Hier, jeudi 5, le tribunal de Gênes a rendu son jugement en première instance pour le procès « Diamante », contre les compagnons anarchistes Evelin et Gianluca (suite aux arrestations du 16 mars 2022). Evelin a été acquittée de toute accusation et Gianluca a été condamné à 4 ans et 6 mois de prison (en plus de 15 000 euros d’amende), pour « possession illégale d’explosifs » (art. 1 et 2 de la loi n°895/67) et « tentative de délit » (art. 56 du code pénal), alors qu’il a été acquitté de l’accusation de « fabrication ou possession de matériel explosif, dans le but de porter atteinte à la sécurité publique » (art. 435 du code pénal). La circonstance aggravante de la « finalité de terrorisme ou de subversion de l’ordre démocratique » (en relation avec l’art. 270 bis, §1 du code pénal), envisagée pendant l’enquête, n’a pas été retenue. Le parquet avait demandé 5 ans et 6 mois de prison (en plus de 15 000 euros d’amende) pour Evelin et 9 ans et 6 mois (et 30 000 euros) pour Gianluca. Ce dernier est toujours aux arrestations domiciliaires avec toutes les contraintes.

Dossier(s): Italie Tags: , ,

La Cour d’appel de Turin condamné Anna Beniamino  à 16 ans et 9 mois (au lieu de 17 ans en première instance) et Alfredo Cospito à 23 ans (au lieu de perpétuité). Le parquet avait demandé la perpétuité pour Alfredo et 27 ans pour Anna. En première instance, Anna et Alfredo avaient été condamné pour association subversive avec finalité de terrorisme et de subversion de l’ordre démocratique, attentat avec finalités de terrorisme, provocation aux crimes et délits avec la circonstance aggravante de la finalité de terrorisme, etc., mais aussi et surtout pour « attentat-massacre » (« strago »), alors même qu’il n’y avait pas eu de blessé. La qualification d’attentat-massacre avait impliqué la condamnation obligatoire d’Alfredo à la perpétuité sans possibilité de libération anticipée, et qu’il soit détenu au 41bis. Ce caractère obligatoire de la peine de perpétuité avait été modifiée par la Cour constitutionnelle le 18 avril dernier, alors qu’Alfredo menait sa grève de la faim. C’est cette décision qui a amené Alfredo a suspendre sa grève (voir notre article) et de fait, cette décision a donc permis de faire tomber la perpétuité.

Alfredo Cospito

Alfredo Cospito

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Le 14 juin, le Conseil judiciaire d’Amfissa a décidé le militant anarchiste Giannis Michailidis devait être mis en liberté conditionnelle. La libération a eu lieu deux jours plus tard. Giannis, après une lutte acharnée au cours de laquelle il a fait une grève de la faim de 33 jours et une grève de la soif de 4 jours, a donc réussi à obtenir ce à quoi il avait droit et qu’il réclamait depuis l’année dernière.

La solidarité allait croissante avec Giannis. Parmi les dernières initiatives nous pouvons mentionner l’incendie d’un véhicule de la chaîne de supermarché AB Vassilopoulos (photo), le ΚΕΠ (le bureau étatique de conseils aux citoyens) et l’ELΤΑ (la Poste) du secteur de Kaisariani (banlieue d’Athènes) avient été attaqués.

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Le verdict est tombé dans le procès de trois anarchistes accusé.e.s d’être membres de l’Organisation d’Action Anarchiste à Thessalonique. Le tribunal a finalement décidé de ne pas utiliser les lois anti-terroristes, ce qui a débouché sur des condamnations plus légère que ce que l’on pouvait craindre si elles avaient été appliquées. Panos a été déclaré innocent. Georgia a été condamnée à 16 mois mais comme elle a déjà suffisamment purgé en détention préventive, elle a été libérée sans condition. Thanos, qui avait assumé la responsabilité politique de l’action de l’Organisation, a été condamné à six ans et 9 mois. Considérant ce qu’il a déjà purgé en préventive et le calcul de réduction des peines, il pourrait être libéré dans un an.

(action de l’Organiosation d’action anarchiste contre le groupe de média Real)

 

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Thanos Chatzianggelou, actuellement détenu à la prison de Larissa et en procès pour sa participation à l’Organisation d’Action anarchiste (voir notre article) en entré en grève de la faim le 11 juin pour soutenir Giannis Michailidis. Ce dernier a récemment durçi la grève de la faim qu’il mène pour sa libération par une grève de la soif (voir notre article). Les actions de soutien avec la grève de Giannis se poursuivent en Grèce.

 

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Le 9 juin, le prisonnier anarchiste Giannis Michailidis, qui en est à son 30e jour de grève de la faim (voir notre article), a été transféré à l’hôpital pénitentiaire Saint Paul, et de là à l’hôpital de Nikaia. Il a été informé qu’il ne serait pas soigné là-bas et a été ramené à l’hôpital pénitentiaire. Toujours sans réponse des autorités à ses demandes, il a décidé d’entamer une grève de la soif. Giannis est libérable depuis décembre 2021, ayant terminé presque dix ans dincarcération. De nombreuses initiatives de solidarité ont déjà eu lieu (sur la photo, l’occupation du Bureau général de la presse écrite, le 6 juin à Athènes).

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Ce jeudi 8 juin, au palais de justice de Larissa, s’est déroulée une audience importance au procès des trois anarchistes arrêté.e.s en février 2022 à Thessalonique et accusé.e.s d’être membre de l’Organisation d’action anarchiste (voir ici). L’audience s’est déroulée avec la présence d’une cinquantaine de personnes solidaires encadrées par une quarantaine de policiers avec un équipement anti-émeute. Le Secours Rouge international assurait également une présence solidaire. L’audience a été marquée par la déclaration d’un des trois inculpés, Thanos Chatziangelou, qui assume la responsabilité politique des actions de l’organisation (ce qui ne signifie pas qu’il reconnaisse sa participation personelle à ces actions), et par la première partie du réquisitoire qui a été dans le sens d’un relatif allègement des charges (par la requalification de certaines accusations qui ne relèveraient plus de la loi anti-terroriste). La prochaine et dernière audience aura lieu le 14 juin.

Au palais de justice de Larissa ce jeudi

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Pola Roupa et Nikos Maziotis ont rendu public l’appel suivant: « Nous sommes deux prisonniers politiques, membres de la Lutte Révolutionnaire (LR), une organisation anarchiste armée qui a opéré entre 2003 et 2017. Elle a revendiqué la responsabilité de 18 actions/attaques contre des cibles liées au régime politique et économique, c’est a dire a l’Etat et au Capital. La LR a revendique la responsabilité d’attentats a la bombe et d’attaques armées contre les ministères des Finances et du Travail, la Bourse d’Athènes, la Banque de Grèce et le bureau du Fonds Monétaire International ainsi que des banques, des commissariats de police et des policiers MAT. » Lire la suite de l’appel

Pola Roupa et Nikos Maziotis

Pola Roupa et Nikos Maziotis

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Le 12 mai, le combattant anarchiste Giannis Michailidis a repris la grève de la faim pour sa libération, une grève qu’il avait suspendue en juillet 2022 (voir notre article). En février 2011, il avait été arrêté lors d’une grande manifestation à Athènes pour avoir tiré à l’arc sur la police anti-émeute. Libéré sous conditions, il est recherché un mois plus tard pour appartenance à la CCF et passe à la clandestinité. En avril 2011, il est soupçonné d’avoir pris part à une fusillade avec la police. En février 2013, il est arrêté avec trois autres anarchistes, suite au braquage d’une banque et d’un bureau de poste. En juin 2019, après six ans de prison, il s’évade de la prison de Tyrintha. Sept mois plus tard, il est arrêté de nouveau armé et dans une voiture volée, en compagnie de deux autres camarades et accusé d’une autre attaque de banque.

En décembre 2021, il peut demander sa libération conditionnelle. Le 23 mai, suite à deux réponses négatives, il avait mené une première grève de la faim dans le but d’obtenir sa libération. Giannis a le droit dêtre libéré, ayant terminé presque dix ans dincarcération. Plusieurs actions de solidarité ont déjà eu lieu et une manifestation de soutien aura lieu ce soir à Athènes.