Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

C’est avec soulagement que nous avons pu accueillir nos camarades à la sortie de leurs prisons respectives. Toutefois, les conditions de leur sortie comportent au moins (plus de précisions demain) le fait de ne pas avoir de contact entre eux.

Par ailleurs, Bertrand Sassoye est retenu sur base d’une même accusation du Parquet, vraisemblablement stigmatisé pour son passé de militant, et non pas sur des faits. Cet homme qui depuis sa libération, depuis 8 ans, n’a jamais posé le moindre problème à ses agents de probation, et contre lesquels le Parquet s’acharne, est une cible qui dépasse l’affaire du 5 juin: il s’agit pour l’Etat de justifier sa batterie de lois liberticides, et de créer une jurisprudence. De plus, dans une tentative peu convaincante, le Parquet prétend qu’il ne s’agit pas d’une affaire de répression contre le Secours Rouge: or l’essentiel des auditions porte sur les membres ou sympathisants du SR, les soirées publiques d’information et de soutien organisées par lui, etc.

Pas de stigmatisation : Non à la répression!

Libérons tous nos camarades! Abrogation des lois anti-terroristes! Halte à la criminalisation de la solidarité!

La solidarité est notre arme!

24/06/2008

Nouvelles

Le 3 juillet: soirée de solidarité au Garcia Lorca: un repas, les bénéfices pour le compte solidarité, un moment pour être ensemble. (Bientôt l’invitation à télécharger)

Continuez à leur écrire. Les premiers courriers de Constant commencent à arriver. Bientôt des extraits des courriers de nos camarades.

18 jours: Jean-François est toujours en grève de la faim pour protester contre les arrestations abusives du 5 juin

De Paris à Bruxelles, en passant par Milan? HALTE A LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITE AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES!

RASSEMBLEMENT ce mercredi 25 juin à 18h30 devant le Centre Wallonie-Bruxelles (Paris, place Beaubourg, face au centre Georges Pompidou)

Partout en Europe la répression arrête et emprisonne les militants et sympathisants de mouvements de solidarité aux prisonniers révolutionnaires. Quand ce ne sont pas des militants engagés dans des groupes luttant contre le capitalisme et l’impérialisme.

Lire l’appel à la manif – format pdf

Cari compagni e compagne nell alleghato un immagine di un’azione in solidarietà con i compagni e la compagna arrestati/a e tutt’ora in carcere del SR, SRI e M-L Bloc. Sono accusati di aver avuto contatti con dei compagni del PC p-m e con questo scatta l’articolo associativo. La controrivoluzione lavora a livello internazionale e cercha di bloccare la solidarietà di classe anche a livello internazionale.

Liebe GenossInnen, wir leiten Euch das Bild einer Soliaktion aus dem Netzwerk aus Magdeburg weiter. Das war die sofortige Reaktion, nachdem die GenossInnen von der Verhaftungen der SR und SRI Militanten in Brüssel hörten.

Lire l’entièreté des textes en italien et en allemand – format pdf

Collage de solidarité

www.political-prisoners.net

www.intersol-md.org

Collage de solidarité

Solidaritätsaktion in der Euro 08 Fanmeile von Zürich:

Am Samstag Nachmittag, während in Belgien mehr als 500 Menschen auf dieser Strasse ihren Protest gegen die Verhaftung von 4 politischen Gefangenen der Roten Hilfe Belgien und der Roten Hilfe International zum Ausdruck brachten, wurde in Zürich auf dem Lindenhof eine riesen grosses Transparent aufgehängt und Raketen abgeschossen. Dieser kleine Akt der Solidarität hat natürlich sofort ein Polizeiaufgebot provoziert: oh, Schande, mitten in der gut bewachten Fanmeile politische Solidarität und erst noch Raketen.

Solidarität ist eine Waffe – wir kommen wieder

Rote Hilfe International

Calicot pour le SR à Zürich

Calicot pour le SR à Zürich

22/06/2008

Message reçu

La spécificité du Secours Rouge est de soutenir les prisonniers politiques qui ont été enfermés à cause de leur lutte dans le cadre d’actions militantes antifascistes et anticapitalistes. La manifestation d’hier a permis une fois de plus de montrer que pour les organisations de solidarité quelle que soit leur spécificité, la répression est identique et frappe avec la même force, au moyen des mêmes outils. Voici le message d’une amie des sans-papiers présents hier, que nous tenions à relayer:

Bonjour chers amis,

Je pense que l’intervention du militant de l’UDEP lors de la manifestation d’hier voulait souligner que la rafle du 29 avril était un autre cas de répression des mouvements sociaux, plus que de rappeler la nécessité d’être régularisés. Pour rappel: le 29 avril dernnier, lors d’une manifestation pacifique et autorisée devant l’Office des étrangers, 180 personnes (avec et sans-papiers) sont arrêtées, 12 sans-papiers restent détenus de façon tout à fait arbitraire. Aujourd’hui il reste 5 manifestants enfermés à Merksplas. Les autres ayant été libérés au compte goutte sans aucune explication. Les sans-papiers présents à la manifestation d’hier se sentent réprimés et voient dans l’arrestation du 5 juin, dans le procès DHKP-C,… le même problème! Ils étaient là: pour les 5 du 5 juin, pour leurs 5 amis encore enfermés et menacés d’expulsion, par SOLIDARITE contre la répression! Belle journée,

Sara (une amie des S-P pésents hier)

PS: Prochainement les sans-papiers vont sûrement vous convier pour créer une action commune avec les differents groupes attaqués (DHKP-C, SR, Udep,…).

Plus d’infos: http://sanspapiers.skynetblogs.be/