Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Luis Antonio Bonfim, dirigeant du Parti Communiste du Brésil (PCdoB) de São Domigos do Araguaia a été assassinée de six balles dans la tête vendredi dans une embuscade alors qu’il achetait du pain. Il avait mené des combat pour une réforme agraire et a ainsi participé à l’occupation de domaines agricoles dans les régions de Tabocão, Brejo Grande do Araguaia.

Luis Antonio Bonfim

Luis Antonio Bonfim

Un véhicule de la firme de sécurité privée “Spartan Security” a été incendié le 11 décembre à Athènes, dans la rue Agiou Konstantinou. L’action a été revendiquée trois jours plus tard sur l’Indymedia local par des “Marxistes indomptables”, en solidarité avec les anarchistes inculpés dans l’affaire contre l’organisation Lutte Révolutionnaire.

Le 24 novembre dernier, une attaque contre la SEB (Fédération des Entreprises Helléniques, “syndicat” patronal grec) avait eu lieu tout près de la Place Syntagma. La police soupçonnerait les membres clandestins de Lutte Révolutionnaire, et plus précisément Pola Roupa et 3 autres combattants. C’est le contexte général de l’action qui vaut ces soupçons: une attaque à la moto piégée avec des explosifs lourds, plusieurs coups de téléphone pour prévenir de l’action, un retardateur,… Enfin c’est -toujours selon la police grecque- la seule organisation qui oserait frapper dans le quartier le plus sécurisé de Grèce avec ce genre de niveau.

Attaque contre la SEB, le 24 novembre dernier.

Attaque contre la SEB, le 24 novembre dernier.

Comme chaque semaine, des New-Yorkais se sont rassemblés devant les bureaux de G4S pour protester contre le soutien massif que cette société apporte à l’état israélien en termes de gestion des prisons, de sécurité, de matériel répressif, etc.. Des tracts ont également été distribués en soutien à la députée du FPLP Khalida Jarrar qui vient juste d’être condamnée à 15 mois de prison.

USA : Manifestation pour Khalida Jarrar à New-York

Emprisonnée depuis le 2 avril dernier, la parlementaire du FPLP Khalida Jarrar, très active dans les causes féministe et des prisonniers politiques vient d’être condamnée à 15 mois de prison ferme, 12 mois de prison avec 5 ans de sursis et 10.000 Shekel d’amende (2.400€). Sur les 12 charges invoquées à la base, seules deux ont été retenues, celle d’appartenance à une organisation terroriste et celle de provocation. Les “faits” reprochés remontent à 2009, ce qui en dit long sur la motivation du tribunal.

Voir nos articles précédents sur Khalida Jarrar.

Khalida Jarrar

Au moins 18 personnes ont été arrêtées lors d’une opération policière dans 5 villes turques: Istanbul, Ankara, Amed (Diyarbakir), Hatay et Eskişehir. Les opérations visaient l’ESP (Parti Socialiste des Opprimés) et la SGDF (Fédération des Associations de Jeunesse Socialiste). Ont entre-autres été arrêtés, la Vice-Présidente générale de l’ESP Fethiye Ok, le président provincial de l’ESP à Amed Soner Çiçek, le co-président de la SGDF Oğuz Yüzgeç,le survivant du massacre de Suruç Çağdaş Küçükbattal et les candidates députées HDP Burcu Demirbaş et Şerife Erbay. La conseillere presse du co-président du HDP, Ece Şimşek a également été arrêtés lors d’une perquisition à son domicile.

Dans un communiqué, le HDP a dénoncé le fait que l’AKP arrête ceux qu’il n’a pas pu massacrer lors de l’attentat de Suruç.

Opérations contre ESP et SGDF

Opérations contre ESP et SGDF

Ce 24 octobre à 17h30, 42 Boulevard du Régent, Métro Arts-Loi

Le 24 octobre, Georges Abdallah entamera sa 32e année de détention. Il est enfermé depuis 1984 pour sa participation aux ‘Forces Armées Révolutionnaires Libanaises’ qui avaient répliqué à l’invasion du Liban et aux massacres de Sabra et Chatila par des actions armées contre des agents américains et israéliens en Europe. Georges est libérable depuis 1999, mais des pressions continues de l’administration américaine ainsi que l’amitié franco-israélienne ont saboté toutes les demandes de libération qu’il a pu faire jusqu’à aujourd’hui.

Malgré cet interminable enfermement, Georges reste fidèle à ses convictions communistes et antisionistes, c’est son engagement et sa détermination que l’état français veut miner avant d’envisager sa libération.

D’autres manifestations auront également lieu en France, au Liban, à New-York… Voir la liste des rassemblements.

Aujourd’hui : rassemblement pour Georges Abdallah à Bruxelles !

Depuis l’attentat de Suruç, la guérilla du TKPML, le Tikko enchaîne les actions armées contre l’état turc et ses forces armées, notamment aux cotés des HPG, la guérilla du PKK. Hier soir, l’armée turque a attaqué le village de Mercan Şahverdi (région de Pulur/Ovacık, province du Dersim/Tunceli). Trois combattants de Tikko ont été tués lors des affrontements. L’opération militaire a commencé vers 23h et s’est terminée vers 3h du matin, elle était soutenue par l’aviation militaire turque. Quatre villageois ont également été arrêtés.

Guérilleros du TKP/ML – TIKKO

Guérilleros du TKP/ML - TIKKO

Dans le cadre de la semaine d’action pour la libération du secrétaire général du FPLP Ahmad Sa’adat, de la campagne BDS, et du 32eme anniversaire de l’arrestation du combattant communiste libanais Georges Abdallah en France, un rassemblement aura lieu à New-York devant les bureaux de G4S, principal société privée impliquée dans la gestion des personnes sionistes. Le rassemblement demande également la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens.

À Bruxelles, un rassemblement aura lieu le 24 octobre pour la libération de Georges Abdallah. Plus d’infos.

Semaine d’action pour Ahmad Sa’adat

Semaine d'action pour Ahmad Sa'adat

Comme chaque année, les soutiens de Georges Ibrahim Abdallah manifesteront le 24 octobre, date à laquelle il a été arrêté il y a 32 ans. La manifestation reliera la gare de Lannemezan jusqu’à la prison où Georges est emprisonné.

Voir l’appel à manifester sur le site de Coup pour Coup 31.
Voir notre dossier ‘Qui est Georges Abdallah ?’.

Libérez Georges Abdallah !

Libérez Georges Abdallah !

Aziz Güler (nom de guerre : Rasih Kurtuluş), commandant du Quartier Général des Forces de Libération Unies (BÖG) est mort ce 21 septembre au Rojava, lors d’une opération contre les islamistes dans la région de Raqqah. Les BÖG sont l’une des composantes du Bataillon International de Libération (IFB), ils comprennent principalement les membres des organisations turques qui n’ont pas de branches armées. Aziz avait participé à de nombreuses luttes sociales en Turquie avant de rejoindre l’IFB et de participer à la Bataille de Kobané.

Aziz Güler (nom de guerre : Rasih Kurtuluş)

La mort de Aziz a été commémorée à Istanbul, dans le quartier de Kadikoy, le rassemblement a été attaqué par la police turque.

Extrait du communiqué des BÖG :
Nous promettons au camarade commandant Rasih, ton sang ne restera pas au sol, ton drapeau ne restera pas au sol, ton fusil ne restera pas au sol ! Le commandant Rasih a rejoint la lutte durant ses années à l’Université Technique Yıldız, puis est devenu l’un des leaders les plus importants des jeunes de notre mouvement. Il était en première ligne dans la lutte de la classe ouvrière et des oppressé-e-s, et a fait peur à l’Oligarchie au point d’être pris pour cible par les chaines de télévision.

La police attaque la commémoration à Istanbul.

Aziz Güler (nom de guerre : Rasih Kurtuluş)
La police attaque la commémoration à Istanbul.