Le sommet de l’OTAn à Chicago les 20 et 21 mai prochains devraient attirer des milliers de manifestants à la fin du mois. Bien que la ville ait annoncé la semaine dernière son intention d’interdire tout rassemblement en marge du sommet, une coalition d’organisations comprenant des groupes syndicaux, anti-guerre, ‘Occupy’,… ont prévu de manifester dans la ville. Leur action principale est programmée au dimanche 20 mai. Les rapports officiels indiquent que depuis l’annonce de la tenue de ce sommet à Chicago, la police a dépensé plus d’un million de dollars en matériel anti-émeutes. Les policiers sont par ailleurs également formés depuis plusieurs semaines à l’utilisation de LRAD (Long Range Acoustic Device), ces armes non-léthales sonores destinées à maîtriser les foules et dont l’usage peut provoquer des dommages auditifs et gêner temporairement la vision en raison de sons émis pouvant aller jusqu’à 150 décibels. En plus des LRAD, la police a acheté une énorme quantité de nouveaux équipements, y compris plus de 11.000 nouveaux boucliers faciaux adaptables aux casques des policiers, des tenues anti-émeutes pour les chevaux, des protections auditives, des protèges-cou,…

Le 3 mai prochain, la réunion mensuelle de politique monétaire de la Banque Centrale Européenne se tiendra à Barcelone. A cette occasion, les autorités ont déployé un large dispositif policier et pris diverses mesures en vue d’empêcher toute potentielle manifestation de contestation. Depuis mardi dernier, l’Espagne a rétabli les contrôles à sa frontière avec la France et dans certains aéroports, suspendant ainsi les accords de Schengen et limitant la libre-circulation des personnes. Depuis vendredi, et jusqu’au 4 mai, 4500 agents de police régionale sont mobilisés et cet effectif pourrait être renforcé par 2000 agents de police et de la Garde Civile.

Ce samedi 7 avril, le collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah organise un débat et un concert à Marseille en solidarité avec le prisonnier libanais. A 14h, débat au Milles Babords, 61 rue du Consolat: qui est Georges Abdallah, son parcours judiciaire, son combat (Palestine/Liban). A 21h, concert au O’Bundies, 8 rue d’Italie avec les groupes Skalpel/La K-Bine et Grande Instance.

Action de solidarité avec Georges Abdallah

Action de solidarité avec Georges Abdallah

Le Secours Rouge vous donne rendez-vous ce mercredi 21 décembre pour visionner le documentaire ‘La tentation de l’émeute’ consacré au mouvement émeutier de l’automne 2005 en France. Celui-ci donne la parole aux habitants des quartiers qui partagent leurs sentiments et les raisons de leur colère. Ils évoquent le chômage des jeunes, la ségrégation urbaine, la pauvreté et leur ‘tentation de l’émeute’.

Mercredi 21 décembre – 20h30 – Dolle Mol

Affiche du ciné-club

Affiche du ciné-club

Le ministre de la défense britannique a annoncé le soutien militaire qui sera apporté pour assurer la sécurité autour des Jeux Olympiques de Londres l’an prochain. 7500 militaires épauleront la police dans et autour des différents sites olympiques et ce malgré l’annonce faite par Scotland Yard que la présence militaire serait réduite au minimum. Le HMS Ocean, le plus grand navire de la Royal Navy (tout juste rentré d’une mission de soutien à la campagne en Libye), sera stationné sur la Tamise pour fournir un soutien logistique, des logements et des pistes d’atterrissage pour les hélicoptères. Des Typhoons seront temporairement stationnés à la base de la royal air force Northolt à Londres et des dispositifs de défense aérienne basés au sol seront également déployés pour protéger l’espace aérien britannique. Au total, le ministre de la défense prévoit la contribution d’environ 13500 militaires, dont 5000 pour soutenir la police avec des moyens parmi lesquels des équipes de déminage, des chiens, le soutien de la Royal Navy pour le contrôle maritime,… Il y aura également un contingent fort de 1000 hommes non armés qui sera déployé dans le cas d’une urgence civile en lien avec les Jeux et 1000 autres hommes fourniront un soutien logistique.

HMS Ocean

HMS Ocean

Le 9 novembre dernier, Arundhati Roy a été invitée au CUNY Graduate Center de New-York. Elle y a fait une lecture d’extraits de ses derniers essais, parmi lesquels ‘Ma marche avec les camarades’. Suite à cette conférence, elle a eu l’occasion de répondre aux questions du public. La retranscription (et donc la traduction) était un peu décousue, ce qui en rend parfois la lecture moins agréable, mais n’empêche pas la bonne compréhension du propos de l’auteur.

Questions/réponses avec Arundhati Roy – format pdf