Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Bombage pour Marco Camenisch

Reçu sur la boite mail du SR: ‘La nuit du 8 au 9 mars, en réponse à l’appel du Secours Rouge International, ont été bombés l’Office du tourisme italien (176, avenue louise,1050 Bruxelles), en solidarité avec les militants communistes arrêtés en Italie dans le cadre de l’enquête contre le Parti communiste Politico-Militaire, et l’Agence d’interim suisse ADECCO (845, chaussée d’Alsemberg, 1180 Bruxelles), en solidarité avec le militant anarchiste-vert Marco Camenisch détenu en Suisse.’

A Bapaume le matin:

Manif à Bapaume pour Action Directe

Calicot à Bapaume pour Action Directe

Manifestation à Bapaume pour Action Directe

A Lille l’après-midi:

Manif à Lille pour Action Directe

Le Secours Rouge/APAPC participé à l’habituel rassemblement de Bapaume et à la manifestation organisée contre l’ouverture à Lille de la campagne électorale du Front National. Un bloc de soutien aux prisonniers politiques avait été prévu dans la manifestation.

Communiqué du collectif ‘Liberez-les!’ (Lille) appelant à la manifestation

Manif à Bapaume pour Action Directe
Calicot à Bapaume pour Action Directe
Manifestation à Bapaume pour Action Directe
Manif à Lille pour Action Directe

Des membres et des sympathisants du Secours Rouge/APAPC participent à l’occupation du consulat du Liban à Paris (123, avenue Malakoff, Paris 16e).

Les occupants protestent contre la tenue de la conférence Paris 3, qui verra les puissances impérialistes et les capitalistes libanais imposer des mesures antipopulaires à un peuple déjà victime de l’agression sioniste.

Ils demandent la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, en prison en France depuis 23 ans. Nous demandons le retrait des troupes française du Liban.

Occupation du consulat libanais

Occupation du consulat libanais

Occupation du consulat libanais
Occupation du consulat libanais

Le 26 juin, journée internationale contre la torture, des représentants du Collectif Européen contre l’Impunité, du Collectif Rodriguiste, de l’Asociation de Réfugiés Latino-americains et des Caraibes et l’ASBL Subterra ont déposé à l’ambassade du Brésil en Belgique une lettre adressée au Président du Brésil Inacio Lula Da Silva, pour exiger la fin de la torture dont font l’objet Mauricio Hernandez Norambuena, et les cinq militants du FPMR et du MIR-EGP, et qu’ils soient reconnus comme prisonniers politiques.

Pour les prisonniers chiliens

Lire la lettre – format pdf

Pour les prisonniers chiliens