho) a annulé une série de dispositifs de la loi du 25 décembre 2016 régissant les "méthodes particulières de recherches". La Cour annule ainsi la possibilité offerte aux policiers et procureurs d’utiliser le GSM d’un suspect pour naviguer sur son compte Facebook, son appli bancaire ou son fil WhatsApp. Cela lui est maintenant interdit, sauf accord du juge d’instruction, et sauf si le policier ne fait que naviguer sur ces applications déjà ouvertes, sans avoir le droit de cliquer.

Par ailleurs, la Cour constitutionnelle a annulé les dispositifs de tout le texte sur les méthodes particulières de recherche, en ce qui concerne les avocats et les médecins, professions soumises au secret professionnel. C’est le résultat d’une action intentée par la Ligue des droits humains (nouveau nom de la Ligue des droits de l’homme) et de la Liga voor Mensenrechten, qui demandaient l’annulation pure et simple de la loi.

. .

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
31 janvier 2019

Paris et Bordeaux : Soirées pour la libération de Georges Abdallah

La Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah organise un grand meeting ce samedi 2 février pour la libération de Georges Abdallah. Elle aura lieu à 18H au CICP, 21ter rue Voltaire, 75011 (métro : Rue des Boulets). Une délégation de notre Secours Rouge sera présente.

Lire le tract d’appel (pdf)

En outre, les vendredi 1 et samedi 2 février, à la salle Point du Jour/Pierre Tachou, 44 rue Joseph Brunet à Bordeaux, deux soirées sont organisées par l’association Les Petits Tréteaux et le collectif Libérons Georges 33.

Programme du vendredi 1er février :
19h30 : projection du documentaire "La vérité, perdue en mer. La tragédie du Mavi Marmara par un survivant" de Rifat Audeh
20h30 : débat avec Sarah Katz (Union Juive Française pour la Paix)
Programme du samedi 2 février :
16h30 : rencontre et débat « Jeunesse et enfermement de Gaza à Gradignan » avec Sarah Katz et Jann-Marc Rouillan.
19h/21h45 : apéro concert avec Skapel, HPS, Fils du Béton, m. pour OPA

L'affiche des deux soirées de Bordeaux L’affiche des deux soirées de Bordeaux

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
31 janvier 2019

Maroc : 14e report du procès des journalistes défenseurs des droits de l’homme

Le procès de sept journalistes et défenseurs des droits humains au Maroc poursuivis pour "atteinte à la sécurité de l’État", a été ajourné hier mercredi. Il s’agit du 14e report. Depuis l’ouverture en novembre 2015 du procès, pour lequel les accusés comparaissent libres, chaque audience dure quelques secondes avant d’être aussitôt reportée. La dernière nouvelle audience s’est tenue hier devant le tribunal de première instance de Rabat. Elle a été immédiatement reportée au 24 avril.

Maâti Monjib, Hicham Mansouri, Hisham Almiraat, Mohamed Essabr et Abdessamad Ait Aicha, sont poursuivis pour "atteinte à la sécurité de l’État" en raison de leurs activités dans l’Association marocaine des droits numériques, dans l’Association marocaine pour le journalisme d’investigation (AMJI) ou encore dans l’Association marocaine pour l’éducation de la jeunesse. Ils risquent entre un et cinq ans d’emprisonnement. Rachid Tarik et Maria Moukrim sont accusés d’avoir reçu un financement de l’étranger pour le compte de l’AMJI, sans en avoir notifié la réception aux autorités. Ils sont visés en leur qualité de président et d’ancienne présidente respectivement de l’AMJI.

Manifestation de soutien aux inculpés, dont l'historien Maâti Monjib Manifestation de soutien aux inculpés, dont l’historien Maâti Monjib

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
31 janvier 2019

Philippines : Six guérilleros maoïstes tués par l’armée

Six combattants présumés de la NPA ont été tués lors d’une fusillade à Tinambac (Camarines Sur) tôt dans la journée d’hier mercredi. L’affrontement aurait duré 20 minutes, les militaires de la 9e division d’infanterie ayant ouvert le feu sur une groupe d’une quinzaine de guérilleros maoïstes à Barangay Lupi. Quatre fusils M16 et un lance-grenades ont été récupérés sur le terrain par l’armée.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
31 janvier 2019

Irak/Kurdistan : 80 arrestations d’opposants à l’occupation turque

Mercredi 30 janvier, les forces de sécurité de Duhok ont arrêté jusqu’à 80 personnes en représailles du soulèvement des habitants de Behdinan, Dihok, Sheladize et Deralok contre l’occupation turque. Pour rappel, ces habitants avaient pris d’assaut samedi une base militaire turque dans la région et incendié du matériel militaire (voir notre article). Parmi les détenus se trouvent 3 membres du mouvement "New Generation", le coprésident du Tevgera Azadi (mouvement pour la liberté) de la région de Behdinan et des membres d’autres partis.

Un char capturé par les manifestants lors de la prise de la base samedi 26 janvier Un char capturé par les manifestants lors de la prise de la base samedi 26 janvier

Voir le dossier: avec les tags: - - - - Nos sources
31 janvier 2019

France : Se masquer en manifestation est désormais un délit

L’Assemblée nationale française a voté dans la nuit de mercredi à jeudi la création d’un délit de dissimulation du visage dans les manifestations, dans le cadre de la proposition de loi LR "anticasseurs" dont les députés n’ont pas achevé l’examen. Ce nouveau délit de dissimulation volontaire (totalement ou partiellement) sera assorti d’une peine d’un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.

Les députés ont modifié la définition qu’ils avaient trouvée en commission et que plusieurs y compris à droite trouvaient "inapplicable". Le juge devait en effet prouver l’intention de la personne portant un casque ou une cagoule de participer à des troubles. Dans la nouvelle rédaction, la charge de la preuve est renversée et ce sera à la personne d’apporter un "motif légitime" à la dissimulation de son visage. En 2009 un "décret anti-cagoule" adopté sous Nicolas Sarkozy prévoyait que le fait de dissimuler son visage au sein ou aux abords d’une manifestation n’était passible que d’une amende de 1.500 euros maximum.

Manifestation anti-Macron (archive) Manifestation anti-Macron (archive)

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2019

Palestine : Encore un manifestant tué à Gaza

Un manifestant palestinien de 45 ans a succombé hier à ses blessures, suite à des affrontements avec l’armée israélienne le long de la frontière qui isole la bande de Gaza. Il participait à une manifestation au cours de laquelle des Palestiniens ont jeté des pierres et brûlé des pneus devant la barrière dans le nord de la bande de Gaza. 15 autres manifestants ont été blessés. Par ailleurs, des centaines de Palestiniens ont manifesté à bord d’une vingtaine de bateaux se dirigeant vers les limites de la zone de pêche autorisée. Ils ont été repoussés par les navires de la marine israélienne.

La manifestation "navale" au nord de la bande de Gaza La manifestation "navale" au nord de la bande de Gaza

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2019

Colombie : Un leader syndical échappe à une tentative de meurtre

Le 28 janvier, Ricardo Muñoz, président du Syndicat des travailleurs des entreprises municipales de Cali (Sintraemcali) a échappé à une tentative d’assassinat alors qu’il quittait son domicile avec ses gardes du corps. Un des gardes du corps a été blessé à la tête avec le manche d’un revolver. Les gardes du corps ont riposté et mis en fuite les deux attaquants. L’Unité de protection nationale (UNP) et la police ont voulu minimiser l’attaque en la requalifiant de tentative de vol. Depuis plusieurs mois, le syndicat avait reçu plusieurs courriers de menaces envers des membres du syndicat dont le président, Ricardo Muñoz.

Cette attaque se produit une semaine après la condamnation de trois anciens militaires poursuivis pour leur implication en 2004 dans l’ « Opération Dragon », plan d’assassinat de dirigeants sociaux, syndicaux et de personnalités politiques de l’opposition. Cette opération était dirigée par un réseau de renseignements composé de militaires en activité et à la retraite. Les anciens militaires ont été condamnés à 4 ans de prison pour complot aggravé.

Ricardo Muñoz, président du Sintraemcali Ricardo Muñoz, président du Sintraemcali

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
30 janvier 2019

Envoyez un livre à Musa Asoglu !

Accusé puis acquitté en Belgique dans la fameuse "affaire DHKP-C" entre 2005 et 2009, le révolutionnaire turco-néerlandais Musa Asoglu n’a pas fini d’être harcelé par les États alliés au régime turc. Ces dernières années, il était la cible d’une véritable chasse à l’homme organisée par la CIA sur le sol européen. Sa tête a été mise à prix pour 3 millions de dollars par les USA qui le présentent comme un dirigeant du DHKP-C, une organisation révolutionnaire qui s’est attaquée plusieurs fois aux intérêts américains en Turquie, et à l’oligarchie turque.

Contraint de vivre dans la clandestinité, Musa Asoglu aujourd’hui âgé de 57 ans, a été capturé le 2 décembre 2016 par la police allemande à Hambourg. Musa est depuis incarcéré à la prison de Karlsruhe, sans avoir commis aucune infraction en Allemagne, uniquement sur base des dossiers des services anti-terroristes turcs, qui ont de lourds antécédents de dossiers construits à base de faux éhontés et de prétendus "aveux" extorqués sous la torture. Le procès de Musa se poursuit en ce début d’année 2019, il risque actuellement 7,5 ans de prison. Soutenir Musa Asoglu, c’est soutenir la résistance contre le fascisme en Turquie, c’est dénoncer la collaboration des instances policières et judiciaires européennes avec les tortionnaires d’Ankara.

Emprisonné en Allemagne (comme dans les prisons d’autres pays comme les USA), Musa ne peut recevoir que des colis livrés par la société Amazon, CDs, DVDs et livres. En coopération avec le Front Populaire (Halk Cephesi), nous avons créé une liste de cadeaux sur ce site avec des livres, disques et films choisis par Musa. L’adresse est pré-enregistrée et les cadeaux seront systématiquement retirés de la liste après une commande. Voir la liste de cadeaux pour Musa Asoglu ici.

Des livres pour Musa Asoglu Des livres pour Musa Asoglu

Voir le dossier: avec les tags: - - - - - - Nos sources
30 janvier 2019

Irlande du Nord : Raid contre un membre des Republican Sinn Féin Poblachtach

Mardi 29 janvier au soir, un membre des Republican Sinn Féin Poblachtach était chez sa compagne à Belfast lorsqu’il s’est rendu compte que la maison de celle-ci été encerclée par la police. Des agents de différents services de polices d’Irlande du Nord accompagnés de chiens étaient présents. Lorsqu’il est sorti, il a été arrêté violemment et embarqué dans une jeep blindée qui l’a conduit au centre d’interrogatoire de Musgrave. La maison de la compagne a été fouillé ainsi que celle du militant arrêté.

Le logo des Republican Sinn Féin Poblachtach Le logo des Republican Sinn Féin Poblachtach

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Alliance du 1er Mai Révolutionnaire

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Solidarité révolutionnaire avec les combattantes du Rojava, Raqqa, Shengal et d’Afrin

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava

Vignette No procès Historique des poursuites contre nos membres (2007-2018)

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?