Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Mercredi, les autorités indiennes ont organisé une réunion afin de mettre l’Europe au courant des ‘violences perpétrées par les maoïstes’. Elles ont également demandé aux pays de l’Union de s’assurer que la guérilla n’obtienne pas de soutien de la part d’organisations basées dans les pays membres. Au cours de cette réunion, le ministre indien des Affaires Etrangères a présenté les chiffres et le bilan des actions menées par la guérilla depuis 2001. Ce meeting fait suite aux récents remerciements publiés par le CPI(maoïste) à l’égard de dizaines d’organisations en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en France, aux Pays-Bas, en Suède, en Italie, en Norvège, en Espagne, en Angleterre, au Brésil, au Canada et aux Philippines pour leur participation à une conférence organisée à Hambourg le 24 novembre 2012, conférence organisée en soutien à la guerre populaire en Inde.

Cette semaine se déroule à Bruxelles un congrès international consacré au travail policier. Quelques 150 policiers en provenance de toute l’Europe sont réunis pour participer à diverses conférences consacrées aux missions des forces de l’ordre dans les grandes villes. Outre les policiers, des professeurs, des agents d’Europol et du FBI sont également présents.

Le 29 juin à 17h, une soirée consacrée aux luttes menées par les Cellules révolutionnaires (RZ) est organisée au CICP (Centre international de culture populaire) à Paris. Alors que le procès contre Christian Gauger et Sonja Suder est toujours en cours, une projection et un débat animeront la soirée pour permettre de mieux comprendre la logique de ce procès, de l’Etat allemand contre des militants révolutionnaires, procès significatif et inouï, marqué par le problème de la torture et du recours aux dénonciations.

Plus d’informations sur le site des organisateurs

C’est ce week-end que se tiendra le prochain G8 à Lough Erne, en Irlande du Nord. Les premières manifestations contre le sommet étaient programmées hier à Londres. 1200 policiers ont été déployés à travers la ville pour toute la semaine. Un cortège ‘Carnaval anticapitaliste’ a traversé la capitale britannique. Quelques échauffourées ont opposé manifestants et forces de l’ordre. Mais ces dernières étaient déjà intervenues en amont, plus tôt dans la journée. Une banderole ‘Et si on écrasait le G8!’ ayant été déployée sur la façade d’un commissariat désaffecté, une centaine de policiers anti-émeutes y ont fait irruption, soutenus par plusieurs hélicoptères. Les membres de StopG8 s’y étaient réunis avant leur ‘carnaval’. Au total, 57 personnes ont été interpellées, les autorités affirmant ‘avoir reçu des informations selon lesquelles des individus à cette adresse disposaient d’armes et avaient l’intention de causer des dommages et de provoquer des troubles’.

Intervention policière à Londres en marge du G8

Intervention policière à Londres en marge du G8

La police, les prisons et les tribunaux en Irlande du Nord ont mis en place des dispositifs qui leur permettront de gérer jusqu’à 260 arrestations par jour durant le sommet du G8. Un centre de détention provisoire a été construit sur le site d’une ancienne base militaire à Omagh. Ses blocs de six cellules sont chacun en mesure de contenir seize personnes. Le sommet du G8 se tiendra à Lough Erne les 17 et 18 juin prochains. Toute personne interpellée durant une manifestation, ou à proximité du centre de conférence, sera emmenée au centre de détention à Omagh pour y être interrogée et détenue avant son passage devant le tribunal. Le processus de comparution sera accéléré. Du personnel du Public Prosecution Service travaillera avec les officiers de la PSNI au centre provisoire ainsi que dans deux commissariats de Belfast pour préparer les documents pour les audiences. Seize juges ont été placés en stand-by pour pouvoir siéger dans les tribunaux spéciaux à Belfast, Dungannon et Antrim. Ces derniers pourront fonctionner de 9h à 21h de samedi à mercredi. Vingt fourgons pénitentiaires supplémentaires ont été amenés d’Angleterre pour effectuer les transferts entre le centre de détention, les tribunaux et éventuellement les prisons pour les personnes qui seront incarcérées. ‘Nous serons capables d’interpeller, d’interroger si nécessaire, d’inculper et de faire comparaître un manifestant dans un laps de temps très court, en l’espace de quelques heures’.

Centre de détention en marge du G8

Centre de détention en marge du G8

Dimanche soir, les FARC et les autorités ont annoncé être parvenus à un accord sur la question agraire. Celle-ci constituait le premier point à l’ordre du jour des négociations entamées en novembre dernier entre le gouvernement colombien et la guérilla. Cet ordre du jour compte un total de six points à aborder et le porte-parole des FARC a souligné que l’accord ne serait valable qu’à condition qu’il y ait accord sur l’ensemble des points tout en ajoutant qu’il restait des détails à régler sur la question agraire, ‘Nous avons avancé dans l’élaboration d’un accord avec des réserves ponctuelles qui seront réexaminées avant la concrétisation finale d’un accord’.

Ce soir est organisée une projection du film-documentaire ‘Toute ma vie en prison’ consacré au militant des Black Panthers, Mumia Abu Jamal. Le réalisateur, né le jour où Mumia a été condamné à la peine de mort, revient sur son histoire, le procès et les convictions intactes du prisonniers récemment sorti du couloir de la mort.

Soirée de soutien à Georges Ibrahim Abdallah

Soirée de soutien à Georges Ibrahim Abdallah

Ces 17 et 18 juin, les dirigeants des pays du G8 vont se réunir pour leur sommet annuel à Lough Erne. Plus de 3600 officiers de police britanniques vont être envoyés en renfort sur place afin que, selon les termes de Matt Baggott, chef du Police Service of Northern Ireland, ‘ce sommet soit le sommet du G8 le plus réussi de l’histoire’. La secrétaire d’état Theresa Villiers a affirmé qu’il s’agirait de la plus grosse opération policière jamais organisée en Irlande du Nord grâce à l’aide de la Grande-Bretagne, de l’Irlande et du Canada, mais aussi des 600 gardes de sécurité privés de G4S et autres. L’armée sera également appelée en soutien. Enfin, Baggott a ajouté qu’il serait absolument impossible pour les manifestants d’entrevoir les dirigeants présents et de ‘troubler leur travail’.

A Toulouse, le collectif Coup Pour Coup 31 organise une soirée de soutien pour la libération de Mumia Abu Jamal le 8 mai à partir de 20h au bar Le Communard. Dans le cadre du Ciné-Résistances à Bagatelle, il a également programmé la projection du documentaire ‘Toute ma vie en prison’ le mardi 14 mai à 19h.

Soirée de soutien à Georges Ibrahim Abdallah