Georges Louis, militant du Secours Rouge Arabe et de la CGT, vient d’être libéré ce vendredi soir, il avait été arrêté ce mardi 10 lors d’une manifestation à l’occasion de la journée de grève nationale. Il a été maintenu 3 jours en détention car deux policiers l’accusent d’avoir lancé des projectiles (« violence sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ») et pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens » de façon masquée et « derrière une banderole » (ce simple détail lui vaut d’être considéré comme le « meneur »). Il est passé au Tribunal de Grande Instance de Paris, chambre 23, à 13h avec trois autres manifestants arrêtés au même moment (deux ont été également relâchés sous contrôle judiciaire, un est emprisonné en attente du procès). Plusieurs solidaires se sont rassemblés et ont assisté à l’audience, la salle n’a d’ailleurs pas pu accueillir tout le monde, la police filtrant les entrées. Son procès aura lieu le 24 novembre prochain, il est entre-temps libéré sous « contrôle judiciaire », interdit de manifestation et doit pointer au commissariat une fois par semaine, la procureure avait cependant demandé sa détention jusqu’au procès.

Devant la chambre 23 au tribunal.

Contrôle judiciaire de Louis

Devant la chambre 23 au tribunal.

Georges un camarade de la CGT et du Secours Rouge Arabe, travailleur dans la restauration est actuellement en garde-à-vue. Il a été interpellé et blessé par la police durant la manifestation à Paris lors de la journée de grève nationale du 10 octobre. Un rassemblement de solidarité est organisé demain jeudi 12 octobre à 18h devant la Préfecture de Police/Commissariat du 5e à Paris au 4 Rue de la Montagne, Ste Geneviève (Métro Maubert Mutualité) où il est en garde-à-vue.

Georges

Georges

Red Voices of India… une plateforme créée à l’initiative du Secours Rouge International pour permettre aux personnes qui s’y intéressent d’avoir accès à une multitudes de renseignement concernant les luttes progressistes en Inde.

Tout en étant conscients qu’il existe de nombreuse autres sources d’informations sur la toile, nous souhaitons à travers ce site nous concentrer sur les luttes populaires, les luttes des femmes, des minorités, des prisonniers de la guerre populaire ainsi qu’aux luttes ouvrières afin d’offrir une ouverture vers la réalité d’un pays peu connu en Occident en termes de combats révolutionnaires et de résistance des populations face au capitalisme ravageur.

Depuis de longues années, nous avons construit un réseau de liens et de contacts avec des militants de terrain locaux. C’est avec leur collaboration que cette plateforme se nourri au jour le jour. Grâce à leurs contacts avec les avocats, leurs visites aux prisonniers et les campagnes qu’ils mènent sur place, ils peuvent nous fournir des informations de premier plan. Avec leur soutien, nous travaillons sur des éléments précis qui aident à comprendre la situation actuelle, que ce soient des statistiques, des données historiques, etc. et les compilons sous forme de dossiers.

Rendez-vous sur redvoices.org

Red Voices of India

Red Voices of India

Programme des interventions (en personne ou en vidéo, sous réserve d’annulation ou d’ajout):

– Prisonniers en Turquie et au Kurdistan, avec focus sur le cas de Bilen Ceyran. (par la Plateforme Voix des Prisonniers)
– Répression politique en Iran sous la monarchie et sous la république islamique (Par le Iranian Youth Committee)
– La situation de Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier communiste antisioniste emprisonné depuis 1984 en France (par Coup pour Coup 31)
– La situation de Musa Asoglu et Erdogan Cakir, deux prisonniers turcs du Front Populaire emprisonnés en Allemagne et en France (par le Comité Liberté pour Musa)
– Intervention solidaire pour Thomas Meyer-Falk, Georges Ibrahim Abdallah et Mumia Abu Jamal (par Marco Camenisch, anarchiste libéré le 10 mars dernier après 25 ans de prison en Suisse et en Italie)
– La situation des prisonniers naxalites en Inde (par Red Voices of India, la commission Inde du Secours Rouge International)
– La situation de Pola Roupa et de Lutte Révolutionnaire (par le Secours Rouge de Belgique)
– La situation de Nikos Maziotis (par une déléguée du Secours Rouge International qui vient de lui rendre visite)
– La situation du PML(RC), un groupe communiste espagnol réprimé pour son soutien armé à la lutte de libération du Rojava (par la Plataforma de Apoyo #detenidos27e)
– Intervention pour Kevin ‘Rashid’ Johnson, prisonnier Noir américain du ‘New Afrikan Black Panther Party’ (par le Secours Rouge de Belgique)
– Intervention pour les 10 prisonniers ATIK en Allemagne (par des membres de YDG)
– La répression en Italie, les prisonniers sous isolement extrême 41bis (par Proletari Torinesi per il SRI)
– Intervention solidaire avec les quatre inculpés du procès « Loi Travail » de Ploiret (par un militant de la gauche indépendantiste bretonne)
– Intervention sur la répression au Chili (par Mediactivista)

18 mars, journée internationale des prisonniers politiques révolutionnaires

18 mars, journée internationale des prisonniers politiques révolutionnaires

Le nouveau site du Secours Rouge International est en ligne. Il remplace tout à la fois le portail qui donnait accès aux sites et blogs des différentes sections, et le site de la Commission pour un Secours Rouge International. Quadrilingue, sa homepage donne accès à un menu et à deux fils: à gauche, des documents importants sur la thématique de la répression et de la résistance à la répression, à droite, des informations (ce dernier fil est nourri automatiquement des articles postés par des différents sites des sections membres). Le site, adapté aux smartphones, reste en période de rodage et, pour certaines parties, en voie d’être complétés (anciennes publications, archives, traductions, etc.).

Visiter le nouveau site (adresse inchangée) rhi-sri.org

Délégation du SRI dans une manifestation à Athènes

rhi-sri.org

Délégation du SRI dans une manifestation à Athènes
rhi-sri.org

Merci aux 150 personnes qui sont venues à l’ouverture hier soir! Une photo de solidarité avec Anton (emprisonné pour la voiture de police incendiée à Paris). Des militants de Antifa NP2C, Alternative Libertaire Valencienne, OCML-VP Toulouse et Paris se sont joints à la fête.

Pour se tenir au courant de la suite des activités, voyez le site du local: saccovanzetti.space ou la page Facebook.

Bruxelles: Succès de l’ouverture du Sacco-Vanzetti

Quelques 400 manifestants ont défilé comme chaque année de la gare à la prison de Lannemezan en solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah. Cette manifestation marque le début de sa 33eme année de détention. Notre section belge du Secours Rouge International a décidé cette année de manifester sur place aux côtes de l’OCML Voie Prolétarienne dans un bloc commun « De la Palestine au Kurdistan, Vive la Résistance des peuples ». Les sections italienne et turque du SRI étaient également présentes ainsi que le Secours Rouge Arabe et de nombreux partis, organisations et comités français. Plusieurs bus de manifestants sont venus de toute la France: Toulouse, Paris, Grenay, Saint-Denis, Bordeaux.

Bloc VP/SRI

France : 400 manifestants rassemblés pour Georges Ibrahim Abdallah
Bloc VP/SRI

Nikos Maziotis, combattant emprisonné de l’organisation « Lutte Révolutionnaire » en Grèce a publié une déclaration de salutations au Secours Rouge International à l’occasion de la Conférence de Travail annuel de ce dernier. Dans cette déclaration, Nikos évoque la tentative d’évasion des prisonniers politiques, la situation des prisonniers, les récentes attaques islamistes, le contexte répressif et autoritaire en Europe et la crise du mouvement révolutionnaire.

Lire le texte en PDF.