Cari compagni e compagne nell alleghato un immagine di un’azione in solidarietà con i compagni e la compagna arrestati/a e tutt’ora in carcere del SR, SRI e M-L Bloc. Sono accusati di aver avuto contatti con dei compagni del PC p-m e con questo scatta l’articolo associativo. La controrivoluzione lavora a livello internazionale e cercha di bloccare la solidarietà di classe anche a livello internazionale.

Liebe GenossInnen, wir leiten Euch das Bild einer Soliaktion aus dem Netzwerk aus Magdeburg weiter. Das war die sofortige Reaktion, nachdem die GenossInnen von der Verhaftungen der SR und SRI Militanten in Brüssel hörten.

Lire l’entièreté des textes en italien et en allemand – format pdf

Collage de solidarité

www.political-prisoners.net

www.intersol-md.org

Collage de solidarité

Solidaritätsaktion in der Euro 08 Fanmeile von Zürich:

Am Samstag Nachmittag, während in Belgien mehr als 500 Menschen auf dieser Strasse ihren Protest gegen die Verhaftung von 4 politischen Gefangenen der Roten Hilfe Belgien und der Roten Hilfe International zum Ausdruck brachten, wurde in Zürich auf dem Lindenhof eine riesen grosses Transparent aufgehängt und Raketen abgeschossen. Dieser kleine Akt der Solidarität hat natürlich sofort ein Polizeiaufgebot provoziert: oh, Schande, mitten in der gut bewachten Fanmeile politische Solidarität und erst noch Raketen.

Solidarität ist eine Waffe – wir kommen wieder

Rote Hilfe International

Calicot pour le SR à Zürich

Calicot pour le SR à Zürich

Chers/chères participant-e-s à la manifestation de solidarité à Bruxelles. Chers/chères camarades, chers/chères ami-e-s,

Malheureusement nous ne pouvons pas être dans la rue à Bruxelles avec vous, mais Revolutionäre Jugend manifestera sa solidarité en accrochant une immense banderole à un endroit évident à Zurich, la zone des supporteurs de l’Euro 08.

Chère Wahoub, chers Bertrand, Constant, Abdel et Jean-François,

Vous êtes des révolutionnaires qui militent au Secours Rouge, au Bloc-ML et toi, Bertrand, à la Commission pour un secours rouge international. Le 5 juin on vous a arrêtés de la pire manière et mis en prison pour différentes raisons. Quatre d’entre vous sont accusés d’avoir des contacts avec les camarades du Pc p-m, arrêtés le 12 février 2007 en Italie. A la même époque, de nombreuses perquisitions et arrestations avaient déjà eu lieu à l’encontre de militant-e-s communistes, syndicalistes et étudiant-e-s. Dès le 13 juin 2008, cinquième jour du procès en Italie, le procureur Boccassini s’empresse de se servir de vos arrestations pour étayer la thèse d’un danger révolutionnaire, retournant la situation. Cette nouvelle attaque de la bourgeoisie fait partie d’une série d’attaques contre des structures qui soutiennent des prisonniers politiques, en s’engageant pour leur intégrité physique et leur identité. Toutes les structures attaquées, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en France et en Suisse, ont en commun le fait de travailler sur le terrain politique, dans le cadre d’une lutte contre l’exploitation et l’oppression capitaliste et pour une perspective révolutionnaire. Toutes ces structures veulent ouvrir de manière organisée et ensemble un espace politique contre la répression. Cette répression développe des méthodes qui se durcissent conjointement avec la crise économique et politique.

Voilà pourquoi des attaques répressives comme celle du 12 février (Italie et Suisse), du 5 juin en Belgique, ou, il y a quelques jours, contre le DHKP-C à Paris ne seront pas les dernières. Voilà pourquoi des structures comme les nôtres sont nécessaires. La lutte contre le capitalisme est légitime et la solidarité de classe en est une arme! Les tentatives d’intimidation n’arrêteront pas le cours de l’histoire car l’histoire fait les peuples!

[rouge]Développons la solidarité – Cassons le capitalisme![/rouge]

Communiqué final:

La 3ème Conférence internationale de Bâle pour un Secours Rouge International a terminé ses travaux.

La conférence a réuni 18 délégués des organisations suivantes: Netzwerk Freiheit für die Politische Gefangenen (Berlin/Magdeburg/Hamburg); Gefangenen Info; Bunte Hilfe/Revolutionärer Aktion (Stuttgart); Tayad (Turquie); Comité pour les Prisonniers Libres (Turquie); Socorro Rojo Internacional (Espagne); Compagne e Compagni per Socorso Rosso in Italia; Parti Communiste Marxsite-Léniniste (Turquie); Secours Rouge de France; Revolutionarer Aufbau (Suisse); Rote Hilfe/Aufbau (Suisse); Secours Rouge/APAPC (Belgique).

Etaient excusés les délégués du Bundesvostand du Rote Hilfe Deutschland; de l’Associazione Solidarieta Proletaria et de l’ICAD-Comité international contre les disparitions. L’ASP et les Compagni/e contro la persecuzioner del rivoluzionari (Naples) avaient envoyé une contribution écrite.

Les travaux en Plenum et en groupes de travail se sont tenus les samedi 3 et dimanche 4 novembre. Les groupes ont présentés leurs rapports d’activités, leur analyse de l’évolution de la répression dans leur réalité locale. Les campagnes internationales de 2007 ont fait l’objet d’une analyse critique. Celles-ci ont, en général, été un succès. Elles ont représenté un progrès sur celles des années précédentes. Les problèmes rencontrés ont été pour l’essentiel d’ordre technique. Les campagnes communes pour 2008 ont été définies, ainsi que les moyens pour résoudre les problèmes qui avaient limités les campagnes de 2007.

Le Plenum sur les questions de structuration a débouché sur un éclaircissement sur les différents statuts des groupes participants aux processus de Bâle pour la construction d’un SRI. Le but étant moins de progresser dans la structuration que de formaliser/rationaliser les rapports existants, comme conditions d’un futur progrès. Le ‘Groupe de Bâle’ s’est ainsi défini et a défini ses rapports avec les forces extérieures au processus de construction d’un SRI (pour des raisons statutaires, par hostilité au projet d’un SRI, ou par manque de maturation). Le caractère politique et la ligne politique imprimée par SRI (et la nature même du projet d’un SRI) rencontrent des résistances (Belgique et France) mais, dans le même temps, sont un facteur de progrès (RFA, Italie, Suisse). Le grand succès public des meetings pour le 18 octobre en témoigne.

Le 3ème Conférence était donc placée sous le signe du progrès qualitatif. La vérification dans la pratique militante commune des engagements pris décidera du contenu (objectif quantitatif/qualitatif) de la 4ème Conférence. La date de celle-ci, et celle d’une rencontre intermédiaire, ont été fixées, ainsi que les tâches du secrétariat international.

Ne pas oublier!

Ne rien pardonner!

Soirée commémorative organisée à Bruxelles par le Secours Rouge pour le 30ème anniversaire de l’assassinat des prisonniers de la Fraction Armée Rouge à Stammheim, dans le cadre d’une initiative du Secours rouge International. Cette soirée a réuni une centaine de personnes dans la grande salle du Pianofabriek, à Saint-Gilles.

Affiche de la soirée RAF

Collages pour la soirée

Soirée en souvenir de la RAF

Tract de la soirée de Bruxelles

Message inaugural de Berlin à la vidéo-conférence (en allemand)

Message inaugural de Zürich à la vidéo-conférence (en allemand)

Contribution de Zürich pour la vidéo-conférence (en allemand)

Contribution des prisonniers italiens du PCPM pour la vidéo-conférence (en français)

Salutations des conférenciers germanophones aux prisonniers

Affiche de la soirée RAF
Collages pour la soirée
Soirée en souvenir de la RAF

Textes politiques des révolutionnaires italiens arrêtés le 12 février

Présentation:

Le 12 février, tous les médias d’Europe ont titré sur la grande opération policière dirigée contre le Parti Communiste Politico-Militaire (appelé erronément par les médias ‘Nouvelles Brigades Rouges’, en raison de sa filiation historique avec l’expérience des B.R.). Quinze militants jeunes et anciens, hommes et femmes, délégués syndicaux, activistes anti-guerre, animateurs des centres sociaux étaient arrêtés, dont quatre se sont immédiatement revendiqués du PC P-M, donnant naissance à une impressionnante vague de solidarité. C’est pour donner la parole à ces camarades que nous publions les déclarations politiques sortis des quartiers d’isolement.

Sommaire:

-1. Introduction
-2. Origines du Parti Communiste Politico-Militaire
-3. Document d’Alfredo Davanzo, militant pour la constitution du Parti Communiste -Politico-Militaire: Affronter la ‘guerre préventive et infinie’ de l’impérialisme
-4. Document de Vincenzo Sisi, militant pour la constitution du Parti Communiste Politico-Militaire: Qui sont les pommes pourries?
-5. Texte collectif de quelques uns des arrêtés du 12 février
-6. Document d’Alfredo Davanzo, militant pour la constitution du Parti Communiste Politico-Militaire: Construire les conditions subjectives pour le processus révolutionnaire dans les métropoles impérialistes
-7. Liste des camarades emprisonnés

Le contenu de ce numéro