Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi devant l’ambassade d’Ukraine à Bruxelles en soutien à Andreï Sokolov qui a disparu il y a tout juste 3 mois à sa sortie du tribunal, alors qu’il devait être libéré à l’issue de 16 mois de prison pour son soutien à la résistance antifasciste dans le Donbass. L’appel a été posté à l’ambassadeur.

Bruxelles: Manifestation pour Andreï Sokolov

Voilà deux mois qu’a disparu en Ukraine le prisonnier politique Andreï Sokolov. Il a été enlevé par des inconnus en Ukraine immédiatement après sa libération dans la salle d’audience. Andrei Sokolov est un militant révolutionnaire. Jeune communiste venu du milieu populaire, il a été détenu une première fois en Russie en 1997 pour la destruction d’un monument qui venait d’être inauguré en l’honneur de la famille impériale. Il a fait une deuxième peine de cinq ans et demi de prison sous l’accusation de complicité avec une organisation clandestine. Il a depuis été harcelé par les autorités russes, arrêté et libéré plusieurs fois.

À l’automne 2014, Andrei Sokolov était dans le Donbass pour aider la résistance antifasciste à remettre en service une cartoucherie (Sokolov est armurier). Le 16 décembre 2014, il est tombé sur un check-point ukrainien et a été détenu dans une prison secrète où les services spéciaux maltraitent et torturent les prisonniers. Les services spéciaux ukrainiens n’ont déclaré son arrestation que plus tard, loin du front, à Mariupol. Il a été accusé de «promouvoir une organisation terroriste» (la République populaire du Donetsk). Depuis cette époque jusqu’à avril 2016, Sokolov était détenu en Ukraine. Sur les conseils de son avocat, il a accepté de reconnaître sa culpabilité en échange d’une peine réduite. Le 15 avril dernier, le tribunal de Berdyansk l’a condamné à une peine de 2 ans et 7 mois. En raison de sa longue détention préventive, et selon le calcul des peines en vigueur en Ukraine, il devait être libéré. Cependant, à la sortie du palais de justice, il a été capturé par quatre hommes non identifiés qui l’ont emmené dans une voiture banalisée.

Cela fait deux mois que l’on est sans nouvelles d’Andreï Sokolov. De nombreuses demandes provenant de sa mère et du Consulat général de Russie en Ukraine, sont restées sans réponse. Deux possibilités: Andreï a pu être enlevé par un des escadrons de la mort fascistes, qui ont déjà plusieurs enlèvements et assassinats à leur actif en Ukraine, ou replacé dans une des prisons secrètes des services spéciaux ukrainiens, dans une de ces prisons dont l’existence est reconnue et dénoncée dans un rapport de l’ONU (Andreï avait été placé sur une liste des prisonniers à échanger, ceux-ci sont généralement détenus au secret).

Où est Andreï Sokolov ?

Andreï Sokolov

Où est Andreï Sokolov ?
Andreï Sokolov

Aujourd’hui s’ouvrait le procès de 10 membres de l’organisation ATIK (Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe), les 10 ont été arrêtés en Allemagne, France, Grèce et Suisse sous les ordres des autorités turques. Les 10 sont détenus dans des conditions de détention dures avec isolement et contacts limités avec leurs avocats et leurs proches. Ils sont accusés d’être membre du TKM/ML (Parti Communiste de Turquie / Marxiste-Léniniste). Le TKP/ML n’est pas une organisation illégale en Allemagne, mais bien en Turquie. Les lois 129a et 129b permettent à l’état allemand de poursuivre des personnes si elles sont membres d’une organisation qui est illégale ailleurs, ces lois sont essentiellement utilisées pour réprimer l’immigration politique turque et kurde.

Manifestation solidaire pour ATIK

Manifestation solidaire pour ATIK

Quatre Israéliens ont été tués et 16 autres blessés lors du mitraillage d’un café à Tel Aviv par deux Palestiniens qui ont ensuite été arrêtés par les forces de sécurité israéliennes, l’un d’entre eux a été blessé par balle lors de son arrestation et a été emmené à l’hôpital. Les 83.000 permis accordés à des Palestiniens à l’occasion du Ramadan ont été suspendus ainsi que les permis accordés à des Gazaouis pour accéder au Mont du Temple. A coté de ça, l’armée israélienne a immédiatement encerclé le village de Yata au sud d’Hébron et l’a déclaré “zone militaire fermée”, ce village est celui d’origine des deux assaillants, qui sont cousins. Les permis de 204 personnes appartenant à leurs familles ont été suspendus et elles seront arrêtées et interrogées sous peu.

Les deux attaquants seraient proches du FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine), le Front a d’ailleurs salué l’opération même si personne ne l’a pour l’heure revendiqué. L’action a été mené à l’aide de mitraillettes artisanales ‘Carlo’.

Carlo, la mitraillette artisanale

Carlo, la mitraillette artisanale

Après avoir été arrêté en janvier dernier en vertu d’un mandat d’arrêt délivré par la Turquie, Erdal Gökoglu est passé en cour d’extradition le 6 avril dernier. Le tribunal a finalement décidé de laisser Erdal rentrer en Belgique. Des dizaines de manifestants étaient rassemblés devant la cour.

Manifestants rassemblés devant le tribunal

Manifestants rassemblés devant le tribunal

A l’occasion du 18 mars -journée internationale des prisonniers politiques révolutionnaires- une vingtaine de personnes ont tenté de manifester devant l’ambassade d’Espagne en solidarité avec les internationalistes espagnols de Reconstruccion Comunista. La police est immédiatement intervenue pour empêcher le rassemblement.

manifestation en solidarité avec les internationalistes espagnols

tract en solidarité avec les internationalistes espagnols

tract en solidarité avec les internationalistes espagnols

Une dizaine de groupes révolutionnaires de Turquie et du Kurdistan Nord ont annoncé ce 11 mars depuis les monts Qandil l’établissement d’une force armée commune entre leurs groupes, le “Mouvement Révolutionnaire d’Unité Populaire” (Halkların Birleşik Devrim Hareketi, HBDH). Le but de ce mouvement est de combattre le régime d’AKP, il rassemble PKK, MLKP, TKP/ML, THKP-C/MLSPB, MKP, TKEP-Leninist, TIKB et Devrîmcî Karargah. D’autres groupes pourraient rejoindre l’alliance.

La création de cette alliance fait suite à des discussions qui courent depuis décembre dernier entre les divers mouvements révolutionnaires de Turquie et du Kurdistan Nord qui souhaitaient se doter d’un moyen d’action commun.

Inauguration des HBDH

Inauguration des HBDH

Luis Antonio Bonfim, dirigeant du Parti Communiste du Brésil (PCdoB) de São Domigos do Araguaia a été assassinée de six balles dans la tête vendredi dans une embuscade alors qu’il achetait du pain. Il avait mené des combat pour une réforme agraire et a ainsi participé à l’occupation de domaines agricoles dans les régions de Tabocão, Brejo Grande do Araguaia.

Luis Antonio Bonfim

Luis Antonio Bonfim

Un véhicule de la firme de sécurité privée “Spartan Security” a été incendié le 11 décembre à Athènes, dans la rue Agiou Konstantinou. L’action a été revendiquée trois jours plus tard sur l’Indymedia local par des “Marxistes indomptables”, en solidarité avec les anarchistes inculpés dans l’affaire contre l’organisation Lutte Révolutionnaire.

Le 24 novembre dernier, une attaque contre la SEB (Fédération des Entreprises Helléniques, “syndicat” patronal grec) avait eu lieu tout près de la Place Syntagma. La police soupçonnerait les membres clandestins de Lutte Révolutionnaire, et plus précisément Pola Roupa et 3 autres combattants. C’est le contexte général de l’action qui vaut ces soupçons: une attaque à la moto piégée avec des explosifs lourds, plusieurs coups de téléphone pour prévenir de l’action, un retardateur,… Enfin c’est -toujours selon la police grecque- la seule organisation qui oserait frapper dans le quartier le plus sécurisé de Grèce avec ce genre de niveau.

Attaque contre la SEB, le 24 novembre dernier.

Attaque contre la SEB, le 24 novembre dernier.

Comme chaque semaine, des New-Yorkais se sont rassemblés devant les bureaux de G4S pour protester contre le soutien massif que cette société apporte à l’état israélien en termes de gestion des prisons, de sécurité, de matériel répressif, etc.. Des tracts ont également été distribués en soutien à la députée du FPLP Khalida Jarrar qui vient juste d’être condamnée à 15 mois de prison.

USA : Manifestation pour Khalida Jarrar à New-York