Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

07/07/2008

Enfin

Le Tribunal d’application des peines a remis sa décision cet après-midi : Jean-François Legros et Bertrand Sassoye, ne seront pas retenus en prison pour avoir ‘enfreint les termes de leur liberté conditionnelle”.

Aucune condition supplémentaire ni aucune restriction n’a été formulée : le TAP a admis que nos camarades avaient respecté chacun des termes imposés lors de leur libération conditionnelle respective. Les accusations hystériques pour maintenir nos camarades en prison n’ont pas trouvé de réponse dans l’appareil judiciaire, et c’est donc, après un mois d’emprisonnement et après un mois de grève de la faim, que Jean-François pourra retrouver son domicile. Il devrait être emmené chez lui mecredi au plus tôt – samedi au plus tard – afin qu’on lui remette le bracelet électronique qui lui était imposé lors de sa sortie. Bertrand doit encore attendre la fin du mois – vers le 25 juillet – afin de passer devant la Chambre du Conseil pour une prétendue activité liée à une organisation terroriste. Le combat n’est pas fini, mais cette première victoire est importante : nous ne la devons pas à la démocratie, mais bien à la lutte et au soutien de tous!

-Libérons Bertrand!
-Arrêt des charges contre les membres du SR!
-Abrogation des lois liberticides!

La liberté est notre arme

Manifestation:

Rendez-vous le samedi 19 juillet à 18h devant l’hôtel de ville de Saint-Gilles – Place Van Meenen pour ensuite aller vers la prison de Forest

Communiqué de presse du SR Belgique

C’est près d’une cinquantaine de personnes qui ont répondu ce midi à l’appel du Secours Rouge, en venant manifester leur soutien à Jean-François, en grève de la faim depuis son arrestation le 6 juin, et à Bertrand, pour lesquels le Tribunal d’application des peines devait remettre son jugement aujourd’hui quant au respect des termes de leur liberté conditionnelle respective.

Parmi les manifestants, des membres de NLPF (Paris), des membres du s5s et des sympathisants sont donc restés sur les marches du Palais, et se sont ensuite donné rendez-vous pour la manifestation du 19 juillet à 18h place Van Meenen, pour réclamer quoiqu’il arrive l’arrêt de l’Instruction menée par la juge Bernardo-Mendez, ainsi que l’abrogation des lois liberticides qui ont permis de priver de leur liberté 7 personnes depuis le 5 juin (dont 6 libérées au compte-gouttes) sous des prétextes alarmistes et avec une débauche de moyens injustifiés.

A rappeler : les ordinateurs, les téléphones, les documents (livres, factures, répertoires, etc) n’ont toujours pas été restitués aux personnes perquisitionnées, et les courriers adressés à la juge d’instruction n’ont donné jusque là aucune suite : privation de liberté, privation d’outil de travail : ça suffit!

Rassemblement du 7 juillet

Rassemblement du 7 juillet

Déclaration du SR lors du rassemblement (.wmv)
Images du rassemblement (.wmv)

Rassemblement du 7 juillet
Rassemblement du 7 juillet

Suite à l’appel du Secours rouge, ce sont près d’une quarantaine de personnes, dont des membres du s5s, qui sont venues le 25 juin, dès 8h45, jour de la Chambre du Conseil, manifester leur soutien aux 4 détenus devant le Palais de justice: nous n’avions encore mis aucune photo : l’erreur est réparée. Prochain rendez-vous : lundi 7 juillet, à midi, devant le même Palais de justice, afin d’être mobilisés pour la remise de la décision du Tribunal d’Application des Peines relative aux libertés conditionnelles de Jean-François et de Bertrand. La lutte continue,

La solidarité est notre arme!

Rassemblement du 25 juin

Calicot du s5s

Rassemblement du 25 juin

Rassemblement du 25 juin
Calicot du s5s
Rassemblement du 25 juin

Ce soir à partir de 19h au Garcia Lorca, rue des Foulons 47-49, 1000 Bruxelles un repas est organisé par le SR afin de continuer à contribuer au paiement des avocats et des frais de justice.

Flyer du repas

Jean-François poursuit sa grève de la faim jusqu’au 7 juillet,

jour de la remise des décisions du TAP pour les libertés conditionnelles de Jean-François et de Bertrand.

Le SR appelle à un rassemblement symbolique devant le Palais de justice de Bruxelles, à 12h.

Le lundi 7 juillet à midi, montrons que nous maintenons notre soutien à nos camarades emprisonnés!

Appel à la manifestation

Flyer du repas
Appel à la manifestation

>>>Selon le Soir, les 3 personnes libérées (Wahoub, Abdallah et Constant) ont interdiction de se fréquenter. Encore une tentative de briser la solidarité! Lire l’article dans le Soir.

Pour ne pas perdre la face, le Parquet fera tout ce qu’il peut pour justifier l’utilisation des lois liberticides, une enquête d’1 an et demi, et le maintien en détention préventive – dont des régimes stricts – de nos camarades. Le dossier n’a pas à avoir ‘sa chance’: il l’a eue au détriment des droits les plus fondamentaux. Quoiqu’en dise le Parquet, c’est bien la solidarité qu’on criminalise à travers le SR.

Arrêtons les préfixes qui nous prennent pour des imbéciles: il n’y a pas d”ex’ quoi que ce soit aujourd’hui qui justifie qu’on maintienne Bertrand en prison, TOUS DOIVENT SORTIR! Ca suffit ! Refusons les lois liberticides et l’acharnement judiciaire! Ne leur laissons pas l’occasion de créer une jurisprudence!

Rassemblement face à la prison de Forest à 15h30

Pour manifester notre soutien à Bertrand tous ensemble, et protester contre l’acharnement qu’il subit! Puis on va chercher nos camarades!

>>>La prison de St-Gilles, comme d’hab ne donne aucune info et nous traite avec son habituelle courtoisie. La prison de Berkendael dit qu’il faut attendre jusqu’à 13h pour avoir l’heure exacte de sortie.

Ce n’est pas une victoire: c’est une aberration: 4+1 doivent être libres! Merci à vous tous de poursuivre le travail de solidarité!

La solidarité est notre arme!