Depuis mai 2022, un procès a lieu contre des combattants anarchistes, pour leur participation à l’Organisation armée d’Autodéfense révolutionnaire. Dans ce cadre, l’anarchiste Dimitris Chatzivasileiadis a revendiqué sa participation à l’Organisation d’Autodéfense révolutionnaire, ainsi que de la détention des armes. La cour d’appel de ce tribunal militaire spécial de la contre-révolution sera achevée en janvier 2023. Tout au long de ce procès, Dimitris a défendu le droit de la lutte révolutionnaire, la nécessité de l’organisation de la guérilla et de l’autodéfense sociale armée contre la tyrannie du pouvoir, et a déconstruit et attaqué la justice bourgeoise et ses lois. Dans l’optique de la révolution mondiale, depuis le début du procès, Dimitris a parlé des mouvements et des luttes dans toutes les parties du monde, exprimant sa solidarité avec ceux qui luttent, avec les luttes actuelles, avec les prisonniers politiques et leur combat d’aujourd’hui, et en référence aux combattants qui ont été tués.

Lire ici l’intervention Dimitris Chatzivasileiadis

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

La grève de la faim et de la soif de Thanos Chatziangelou se poursuit, Les tests sanguins effectués sont Thanos sont mauvais: les taux de potassium et de sodium sont très élevés, ce qui provoque une insuffisance rénale et, à tout moment, il peut faire un arrêt cardiaque. Les Médecins Hospitaliers de l’Hôpital Général de Serrès ont déclaré qu’ils refusaient de rester des observateurs de la possibilité de la mort de Thanos: « le gouvernement, le ministère de la protection des citoyens, le ministère de la justice et tous ceux qui sont impliqués doivent prendre au sérieux les demandes du patient et apporter une solution (…) Nous ne tolérons pas que les responsables de la situation qui a été créée et qui pousse un jeune vers la mort deviennent « irresponsables » et essaient de rejeter la faute sur les médecins ».

Parmi les initiatives de solidarité, une manifestation a eu lieu hier place Syntagma, à Athènes (photo), le domicile d’un parlementaire a été vandalisé à Thessalonique, le siège du groupe médiatique ESEIA a été occupé à Athènes, des banderoles ont été accrochées dans plusieurs villes de Grèce. En outre, des collages ont été fait à Bruxelles (photo) et une banderole a été accrochée à l’ambassade de Grèce à Berne.

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Le 7 mars dernier, l’avocat franco-palestinien Salah Hammouri avait été une nouvelle fois arrêté dans le cadre d’une détention administrative sans inculpation ni procès (voir notre article). Le 18 décembre, les autorités israéliennes d’occupation ont procédé à la dernière étape de la révocation de son droit de résidence. Elles l’ont ensuite expulsé de force, l’exilant en France. Une telle action constitue un crime de guerre, à savoir l’expulsion forcée d’un civil protégé du territoire occupé, tel que défini à l’article 49 de la Quatrième Convention de Genève. Il s’agit d’une escalade de la pratique systématique par Israël du nettoyage ethnique des Palestiniens de Jérusalem occupée. Salah a été directement transféré de la détention avant expulsion à la prison de Hadarim à l’aéroport, menotté par les mains et les pieds et accompagné par trois agents des services de renseignement israéliens. Il a ensuite été embarqué sur un vol de El Al, à destination de Paris. Tout au long de ce voyage, Salah est resté enchaîné.

Thanos Chatziangelou, membre de l’Organisation d’Action Anarchiste (voir notre article), est toujours en grève de la faim et de la soif contre son transfert disciplinaire à la prison de Nigrita (voir notre article). Dans la matinée du dimanche 25 décembre, le gréviste de la faim et de la soif depuis le 19 décembre, Thanos a été transféré au centre de santé de la prison de Nigrita pour les examens. On lui a trouvé une quantité extrêmement basse de glucose dans le sérum sanguin, c’est-à-dire 55 mg/ml (avec un seuil normal de 65 mg/ml) et il a été jugé nécessaire de le transférer à l’hôpital de Serres où il est actuellement hospitalisé. Il est complètement isolé, avec des policiers dans sa chambre. Le 23 décembre, après l’avis médical du médecin externe, le danger immédiat pour la vie de Thanos est un coma hypoglycémique ou une insuffisance rénale aiguë ou un épisode thromboembolique ou une arythmie et d’un arrêt cardiaque.

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Depuis près de deux mois maintenant, il y a dans les prisons de Grèce une mobilisation contre le nouveau code pénal qui vise à empirer radicalement les conditions de détentions. Et de nouvelles mesures s’ajoutent: le « ministre de la protection des citoyens », Theodorikakos, annonce la suspension des transferts aux tribunaux et la « présence » des accusés aux procès par téléconférence. Après le raid des des forces spéciales de la police (SWAT et OPKE) le 17 décembre dans la prison de Koprydallos (Athènes) Thanos, membre de l’Organisation d’Action Anarchiste, a fait l’objet d’un transfert punitif le matin du 19 décembre à la prison de Nigrita. C’est pour lutter contre ce transfert et affirmer sa position de lutte que Thanos a entamé, le avant-hier 19 décembre une grève de la faim et de la soif. Lire son communiqué

Dossier(s): Grèce Tags: , ,

Hier lundi le verdict a été rendu quand à la possibilité de réviser la situation de l’anarchiste Alfredo Cospito.  L’audience avait eu lieu le 1er décembre à Rome. L’avis est négatif, ce qui signifie qu’Alfredo devra rester au régime d’isolement 41 bis. Dans quatre ans seulement l’application du régime 41 bis à Alfredo pourra être reconsidérée. Alfredo en est maintenant à son 62e jour de grève de la faim. La solidarité a réagi fortement avec de nombreux tags, des destructions d’appareils bancaire, et une manifestation très offensive à Cagliari (photo). Alfredo s’attendait à un rejet de la part du tribunal de surveillance de Rome. Il ne désespère pas d’avoir encore gain de cause dans sa lutte. En tout cas, il fait savoir qu’il a l’intention de continuer jusqu’à la mort. La perspective de la prison à vie ayant été évitée – du moins reportée – pour l’instant avec la décision de la cour d’appel de Turin du 5 décembre, Alfredo répète qu’il ne cessera sa grève de la faim que s’il est déclassé du 41 bis.

 

Dossier(s): Italie Tags: , ,

Suite à l’appel du Secours Rouge International pour une journée d’action solidaire le 17 décembre, des initiatives de soutien à l’anarchiste Alfredo Cospito, en grève de la faim en Italie contre le régime d’isolement 41bis, ont eu lieu à Paris, Toulouse, Berne, Bâle, Zürich, Genève, Turin, Milan et Bruxelles. A Bruxelles la Chambre de commerce belgo-italienne (à Saint-Gilles) et le Consulat général d’Italie (à Ixelles, voir photo) ont été tagués. Des peintures au pochoir ont aussi été réalisées dans la ville. Plus de photos

Le prisonnier anarchiste Alfredo Cospito est toujours en grève de la  faim contre le régime d’isolement total 41 bis (voir nos précédents articles). Le Secours rouge international a appelé ses sections et les forces amies à une journée d’action de soutien le 17 décembre.

Lire le communiqué du SRI

Recueil en français de textes d’Alfredo Cospito

Suivre la campagne de solidarité

Le demandeur d’asile kurde Mahmut Tat, qui a migré en Suède en 2015, était un membre actif du Parti démocratique des peuples (HDP). Il a été jugé et condamné à six ans et dix mois de prison en Turquie il y a sept ans. « Le terrorisme est mentionné à de nombreuses reprises tout au long de votre dossier. Le PKK est également une organisation terroriste pour nous. La République de Turquie vous a jugé équitablement. Vous êtes une menace pour notre pays et vous ne pouvez pas rester ici », lui ont déclaré les institutions suédoises. Le 22 novembre, elles l’ont placé en détention, puis l’ont emmené au centre de détention de Märsta le 1er décembre, d’où il a été transféré en Turquie.

L’extradition de Tat vers la Turquie a eu lieu au milieu des négociations de l’OTAN entre la Turquie, la Suède et la Finlande. Après l’invasion de l’Ukraine, les deux pays scandinaves ont demandé à adhérer à l’OTAN. Toutefois, Erdoğan avait déclaré qu’il gèlerait le processus d’adhésion si les deux pays ne prenaient pas de mesures contre l’exil politique kurde. Le nouveau Premier ministre suédois, qui s’est récemment rendu à Ankara, a promis de respecter toutes les obligations que son pays a contractées envers la Turquie, notamment l’extradition de dissidents, en échange de l’approbation de la candidature de son pays à l’OTAN. Le parlement suédois a également annoncé un vote le 16 novembre sur des amendements constitutionnels qui pourraient conduire à un renforcement des lois antiterroristes, une autre étape vers le respect des exigences de la Turquie. La Suède accueille une diaspora kurde dont les estimations varient entre 85 000 et 100 000 personnes, soit 1% de la population suédoise.

Alfredo Cospito poursuit sa grève de la faim au finish contre la mise au régime d’isolement total 41bis (voir nos précédents articles). Les manifestations, occupations et actions directes se multiplient en Italie, mais la solidarité est aussi internationale. Le 30 novembre, de la peinture a été jetée et des slogans peints sur la Chambre de commerce italo-grecque à Athènes. Le 1er décembre, deux véhicules de police ont été incendiés devant un commissariat de Berlin (phpto). Et hier 3 décembre la voiture d’un diplomate italien a été incendiée à Athènes

Dossier(s): Italie Tags: , ,