Actualité de la répression et de la résistance à la répression

25 août 2016

Togo : Répression d’une manifestation de villageois déplacés

Les populations de Zéglé, non loin de Kpomé, dans la préfecture de Zio, ont été déplacées de leur ancien lieu d’habitation pour être réinstaller un peu plus loin, afin de faire place à la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) pour l’exploitation du phosphate. Ces populations lassées des promesses non tenues, (elles restent sans école, sans transport et même sans eau alors que l’exploitation du phosphate engendre d’énormes profits), avaient projeté de manifester hier lundi mais des forces de l’ordre et de sécurité avaient été déployées sur les lieux et autour du site d’exploitation.

Ainsi, leur manifestation pour réclamer de meilleures conditions de vie sur le nouveau site où elles ont été déplacées a tourné à un affrontement très violent. Les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogènes, pour disperser ces manifestants, décidés à perturber les activités au niveau de la carrière des phosphates. Les affrontements ont fait de nombreux blessés et peut-être un mort.

Une mine de phosphate au Togo Une mine de phosphate au Togo

Voir le dossier: Afrique avec les tags: - - Nos sources
25 août 2016

Irlande du Nord : Le défilé interdit contre l’internement a eu lieu

Un défilé a été organisé au début du mois à Belfast pour marquer le 45e anniversaire de l’internement : en août 1971, des centaines de militants républicains avaient été emprisonnés sans procès par les autorités britanniques. Le défilé voulait aussi marqué sa solidarité avec les prisonniers républicains. Ce défilé avait été interdit et la police d’Irlande du Nord (PSNI) a bloqué les voies d’accès au centre-ville avec un important dispositif anti-émeute. Un barrage de véhicule blindé a arrêté la manifestation à Divis Street, à proximité du centre.

Avant le défilé, une minute de silence a eu lieu à la mémoire de Sean Downes qui avait été tué par une balle en plastique tirée par un gendarme (RUC) lors d’un rassemblement anti-internement en Andersonstown, en août 1984. A la tête de la manfiestation, des banderoles appelaient à la fin de l’internement et au soutien au prisonnier palestinien Bilal Kayed qui a été en grève de la faim depuis le 15 juin. Son régime de "détention administrative" est similaire à celui de "l’internement".

A la manifestation de Belfast A la manifestation de Belfast

Voir le dossier: Reste de l’Europe avec les tags: - - Nos sources
25 août 2016

Zimbabwe : Affrontements à Harare

Hier mercredi, la police zimbabwéenne a dispersé à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau une manifestation de militants du principal parti d’opposition qui protestaient justement dans la capitale contre les violences policières. Des affrontements ont éclaté entre policiers et manifestants, ces derniers répondant aux gaz lacrymogènes par des jets de pierres. Deux voitures de police et une voiture de la ZBC – la télévision nationale – ont été brûlées. La police a une nouvelle fois été d’une grande brutalité. Depuis le mois de juin, le Zimbabwe connaît une série de manifestations contre le président Mugabe, 92 ans, au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1980 et notamment contre sa politique économique.

Manifestation à Harare Manifestation à Harare

Voir le dossier: Afrique avec les tags: - - Nos sources
25 août 2016

Thaïlande : Procès contre des ONG dénonçant la torture

Trois ONG thaïlandaises de protection des droits de l’homme ont publié un rapport en début d’année qui recense les cas de torture dans des camps militaires. Il s’appuie sur des témoignages précis, mais l’identité des victimes n’est pas mentionnée, afin de les protéger. L’armée a intenté un procès aux directeurs de ces ONG pour diffamation et violation de la loi informatique. Ce que les militaires reprochent surtout à ces militants, c’est d’avoir refusé de leur donner les noms des victimes. Pour les défenseurs des droits de l’homme, si l’identité des victimes est révélée, les militaires iront immédiatement les menacer.

Un second procès concerne la mort d’un conscrit dans un camp militaire suite aux mauvais traitements. Il s’était enfui du camp militaire parce qu’il trouvait l’entraînement trop dur. Rattrapé, il a été battu avec une canne en bambou, traîné nu sur une surface en béton, et du sel a été mis sur ses plaies pour augmenter la douleur. Le conscrit est mort de ses blessures peu après. Sa nièce a rendu publique l’affaire, et l’armée, qui a pourtant reconnu les faits dans un rapport interne et dédommagé la famille, a intenté un procès en diffamation contre cette jeune femme. En Thaïlande, les lois générales ne s’appliquent à militaires que si leur commandement l’accepte. En fait, les militaires échappent aux lois pénales dans la plupart des circonstances parce qu’une clause d’immunité juridique est très souvent ajoutée aux lois concernant les actions des militaires.

L'armée thaïlandaise : un état dans l'état L’armée thaïlandaise : un état dans l’état

Voir le dossier: Reste de l’Asie et Océanie avec les tags: - Nos sources
25 août 2016

Palestine : La police de l’Autorité tue un prisonnier, émeute à Naplouse

Au lendemain de la mort d’un Palestinien frappé par des policiers palestiniens, des affrontements ont encore éclaté ce 24 août à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, entre des jeunes Palestiniens et les forces de l’ordre de l’Autorité palestinienne. La plupart des magasins de la vieille ville de Naplouse ont gardé toute cette journée de mercredi leur rideau baissé en signe de protestation. Les jeunes se rassemblent et affrontent avec des pierres les policiers palestiniens qui répliquent avec des gaz lacrymogènes.

Les incidents se sont surtout concentrés dans la vieille ville de Naplouse, là où vendredi dernier, une fusillade avait fait quatre morts dont deux policiers. Les policiers affirment qu’ils vont continuer à rechercher les armes qui circulent toujours depuis la fin de la Seconde Intifada, il y a plus de dix ans. Ahmed Halaoua, l’homme mort en détention, était membre de la Brigade des martyrs d’al-Aqsa, liée au Fath, et soupçonné d’être l’instigateur d’une fusillade de vendredi.

Policiers palestiniens patrouillant à Naplouse Policiers palestiniens patrouillant à Naplouse

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
25 août 2016

Colombie : Accord de paix entre le gouvernement et les FARC

Le gouvernement colombien et les FARC   sont arrivés à un accord de paix, après cinquante-deux ans de conflit armé. Il a été annoncé mercredi 24 août à La Havane, où se tenaient les négociations depuis quarante-quatre mois. Le texte être ratifié par les électeurs, appelés à se rendre aux urnes le 2 octobre, jour du plébiscite promis par le président Santos. D’ici là, les FARC   tiendront en Colombie leur dixième et dernière conférence nationale, afin de soumettre à leur base le résultat des négociations et voter leur transformation en parti politique.

Gouvernement et FARC   s’accordent sur ce point : l’accord ne prétend pas seulement mettre fin au conflit, il veut en éradiquer les causes il notamment sur le développement rural, la réparation des victimes, les mécanismes de justice transitionnellex. Dès la signature officielle de l’accord de La Havane, les guérilleros tous se cantonneront dans 31 zones délimitées. Une fois démobilisés, les membres de l’organisation seront représentés de droit au Congrès : durant deux législatures, ils seront assurés d’obtenir cinq députés et cinq sénateurs, quel que soit le résultat obtenu dans les urnes. A court terme, le débat politique se centre sur le plébiscite du 2 octobre. La victoire du oui n’est pas acquise. Le chef de file du camp des « anti » est l’ancien président Alvaro Uribe, qui demande la renégociation immédiate des accords.

40% des combattants des FARC sont des femmes 40% des combattants des FARC sont des femmes

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
25 août 2016

Rojava : Les Forces Démocratiques foncent vers Jarabulus

L’invasion turque qui a commencé hier à Jarabulus révèle l’objectif turc d’empêcher les Forces Démocratiques Syriennes (QSD  ) de libérer plus de territoires à la frontière et de compliquer l’unification des cantons du Rojava  . Les QSD   ont parcouru 7 kilomètres au nord du front de Manbij en 24 heures et 7 autres kilomètres les séparent de Jarabulus. Une ligne de front s’est donc dessinée entre les combattants FSA et QSD  . L’enjeu est énorme puisque les territoires qui seront pris par l’armée turque seront très probablement extrêmement difficiles à reprendre par la suite. Impossible de savoir si la course qui se joue à présent débouchera sur des affrontements entre les QSD   et les groupes FSA soutenus par la Turquie (edit : Des combats auraient déjà eu lieu avec les Forces du Conseil Militaire de Jarabulus affiliées au QSD  ). Le PYD à déjà annoncé qu’il ne laissera pas faire. Les USA soutiennent l’opération turque. La ville de Jarabulus est "tombée" en quelques heures aux mains de l’armée turque et de la FSA, aucune vidéo, aucun usage d’explosif, aucune mine laissée derrière les djihadistes. La "libération" de Jarabulus par l’armée turque semble s’être faite sans aucune résistance de la part de Daesh.

Le champs de bataille complexe de Jarabulus Le champs de bataille complexe de Jarabulus

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - Nos sources
24 août 2016

Palestine/Ecosse : Le Celtic sera sanctionné par l’UEFA pour des drapeaux palestiniens

Des centaines de supporters du Celtic de Glasgow avaient brandi des drapeaux palestiniens au Celtic Park, jeudi 18 août, à l’occasion de la venue de l’Hapoel Beer Sheva, champion d’Israël en titre, un match finalement remporté par le club écossais 5-2. L’initiative était à l’appel d’un groupe d’ultras, les "Celtic fans for Palestine". Dès le lendemain, l’UEFA a fait savoir qu’elle estimait que les supporters s’étaient livrés à un acte "illicite", en vertu du règlement qui interdit les "messages de nature politique, idéologique, religieuse, injurieuse ou provocante". L’instance dirigeante du football européen doit rendre sa décision sur la sanction le 22 septembre.

En réponse, les Bhoys lancé une campagne de récolte de fonds pour Medical Aid Palestine (MAP) et le Lajee Centre, un centre culturel palestinien pour les enfants dans le camp de réfugiés d’Aida, à Bethléem. Une initiative qui a déjà récolté près de 45.000 livres (52.000 euros). Et puis le match retour doit encore être joué. La police israélienne a indiqué lundi qu’elle saisirait tout drapeau palestinien que les supporters du Celtic, mardi lors du barrage retour de Ligue des Champions entre Beer Sheva et le club écossais. La police israélienne attend environ 250 supporters du Celtic pour le match retour dans le sud du pays, et aura le soutien de gardes privés.

Au Celtic Park la semaine passée Au Celtic Park la semaine passée

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
24 août 2016

Interview d’une membre du Secours Rouge International de retour du Rojava

L’OCML-VP a interviewé une militante du Secours Rouge International de retour d’un voyage solidaire au Rojava   qui a d’ailleurs remis des bandages Celox sur place.

Interview d'une membre du SRI Interview d’une membre du SRI

24 août 2016

Rojava : USA, FSA et Turquie à l’assaut de Jarabulus

À quelques kilomètres de Kobané, sur la rive occidentale de l’Euphrate, la ville de Jarabulus est aujourd’hui occupée par Daesh, après avoir été successivement occupée par l’Armée Syrienne Libre (FSA) et par le Front al-Nusra. La ville de Jarabulus est le principal point de passage djihadiste entre la Turquie et là Syrie, Erdogan a d’ailleurs toujours posé cette ville comme la frontière à ne pas franchir pour les YPG  . La récente avancée des Forces Démocratiques Syriennes (QSD  ) à Manbij laisse Jarabulus comme une prochaine cible évidente (et apparemment fragile) dans la lutte contre Daesh. Ce 24 août, l’armée turque est massivement rentrée en Syrie avec 25 chars d’assaut dans une opération visant à rendre Jarabulus à la FSA, et surtout à la rendre imprenable pour les Forces Démocratiques. L’opération d’aujourd’hui est organisée conjointement par la coalition internationale (USA), l’armée turque et les groupes FSA soutenus par les deux précédents. Notons d’ailleurs le communiqué turc qui ne parle pas de Daesh mais de "groupes terroristes", l’opération a été baptisée "Boucliers de l’Euphrate".

Edit : Des témoins dans les villes alentours affirment que l’opération n’est qu’un changement de drapeau, aucun civil ne fuyant la ville, aucune résistance de la part de Daesh,...

Edit 2 : Sur la carte jointe on peut percevoir les enjeux que représente Jarabulus : la prise de Manbij a sérieusement rallonger la distance séparant Raqqa de la Turquie. La prise de Jarabulus par les QSD   aurait été un sérieux coup porté à Daesh.

La route des aides djihadistes allant de Jarabulus à Al-Bab et de Al-Bab à Raqqa La route des aides djihadistes allant de Jarabulus à Al-Bab et de Al-Bab à Raqqa

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - Nos sources
24 août 2016

Inde : Un homme tué dans une opération anti-maoïste

Le corps d’un homme, présumé être celui d’un maoïste, a été retrouvé mercredi après une opération anti-maoïste menée par les forces de sécurité dans les forêts denses du district de Sukma (état de Chhattisgarh). La police prétend que l’homme était un maoïste et qu’il aurait été tué mercredi dans une fusillade entre la guérilla et un détachement des forces spéciales de la police (STF) près du village de Bhejji, à environ 450 km de Raipur.

Le corps entouré de policiers de la STF Le corps entouré de policiers de la STF

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
24 août 2016

Colombie : La police attaque une occupation de terre

Depuis décembre 2014, des actions d’occupation de terres ont lieu du côté de Corinto, dans le nord du Cauca. Les communautés indígenas Nasa veulent de reprendre leurs terres ancestrales transformées en immenses champs de canne à sucre. Début 8 août, dans la zone rurale de Corinto, plus de 300 personnes avaient envahi la Hacienda García Arriba pour l’occuper. La police anti-émeute (Esmad) est intervenue et des affrontements ont eu lieu. Un des occupants Nasa a eu les doigts d’une main arrachés, vraisemblablement par l’explosion d’un engin artisanal. Deux autres manifestants et six policiers auraient été blessés.

Voir un photo reportage sur cette lutte

Affrontements entre Nasa et ESMAD dans le Cauca Affrontements entre Nasa et ESMAD dans le Cauca

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - Nos sources
24 août 2016

Feuilleton de l’été 2016 (16) : Les poèmes de prison de Hô Chi Minh

Suite du feuilleton de cet été sur le site du Secours rouge, qui passe en revue quelques grands éléments de la culture politique anti-répression : causes célèbres, symboles connus, mobilisations historiques, événements fondateurs. Le 27 août 1942, lors d’un passage à Zurong (province chinoise du Guangxi), Hô Chi Minh, est arrêté et emprisonné. Il sort de prison un an plus tard avec un petit calepin de 133 poèmes et quelques notes : le témoignage de son emprisonnement.

Lire cet épisode

La couverture du "Carnet de prison" La couverture du "Carnet de prison"

Voir le dossier: Culture antirep avec les tags: - Nos sources
23 août 2016

Syrie/Kurdistan : Cessez-le-feu à Hassaka

Un accord de cessez-le-feu a été conclu mardi entre le régime syrien et les forces kurdes après une semaine de combats meurtriers à Hassaka (voire notre article) sous les auspices des responsables militaires russes. L’accord prévoit que les forces du régime et les miliciens kurdes du YPG   (Unités de protection du peuple kurde) se retirent de la ville et laissent le contrôle d’Hassaka aux Assayish (forces de sécurité du Rojava  ) et à la police gouvernementale.

Les Kurdes contrôlent aujourd’hui 90 % de cette ville tandis que les forces gouvernementales n’occupent que le centre où se trouvent les bâtiments gouvernementaux. Un échange de dépouilles, blessés et otages devrait également avoir lieu ainsi que l’ouverture de toutes les routes fermées par les combats. Dans lma ville, la situation est redevenue calme : des habitants s’étaient rendus au marché central pour faire des courses tandis que d’autres revenaient chez eux avec leur valises.

Les positions gouvernementales fortement réduites à Hassakah Les positions gouvernementales fortement réduites à Hassakah

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
23 août 2016

Turquie/Kurdistan : Actions du PKK contre la gendarmerie et l’armée

Un soldat a été tué et trois autres ont été blessés dans une embuscade à l’IED   contre un véhicule militaire blindé dans la province de Sanliurfa. La bombe a explosé au moment du passage d’un véhicule militaire sur une route, dans le district de Viransehir, du sud de la province de Sanliurfa. Des policiers et ambulances ont été immédiatement dépêchés sur les lieux. Un commando du PKK   a attaqué hier lundi la gendarmerie du district de Nazimiye à Tunceli, en s’infiltrant dans le dispositif de sécurité à bord d’un utilitaire. Un gendarme a été tué et trois autres blessés. Une opération a été lancée dans la région pour essayer d’intercepter le commando. Plus de 600 membres des forces de sécurité turques ont été tués dans des affrontements au Kurdistan nord depuis juillet 2015.

La gendarmerie de Nazimiye après l'attaque La gendarmerie de Nazimiye après l’attaque

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

Téléchargez notre Clé PGP.

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Où est Andreï Sokolov ?

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  

Vignette No procèsHistorique des poursuites en cours contre nos membres

Numéro de compte de solidarité : BE09 0016 1210 6957 Communication : Solidarité

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?